POLITIQUE
08/09/2020 10:22 EDT | Actualisé 08/09/2020 13:44 EDT

Alain Rayes sera critique du patrimoine dans le cabinet fantôme d'Erin O'Toole

Andrew Scheer aura aussi un rôle.

Adrian Wyld/La Presse canadienne
Le député de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes. (photo d'archives)

OTTAWA — Le chef conservateur Erin O’Toole a nommé son cabinet fantôme, dans lequel figure son prédécesseur Andrew Scheer, qui sera porte-parole du parti en matière d’infrastructure.

Le député de Richmond-Arthabaska Alain Rayes, qui était le lieutenant du Québec d’Andrew Scheer, se chargera maintenant des enjeux liés au patrimoine.

Erin O’Toole maintient le député ontarien Pierre Poilièvre au poste de porte-parole en matière de finances et offre une promotion à Michelle Rempel Garner, de l’Alberta, qui devient porte-parole en matière de santé, et à Rob Moore, du Nouveau-Brunswick, qui est nommé porte-parole du parti en matière de justice.

Le cabinet fantôme fait référence à l’ensemble des députés de l’opposition officielle qui agissent comme porte-parole de leur parti dans les divers domaines. Ils sont censés être prêts à emménager dans leurs bureaux si l’opposition prend le pouvoir.

De son côté, le député ontarien Michael Chong fait un grand pas en avant en devenant le porte-parole des conservateurs en matière d’affaires étrangères.

Les conservateurs auront une réunion du caucus national mercredi et Erin O’Toole a indiqué qu’ils présenteront bientôt leur propre plan de reprise économique pour faire face à l’après-pandémie.

À VOIR: Élections Canada se prépare à un scrutin pendant la pandémie