BIEN-ÊTRE
18/09/2019 11:30 EDT | Actualisé 18/09/2019 11:55 EDT

10 activités de plein air qui sortent de l’ordinaire pour l'automne

Vous en avez marre de la randonnée? Via ferrata, tyrolienne, cani-randonnée, hébertisme aérien et plus encore à découvrir!

EXTREME-PHOTOGRAPHER via Getty Images

Sortez des sentiers battus et expérimentez ces activités de plein air qui sont parfaites pour profiter de l’automne au Québec. Via ferrata, tyrolienne, cani-randonnée, hébertisme aérien (arbre en arbre), géorallye, etc. : lesquelles avez-vous déjà expérimentées ?

D’arbre en arbre

Une randonnée sans toucher le sol, ça vous tente? Les parcours d’arbre en arbre ont la cote depuis quelques années, ciblant autant les aventuriers en quête de sensations fortes que les familles, avec des niveaux adaptés à chacun. 

Avec ses 12 parcs au Québec et en Ontario, l’entreprise Arbraska est une référence dans le domaine. Chaque parcours est unique et sécuritaire. Le plus : avec ses feuilles colorées, l’automne est la saison idéale pour tenter l’expérience de l’hébertisme aérien. 

Nous avons essayé : Situé à la Station Duchesnay, désormais géré par la Sépaq, Arbraska Duchesnay plonge les participants en pleine forêt, à proximité de Québec. Non seulement le site est idéal pour ce type d’activités, mais ses parcours sont parmi les plus appréciés par les adeptes. Pourquoi? Pour la variété des « jeux », - dont une corde à Tarzan, des ponts suspendus et de nombreuses tyroliennes -, mais aussi l’expertise de son équipe. 

Coup de cœur pour cette activité (qui demande quand même une bonne forme physique et de ne pas avoir le vertige!). À noter qu’une activité spéciale Arbraska de nuit, avec lampe frontale, aura lieu le 12 octobre. On reviendra!

Annie Lafrance

Randonnée sous les rochers

Réputé pour ses nombreuses randonnées à proximité de la ville de Québec, le parc national de la Jacques-Cartier propose aussi une visite… sous les rochers. Communément appelés les « abris sous roches », ceux-ci ont été formés lors de l’ère glaciaire. Laissez-vous guider à travers des passages insolites formés d’immenses blocs rocheux recouverts de tapis de mousses. Un milieu saisissant et luxuriant, mais aussi très fragile, qu’on se doit de protéger.

Nous avons visité : Laissez vos lunettes de soleil, sac à dos et bâtons de marche dans la voiture : pour traverser les étroits passages entre les rochers, il vous faudra vous faufiler et, parfois, vous agripper, nous avait prévenu notre guide Marie. Elle avait raison! Mais quel plaisir de se sentir dans la grotte (bien qu’on soit au-dessus du niveau de l’eau). C’est l’activité préférée de Fiston, 9 ans, qui est rapidement devenu expert en « spéléologie ». Un conseil : réservez votre accès à l’avance (au coût 4,50 $ par adulte) puisque les places sont limitées.

Annie Lafrance

Expérimenter la via ferrata 

Enfilez un baudrier, portez votre casque et prenez votre courage à deux mains : vous êtes maintenant prêt à expérimenter la via ferrata, l’une des activités de l’heure. Attaché à un filin en acier, vous longerez la paroi rocheuse. 

Où aller ? On compte une douzaine de sites au Québec, selon Via Ferrata Québec. Parmi ceux-ci, la via ferrata du Diable, dans le parc national du Mont-Tremblant, tout comme celle du parc de la Chute-Montmorency, à Québec, sont particulièrement prisées. Tandis que les via ferrata du parc national des Grands-Jardins et celle du parc aventures Cap-Jaseux offrent des panoramas à couper le souffle.

