Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Coronavirus: comment demander de l'aide financière si vous perdez des revenus?

Tour d'horizon des mesures d'aides financières auxquelles vous pourriez avoir droit.

La pandémie de COVID-19 force de nombreux travailleurs à manquer le travail pour s’isoler afin de respecter les exigences des autorités sanitaires.

À l’heure actuelle, les gouvernements fédéral et provincial demandent à toutes les personnes qui présentent des symptômes de la COVID-19, diagnostiqués ou non, de s’isoler à la maison pendant 14 jours. Les personnes qui reviennent d’un voyage à l’étranger ou qui ont été en contact avec une personne diagnostiquée doivent faire de même.

Pour ceux qui sont dans l’impossibilité de faire du télétravail, cette quarantaine représente des pertes de revenus de plusieurs centaines, voire des milliers, de dollars. Mais des recours ont été mis en place pour permettre aux gens de rester à la maison sans (trop) s’inquiéter de leur situation financière.

Assouplissement de l’assurance-emploi

Les travailleurs admissibles au programme fédéral d’assurance-emploi peuvent recevoir des prestations de maladie s’ils sont placés en isolement. Ces prestations représentent 55% de la rémunération habituelle, jusqu’à concurrence de 573$ par semaine.

Pour être admissible, vous devez avoir accumulé au moins 600 heures de travail admissible (environ 15 semaines de travail à temps plein) au cours des 52 semaines précédentes ou depuis le début de votre dernière demande. Les travailleurs autonomes qui se sont inscrits il y a plus de 12 mois pour obtenir les prestations spéciales de l’assurance-emploi peuvent également recevoir ces prestations.

Au début du mois de mars, le gouvernement fédéral a annoncé que le délai de carence d’une semaine pour les prestations de maladie de l’assurance-emploi est supprimé pour les nouveaux prestataires qui sont placés en quarantaine.

Justin Trudeau a annoncé le 11 mars dernier que le délai de carence serait supprimé pour les travailleurs qui doivent se placer en quarantaine.
Justin Trudeau a annoncé le 11 mars dernier que le délai de carence serait supprimé pour les travailleurs qui doivent se placer en quarantaine.

Pour que le délai de carence soit supprimé, il faut toutefois communiquer avec Service Canada par le biais d’une nouvelle ligne téléphonique réservée aux personnes placées en quarantaine à cause du coronavirus: le 1-833-381-2725.

Service Canada garantit par ailleurs que les demandes présentées après la période de quarantaine seront traitées de façon rétroactive.

Exceptionnellement, il n’est pas non plus nécessaire de fournir un certificat médical pour avoir le droit aux prestations.

Comment présenter une demande?

Pour obtenir des prestations de maladie de l’assurance-emploi, il faut présenter une demande en ligne, puis téléphoner au 1-833-381-2725 pour demander la suppression du délai de carence d’une semaine.

Service Canada assure que les demandes en raison d’une mise en quarantaine seront traitées de façon prioritaire.

Vous aurez besoin des informations suivantes:

  • Les noms et adresses de vos employeurs au cours des 52 dernières semaines.

  • Les dates d’emploi auprès de chaque employeur et les raisons pour lesquelles vous n’êtes plus à leur emploi.

  • Votre explication détaillée des faits si vous avez quitté votre emploi ou si vous avez été congédié d’un emploi quelconque au cours des 52 dernières semaines.

  • Votre adresse postale complète et votre adresse domiciliaire, si elles sont différentes.

  • Votre numéro d’assurance sociale (NAS).

  • Le nom de jeune fille de votre mère.

  • Vos renseignements bancaires, y compris votre institution financière, votre numéro de succursale (transit) et votre numéro de compte pour vous inscrire au dépôt direct.

Programme québécois d’aide temporaire aux travailleurs touchés par le nouveau coronavirus (PATT)

En attendant l’annonce de mesures additionnelles du gouvernement fédéral, le gouvernement du Québec a annoncé la création d’un programme d’aide financière temporaire pour les travailleurs qui ne sont pas admissibles aux prestations de maladie de l’aide financière.

Le Programme d’aide temporaire aux travailleurs touchés par le nouveau coronavirus (PATT) s’adresse aux travailleurs québécois qui ne sont pas admissibles à l’assurance chômage pour les encourager à s’isoler.

Des prestations allant jusqu’à 573$ par semaine, non imposables, seront offertes aux groupes suivants:

  • les personnes qui reviennent de voyage

  • les personnes qui ont été en contact avec des voyageurs

  • les personnes qui présentent des symptômes de la COVID-19

  • les personnes qui ont reçu un diagnostic

  • les personnes qui ont été en contact avec une personne qui a contracté la maladie

Comment présenter une demande?

Le formulaire pour présenter une demande de prestation du PATT devrait être en ligne ce jeudi 19 mars sur le site du gouvernement du Québec, selon le premier ministre François Legault.

Le programme sera géré par la Croix-Rouge et les premiers paiements devraient être versés dans un délai de 48 heures, soit samedi.

Les travailleurs qui reviennent de l’étranger devront fournir des preuves comme un billet d’avion et le tampon dans le passeport. Ceux qui disent avoir été en contact avec une personne infectée devront identifier la personne.

À l’instar du programme fédéral, le PATT ne requerra aucun certificat médical.

D’autres mesures annoncées

Mercredi, le premier ministre Justin Trudeau a également annoncé la création de deux autres programmes d’aide pour les travailleurs qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi.

L’Allocation pour soins d’urgence, pouvant atteindre jusqu’à 450$ par semaine, s’adressera aux travailleurs qui sont malades ou en quarantaine et qui n’ont pas accès à l’assurance-emploi. Ceux qui doivent rester à la maison pour s’occuper d’un membre de la famille atteint ou d’un enfant dont l’école ou le service de garde est fermé seront aussi admissibles.

Une enveloppe de cinq milliards de dollars sera aussi dédiée à une Allocation de soutien d’urgence pour les travailleurs qui perdent leur emploi en raison de la COVID-19, mais qui n’ont pas accès au programme d’assurance-emploi régulier.

Par ailleurs, le gouvernement fédéral a annoncé une bonification temporaire de l’Allocation canadienne pour enfants et un versement complémentaire spécial du crédit pour la TPS, en mai.

Le ministère de la Famille a déjà annoncé que tous les services de garde subventionnés seront payés par le gouvernement, tandis que des mesures seront annoncées plus tard pour les établissements privés non subventionnés et les services de garde en milieu familial non reconnus. Les parents n’ont donc pas à payer pour le service de garde pendant la fermeture imposée par les autorités.

MISE À JOUR 18/03/2020: Cet article a été mis à jour pour refléter les nouvelles annonces du gouvernement fédéral.

À VOIR: 8 astuces pour survivre au travail à la maison

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.