DIVERTISSEMENT
02/10/2019 20:13 EDT

«À table avec mon ex»: deux ans après «OD Bali», Joanie et Sansdrick règlent leurs comptes

«Ce que j’ai trouvé difficile, c’est de vivre quelque chose d’intime, qui était pour moi plus intime que si je m’étais foutue à poil devant le Québec...»

Facebook/À table avec mon ex

L’heure était aux règlements de comptes pour Joanie Perron et Sansdrick Lavoie, à qui l’épisode d’À table avec mon ex diffusé ce mercredi 2 octobre était entièrement dédié.

Ne s’étant pas vraiment reparlé depuis la grande finale d’Occupation Double Bali, il y a deux ans, Joanie et Sansdrick se sont mis à table pour rouvrir le dialogue, faire le point sur la façon dont s’est déroulée leur aventure, et tenter de recoller les pots cassés.

Plutôt que de nous servir un épisode carburant à la bisbille et aux malaises, les deux finalistes d’OD Bali ont offert une discussion mature et posée, au cours de laquelle ils ont su admettre leurs torts et expliquer calmement leur vision respective de leur relation télévisuelle passée.

Un personnage honnête

Sansdrick a été honnête dès le départ en indiquant que son but premier à Occupation Double était de gagner, et que Joanie était la fille avec laquelle il avait eu la meilleure connexion, et avec laquelle il estimait avoir le plus de chance de remporter les grands honneurs.

L’animateur a toutefois admis ne pas avoir suffisamment pris en considération la vision et les sentiments de Joanie dans son plan de match, ayant fait abstraction du fait que ce n’est pas parce que lui était un joueur qu’elle était forcément une joueuse.

«J’ai vraiment travaillé fort pour qu’elle embarque dans la relation, et donc, malheureusement, pour gagner. Mais en faisant ça, Joanie a embarqué pour vrai», a-t-il reconnu.

De son côté, Joanie aurait tout simplement aimé avoir des excuses de la part de Sansdrick, elle qui a eu du mal à partager des moments intimes avec lui avant la finale, pour ensuite le revoir aussitôt retourner dans les bras de Pézie.

Sansdrick considère avoir jouer la carte de l’honnêteté tout au long de l’aventure, mais que cette honnêteté faisait tout de même partie intégrante d’un personnage.

«Je ne me suis jamais dit : ″Je vais faire ma vie avec cette personne-là″⁣. Un moment donné, c’est devenu clair pour moi que c’était non, donc j’ai doublement joué, et je pense que c’est là que j’ai dû le plus te blesser», a-t-il avoué.

«Je n’étais plus une personne, j’étais un pion dans un jeu. Et j’ai juste tenté du mieux que je pouvais, avec les outils que j’avais sous la main, de gagner OD

Le fameux yoga tantrique

Évidemment, Joanie n’était pas aveugle et voyait bien que Sansdrick était un player, mais elle a tout de même développé de réels sentiments pour le garçon, qui se sont intensifiés à la suite de la fameuse séance de yoga tantrique.

«Ce que j’ai trouvé difficile, c’est de vivre quelque chose d’intime, qui était pour moi plus intime que si je m’étais foutue à poil devant le Québec», a-t-elle confié.

«J’aurais été beaucoup moins à fleur de peau si je n’avais pas vécu ça. D’ailleurs, si on n’avait pas vécu ça, moi je te sortais», a-t-elle affirmé en riant.

Le fait que les deux ex-candidats n’avaient pas tout à fait la même vision de l’amour qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre n’a pas aidé non plus. Une relation houleuse, intense et en dents de scie qui, pour compliquer davantage les choses, a touché le fond lors du voyage final à Singapour, où s’étaient multipliés les malaises et les disputes.

Deux tiers, un tiers

Au final, Sansdrick a présenté volontiers ses excuses à la jeune femme, et a dit être prêt à prendre les deux tiers du blâme pour la tournure qu’avait prise leur relation, ce que Joanie a accueilli favorablement, admettant également ses torts.

«Je pense que le fait que j’aie vécu mes émotions d’une manière tellement intense, et que je me sois sentie utilisée après qu’on ait couché ensemble, ça pouvait être vraiment humiliant pour toi comment j’ai réagi. Ça, j’en suis consciente», a reconnu la principale intéressée.

 «Je n’avais pas la façon de verbaliser et le recul que j’ai maintenant. Je pense que c’est nous deux, ce n’est pas juste toi.»

Et à savoir s’il pouvait devenir de vrais amis à présent, Sansdrick a rapidement répondu par l’affirmative, ne s’étant jamais caché qu’il tenait à entretenir de bonnes relations avec ses ex. Plus hésitante, Joanie a fini par abonder dans le même sens, et le duo a fait la paix.

L’émission de ce soir a ainsi été un excellent coup de pub, par la présence de ses deux participants vedettes, évidemment, mais en ayant aussi démontrer qu’À table avec mon ex pouvait bel et bien faire oeuvre utile en aidant les personnes disposées à régler leurs problèmes devant toute la province à rouvrir le dialogue et à régler ce qui ne l’avait pas été.

À table avec mon ex est diffusée du lundi au jeudi à 19h, sur les ondes de V.

À voir également: