NOUVELLES
11/11/2019 14:10 EST | Actualisé 11/11/2019 14:12 EST

L'héritière de Disney se moque des «baby-boomers»

Abigail Disney affirme qu'il est temps de laisser la nouvelle génération prendre la relève.

Abigail Disney, la petite-fille d’un des cofondateurs de Walt Disney Co., critique la réaction de ses confrères baby-boomers à l’expression virale «OK, boomer».

Celle-ci est devenue une marque de sarcasme, une «craque» utilisée par les jeunes générations sur les médias sociaux pour ridiculiser les récriminations et opinions des individus nés entre 1946 et 1964. Et les baby-boomers, pour la plupart, détestent cela.

Mais Mme Disney affirme qu’ils doivent en revenir:

Abigail Disney est la fille de feu Roy E. Disney, membre de la direction de la compagnie au même nom de famille, et la petite-fille de Roy O. Disney, frère aîné de Walt Disney. Les frères Disney ont fondé la société en 1923.

Mme Disney est une fervente critique de l’inégalité des richesses en général et au sein de la compagnie, qualifiant le salaire du directeur général Bob Iger de «fou». Plus tôt cette année, elle dit être devenue furieuse après avoir rencontré des employés de Disneyland. Selon certaines sources, le salaire d’Iger était plus de 1000 fois supérieur à ce que l’employé moyen de Disney gagnait en 2018.

«J’étais tellement furieuse quand je suis sortie de là parce que, vous savez, mon grand-père m’a appris à vénérer ces gens qui prennent vos billets, qui versent votre soda», a-t-elle déclaré à Yahoo. «Ces personnes représentent une grande partie de la recette du succès.»

En juillet, Disney a déclaré au Financial Times qu’elle avait donné environ 70 millions de dollars au fil des ans.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.