Steve Deschênes pour la Sépaq

Filer en tyrolienne

Envie de vous lancer dans le vide? Filez à vive allure sur une tyrolienne! Gagnant en popularité, la tyrolienne est une activité très sécuritaire qui vous permettra de contempler du haut des airs les magnifiques paysages d’automne. 

Les tyroliennes sont présentes un peu partout, sur différentes longueurs, seules ou lors de parcours d’arbre en arbre. La plus spectaculaire demeure ZipTrek Éco Tours Tremblant et ses 4 km de sensations fortes sur un parcours de cinq tyroliennes, ce qui en fait les plus longues au Québec. Le plus : essayez-la en tandem ou en famille ou encore initiez-vous avec le parcours express (plus abordable). 

Descendre des cascades d’eau

Une activité qui invite à se mouiller est la descente sur corde en canyoning. Près du Mont-Sainte-Anne, la chute Jean-Larose accueille les aventuriers à descendre en rappel ses cascades de 12 m et 19 m, le tout accompagné par des guides chevronnés de Canyoning-Québec.

Ça roule! 

Pourquoi marcher la montagne quand on peut la rouler? Le vélo de montagne connaît une ascension fulgurante. Où pédaler cet automne? Juste avant la saison blanche, plusieurs centres de ski sont accessibles en vélo. C’est le cas notamment à Sutton ou encore au Mont-Sainte-Anne : les sentiers de vélo de montagne de ce dernier sont parmi les plus prisés, tant pour la descente que pour le cross-country. Pas étonnant qu’ils accueillent à chaque année les meilleurs athlètes au monde! 

Le vélo de montagne a aussi fait son apparition cet été dans le parc national du Mont-Orford. Cinq sentiers sont proposés, dans plusieurs types de milieux forestiers.  

Étienne Dionne pour le MSA

Une cani-randonnée

Une marche avec Pitou? Sortez en montagne! De plus en plus de sites sont désormais accessibles aux chiens (en laisse). C’est le cas notamment dans le parc régional des Appalaches, où votre compagnon canin est non seulement le bienvenu dans le réseau de 140 km de sentiers (avec rivières et ruisseaux où il peut patauger), mais aussi en canot ou même pour faire dodo.

Survoler un canyon

Pas besoin de se rendre en Arizona pour survoler un canyon! Direction la Côte-de-Beaupré. Seul du genre au pays, l’Air Canyon invite à survoler, les deux pieds dans le vide, le spectaculaire Canyon Sainte-Anne qui a été creusé durant l’ère glaciaire. Assoyez-vous confortablement sur les sièges de la tyrolienne et contemplez le panorama à couper le souffle, et ce, à 90 mètres au-dessus du gouffre.

Courtoisie Canyon Sainte-Anne

Redécouvrir le géocaching

Popularisé au début des années 2000, le géorallye (ou geocaching) n’a pas dit son dernier mot! L’arrivée de nouvelles technologies a même donné un second souffle à cette chasse au trésor des temps modernes. Envie de jouer? Selon le site geocaching.com, il y aurait plus de 43 000 caches actives au Québec. GPS ou téléphone intelligent en main (téléchargez l’app Geocaching), voilà une belle façon d’allier nature et aventure!  

Où aller? Faites une virée en Mauricie et marchez le Parc de la Rivière Batiscan. Selon le blogue de Tourisme Mauricie, le parc compte environ 70 caches.

Sépaq
Se balader en Segway

Se balader… en Segway!

Pas envie de marcher? Faites une randonnée en Segway! Le gyropode, de son vrai nom, est un petit véhicule électrique monoplace facile à manœuvrer. Faites-en l’expérience lors d’une randonnée guidée en forêt à la Station Duchesnay, située à 20 minutes de Québec. Une façon simple, écologique et originale de se promener… après quelques minutes de pratique!

Une virée plus urbaine? L’entreprise Eco Tours Montréal propose des visites guidées en Segway du Vieux-Port de Montréal et du site d’Expo67.