OPINION
08/10/2019 14:16 EDT

Achat de lunettes: acheter un prix ou un service professionnel

Dans le domaine de la santé oculo-visuelle, tout ne peut pas être fait en ligne.

niphon via Getty Images

Comme plusieurs, vous avez peut-être récemment tenté l’expérience de faire
l’acquisition de lunettes ou de lentilles cornéennes en ligne, puisque depuis les
dernières années, ce marché s’est développé et suscite l’intérêt en raison de sa
nouveauté. Toutefois, comme plusieurs, vous avez peut-être dû planifier une rencontre avec un opticien à la suite de votre achat en ligne pour corriger un inconfort visuel ou d’ajustement. En effet, il n’est pas rare que les opticiens doivent venir en aide à des personnes qui croyaient faire une bonne affaire en tentant l’expérience en ligne.

Prenons par exemple le cas du calcul de la distance interpupillaire, une demande du public en croissance auprès des opticiens. Il s’agit d’un élément important qui détermine plusieurs autres points, en lien avec l’ajustement des lunettes. Pour mieux l’illustrer, lorsque l’on retire ou que l’on modifie un élément d’une équation, il n’est évidemment plus possible d’arriver au même résultat. La logique est la même dans le cas d’achat de lunettes ou de lentilles cornéennes, et c’est pourquoi les opticiens demeurent les professionnels de référence pour les personnes souffrant d’inconfort à la suite d’une expérience en ligne. Prenons donc la démarche sérieusement dès le départ puisqu’il s’agit de santé oculaire.

Les fournisseurs en ligne offrent une facilité d’acquisition déconcertante, et le
consommateur est mis devant un choix qu’il ne devrait pas avoir à faire: acheter des lunettes, avec un service d’ajustement et de suivi, ou acheter un prix avec comme seul suivi un remboursement auprès du fournisseur qui lui remet la responsabilité entre ses mains sans offrir aucune autre solution.

Si l’inconfort, la fatigue visuelle et les maux de tête sont des symptômes auxquels plusieurs consommateurs souhaitent remédier en optant pour des lunettes, ces symptômes font pourtant partie des problèmes les plus courants d’un achat en ligne. Il ne faut pas sous-estimer les effets négatifs que peut avoir un mauvais ajustement des lunettes ou une mauvaise sélection de produits d’optique, ce qui est d’autant plus important pour les enfants et les gens vulnérables.

Nous avons émis notre avis sur le sujet en juillet 2018, mais il est important de rappeler que, dans le domaine de la santé oculo-visuelle, tout ne peut pas se faire en ligne. Il est aussi essentiel d’informer la population quant aux préoccupations que nous avons pour la protection du public, voire de santé publique quant à cette tendance, car le citoyen doit faire un choix, seul avec lui-même et sans l’accompagnement d’un professionnel. 

Il faut différencier le confort visuel et physique qu’apportent les lunettes et leur aspect esthétique.

Dans tous les cas, l’examen complet par l’optométriste devrait toujours être la première étape du parcours de soins oculo-visuels, et c’est à partir de son ordonnance que l’opticien assurera la mise au point des verres correcteurs et qu’il garantira une qualité visuelle et un confort optimal avec précision.

Surtout, il faut résister à l’envie de comparer les lunettes à un vêtement qui est porté une fois par semaine. En effet, il faut différencier le confort visuel et physique qu’apportent les lunettes et leur aspect esthétique. C’est sur la première facette qu’interviennent les opticiens d’ordonnances et c’est ce qui distingue leur expertise des expériences d’achat en ligne.

Le véritable enjeu est surtout la perception à l’effet que l’achat en ligne peut représenter un service équivalent à celui offert par l’opticien. Pis encore, le fournisseur en ligne n’est pas imputable du service qu’il rend. Collaborer avec un professionnel est toujours mieux avisé car les opticiens sont tenus de fournir un service qui répond aux standards internationaux et à ceux de leur code de déontologie. Et si jamais ce n’est pas le cas, les clients ont des recours et peuvent se faire entendre. Dans un cas où l’enjeu est pécuniaire, l’idéal est d’informer son opticien de son budget et d’en discuter ensemble.

En conseillant des produits, en ajustant selon des règles connues d’optique ophtalmique et en s’assurant par la suite du résultat et du confort physique et optique que procurent les lunettes ou les lentilles cornéennes, les opticiens rendent un service complet à leurs clients et leur permettent d’obtenir un produit adapté à leurs besoins et confortable.

À VOIR AUSSI: Le don de tissus, méconnu, mais aussi essentiel