NOUVELLES
18/06/2019 07:33 EDT

Une femme et sa fille arrêtées à deux heures d'intervalle pour alcool au volant à Magog

La mère a été arrêtée... quand elle est allée chercher sa fille au poste de police.

Des policiers de Magog ont arrêté dimanche matin une femme de 50 ans pour avoir conduit son véhicule avec les facultés affaiblies par l’alcool, deux heures après que sa propre fille âgée de 27 ans ait été arrêtée pour des raisons semblables.

Le permis de conduire de chacune des résidantes de Montréal a été suspendu pour 90 jours et elles ont été libérées sous promesse de comparaître au Palais de justice de Sherbrooke ultérieurement.

La Régie de police de Memphrémagog (RPM) explique que tard samedi soir, des patrouilleurs se sont rendus près de l’intersection du chemin des Pères et de la rue Norbel, à Magog, car une automobile était enlisée en bordure de la route.

Peu après leur arrivée, ils ont interpellé la conductrice de 27 ans qui semblait sous l’effet de l’alcool. Elle a été arrêtée pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool et emmenée au poste de police pour subir des tests à l’aide de l’éthylomètre.

La suspecte a toutefois refusé de fournir des échantillons d’haleine; elle s’est ainsi exposée à des accusations supplémentaires.

Vers 1h00 dimanche, la mère de la jeune femme s’est présentée au poste de police pour venir la chercher. Un policier a alors remarqué que cette dame semblait aussi sous l’effet d’alcool.

Elle a échoué un test d’alcoolémie. Elle a donc, comme sa fille, été arrêtée pour conduite avec les capacités affaiblies par l’alcool.

À voir également: