DIVERTISSEMENT
15/09/2019 16:52 EDT | Actualisé 15/09/2019 16:52 EDT

Ève Côté, la voix comique d’«À table avec mon ex»

«Nous nous inspirons de la personnalité de chacun pour savoir jusqu’où on peut aller...»

Instagram/evogabo

Il y aura Joanie et Sansdrick d’OD Bali, on verra la youtubeuse trans Gabrielle Marion se confier à son ex Olivier, et on rencontrera une centaine de couples brisés d’âge, d’origine, de culture et d’orientation sexuelle variés dans À table avec mon ex. Présentée cet automne sur les ondes de V, l’émission de téléréalité au souci de diversité marqué promet d’être drôle, divertissante et souvent touchante, selon ses artisans, qui reprennent ici le populaire concept britannique d’Eating with my ex.

Les émotions des participants et la touche d’Ève Côté

Faire se retrouver d’anciens amoureux, le temps d’un repas où les questions restées sans réponse seront posées, où les explications feront du bien ou du mal à entendre, où les raisons de la séparation seront soulevées et où la peine, le soulagement, la réconciliation, la tristesse, l’amour ou l’indifférence trouveront leur chemin : voilà l’idée derrière l’émission de téléréalité À table avec mon ex

Au fil de cette première saison composée de 52 émissions, 104 anciens couples se retrouveront afin de faire le point sur leur relation passée. Lors de chaque épisode, deux duos pourront ainsi passer à autre chose, faire la paix et même parfois tenter de se reconquérir. 

La petite touche humoristique et féminine qui devrait faire toute la différence dans cette version québécoise? La narration sur images d’Ève Côté, que l’on connaît, notamment, comme la moitié du duo humoristique Les Grandes Crues. L’humoriste se fera en quelque sorte la voix du téléspectateur commentant l’action à la maison, à la façon de la toujours populaire émission Un souper presque parfait.


Naturelle et franchement comique, la narratrice, que nous avons eu la chance de voir à l’œuvre lors d’une journée d’enregistrement
semble effectivement dans son élément en endossant ce rôle aux accents «taquins, légers et comiques, sans jamais être méchants». 

«Il s’agit d’un fantasme pour moi, je m’éclate et c’est à la fois très bon pour la diction, explique celle qui a reçu quelques conseils d’André Ducharme (le narrateur d’Un souper presque parfait). Il m’a dit de m’amuser et de me laisser aller dans ma créativité, car qui sait où tout cela pourrait me mener.»

Son principal défi? Éviter de simplement commenter l’action et truffer ses narrations de commentaires qui feront évoluer l’intrigue. Une intrigue basée sur de «véritables conversations de gens qui ont vraiment quelque chose à se dire et qui ressentent de vraies émotions. Des personnes qui arrivent avec un certain recul et qui sont plus matures à propos de ce qu’ils ont vécu», ajoute-t-elle. 

Au travail du trio d’auteurs (Julien Pelletier, Audrey Rousseau et Justine Phillie qui travaille notamment en collaboration avec Mariana Mazza), s’ajoute celui de la narratrice qui épluche chacun des épisodes et apporte quelques petites modifications afin de «bien se mettre les blagues en bouche».  

«Je ne veux pas que les participants regrettent d’être venus à l’émission, ajoute-t-elle. Nous nous inspirons de la personnalité de chacun pour savoir jusqu’où on peut aller. Mon but est de faire rire et d’amener un peu de légèreté de façon taquine et amicale. Je suis beaucoup plus douce que dans mes numéros d’humour.»  

Chez V, on insiste sur le fait que l’émission ne piétinera pas uniquement dans le négativisme que peut souvent inspirer une rencontre entre deux ex et que celle-ci parviendra à toucher les téléspectateurs de tous horizons. Loin d’être une excuse pour voir d’anciens amoureux se disputer, l’émission prendra plutôt des airs de thérapie, et ce, malgré le fait que certains couples se feront inévitablement plus caricaturaux.

Ce souper de 90 minutes sera aussi l’occasion pour les ex de poser certaines questions - prédéfinies et qu’on retrouvera sur l’une des assiettes - qui leur brûlent les lèvres depuis la séparation. Enfin, au terme de chaque épisode, l’épilogue présentera les participants où ils en sont un mois plus tard… seuls ou à nouveau en couple!

À table avec mon ex sera diffusée du lundi au jeudi à 19h, à compter du 16 septembre, sur les ondes de V.

À voir également: