Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Alanis Désilets fait de la pub pour une entreprise pétrolière et le web s'enflamme

L'ancienne candidate d'«Occupation Double Bali» s'est fait reprocher par de nombreux internautes de ne pas être conséquente.

Après avoir été critiquée pour son projet de «body positivity», dont les images manquaient de diversité culturelle et corporelle, Alanis Désilets commence l’année en étant encore une fois dans l’eau chaude. L’influenceuse se fait montrer du doigt par de nombreux internautes, cette fois-ci pour sa collaboration avec une compagnie d’essence.

Dans une publication sur Instagram, l’ancienne candidate d’«Occupation Double Bali» a dévoilé un partenariat avec Esso.

La Clique du plateau a toutefois ressorti un tweet de la jeune influenceuse, qui écrivait au mois de mai dernier que la situation environnementale l’inquiétait au plus haut point, alors qu’elle remettait en question son désir d’avoir des enfants.

Des montages des deux publications n’ont pas tardé à se retrouver sur les réseaux sociaux, les internautes critiquant cette contradiction et ridiculisant la jeune femme.

Les publications ont beaucoup fait réagir, surtout après le sketch (drôle et plutôt assassin) du Bye bye portant sur les influenceurs... L’histoire ne dit toutefois pas si Alanis Désilets avait signé le fameux pacte pour la transition.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.