Vivre

Le 281 va fermer ses portes

À moins qu'un acheteur se manifeste, cette institution de la nuit montréalaise devrait fermer ses portes le 5 septembre.

Le 281, fameux bar de danseurs nus, va fermer ses portes a confié Annie Delisle, sa propriétaire sur le plateau de l’émission La Semaine des 4 Julie, une information reprise dans le Journal de Montréal.

Cette institution de la nuit montréalaise emmenée par Annie Delisle devrait fermer ses portes le 5 septembre, à moins qu’un acheteur se manifeste.

Une affaire qu’Annie Delisle, ancienne directrice de communication, avait repris à la mort de son père en 2003 - relevant de nombreux défis.

Si chez elle, les 14 danseurs se mettaient totalement à nu, il s’agissait de chorégraphies d’abord et de spectacles constamment renouvelés qu’elle a même fait voyager dans le monde.

Elle nous avait confié au cours d’un reportage vidéo en 2018: « Même si c’est la nuit, même si je travaille avec des hommes qui se dénudent... oui, je suis une entrepreneure dans le sens classique du genre. »

Une page de la nuit montréalaise pourrait bien se tourner.

À voir en vidéo: Annie Delisle, l’audacieuse (2018)