DIVERTISSEMENT
10/12/2019 13:42 EST

15 romans et biographies à offrir à Noël

Quelques suggestions pour les amoureux des mots.

Ce Noël, pourquoi ne pas offrir des mots qui touchent, qui dérangent, qui font réfléchir, qui font rire, qui effraient ou qui bouleversent aux lecteurs qu’on aime? Voici de belles suggestions de romans et de biographies à offrir en cadeau aux amoureux des mots. 

 

1. Une fille pas trop poussiéreuse de Matthieu Simard

Stanké

Comme il est intrigant, ce nouveau roman de Matthieu Simard! « Un roman d’amour et d’apocalypse », un roman qui commence par la fin, alors qu’un homme seul est sur le point de mourir, un roman qui se fait pourtant drôle malgré la vie sans Wi-Fi, les disparitions et la fin du monde. 

 

2. Les abysses de Biz

Leméac

 Avec l’originalité, l’habileté et la poésie qu’on lui connaît, Biz nous offre un septième livre, publié chez Leméac. L’histoire de ce petit, mais grand bouquin: celle de Catherine, qui enchaîne les visites chez sa psy et celles à la prison à sécurité maximale de Port-Cartier où son père qu’elle adore – et que l’on surnomme le boucher de Baie-Comeau - est emprisonné. Une histoire menant inexorablement vers les abysses.   

 

3. Le patron d’Hugo Meunier

Stanké

On tombe sous le charme du ton direct/comique/sympathique/cinglant de l’auteur/journaliste/reporter/directeur productions contenus numériques Hugo Meunier. Dans ce roman, on suit un patron quadragénaire à la tête d’un populaire média numérique pour le moins dépassé par les milléniaux et quelques événements inexpliqués.  

 

4. Anna et l’enfant-vieillard de Francine Ruel

Libre Expression

On connaît l’histoire – la vraie – derrière ce roman coup-de-poing au sujet infiniment prenant. On sait donc que le récit d’Anna, qui doit faire le deuil d’un enfant vivant, c’est beaucoup celui de Francine Ruel par rapport à son fils itinérant. Cela rend la lecture d’autant plus touchante. 

 

5. Et j’ai crié sur les murs de ta ville de Maé Senécal

Petit Homme
Et j'ai crié sur les murs de ta ville

 Elle a tout juste 21 ans, mais elle aborde avec maturité des thèmes difficiles, reliés aux abus de toutes sortes. C’est l’histoire d’une jeune artiste à la dérive, de son parcours troublant et de la raison qui lui a «redonné le goût de crier sur tous les murs de sa ville». 

 

6. Le cœur en bandoulière de Michel Tremblay

Leméac/Actes Sud

Parce qu’il existe peu de valeurs aussi sûres qu’un livre de Michel Tremblay, on plonge avec bonheur dans sa nouvelle histoire: celle d’un écrivain vieillissant tentant de boucler un projet d’écriture inachevé tout en faisant face à des personnages têtus n’arrivant pas à dire ce qu’ils ont sur le cœur. Alors que l’action se déroule à Key West et que le questionnement de l’écrivain quant à sa propre pertinence est omniprésent, ce «roman hybride» semble se trouver à mi-chemin entre fiction et autobiographie.  

 

7. Ouvrir son cœur d’Alexie Morin

Le Quartanier

 C’est une histoire à travers laquelle plusieurs se reconnaîtront, pour différentes raisons et à différents niveaux. Son auteure y relate certains morceaux de sa vie – son enfance solitaire, sa chirurgie, une amitié fusionnelle… jusqu’à sa fuite à Montréal. Un roman dur et doux à la fois, à l’image de la vie (et en particulier de l’adolescence)... décrit comme «un livre sur la honte, un livre sur la mort».

 

8. Kukum de Michel Jean

Libre Expression

L’auteur, journaliste d’enquête et chef d’antenne innu Michel Jean offre ici un septième roman où il replonge dans l’histoire de sa grand-mère – une orpheline amoureuse et avant-gardiste qui quittera sa famille adoptive pour partager la vie des Innus de Pekuakami – pour nous aider à saisir les enjeux et les drames qu’ont connus cette communauté autochtone. Un récit empreint de liberté et de lumière, à l’image des grands espaces qui y sont décrits.     

 

9. Anne Hébert, vivre pour écrire de Marie-Andrée Lamontagne 

Boréal

 Cette belle brique a des allures de bible pour qui s’intéresse un tant soit peu à la carrière et à la vie (bien secrète) de la grande Anne Hébert. On y retrouve des photos et beaucoup de beaux mots tentant de percer le mystère de l’écrivaine, une grande dame qui vivait littéralement pour écrire.  

 

9. Lilie – L’apprentie adulte de Samuel Larochelle

Druide
Lilie – L'apprentie adulte

 Techniquement publiées pour un public «jeune adulte», les aventures de la jeune Lilie se lisent d’une traite, peu importe notre âge. Dans ce troisième tome, le sensible auteur Samuel Larochelle touche – à travers les hauts et les bas de la vie de Lilie, 15 ans, et de son entourage résidant à Matane – à des thèmes rarement abordés de la sorte dans la littérature jeunesse: l’homosexualité, l’anxiété, le deuil, les troubles alimentaires et les relations dysfonctionnelles  parents-enfants.   

 

10. Ceux de là-bas de Patrick Senécal 

Alire

 Le maître québécois de l’horreur exorcise sa véritable peur de la mort dans ce thriller fantastique. Un psychologue enseignant verra cette peur de mourir prendre des proportions exponentielles, après la maladie d’Alzheimer de son père, le décès récent de son amoureuse et un événement survenant pendant un certain soir de spectacle d’hypnose.  

 

11. Cuba libre! de Gabriel Anctil 

Quai No 5

L’auteur et journaliste s’est rendu deux semaines à La Havane, deux mois après la mort de Fidel Castro en 2017, alors que le pays se trouvait en pleine transition. Il a rapporté assez de souvenirs et de matériel pour écrire ce roman. À travers le regard de Mathéo – qui était aussi le héros de son livre précédent –, il plonge dans l’agitation et les contradictions du Centro, de La Havane et de ce pays haut en couleur et en contradictions. Le tout en usant d’une jolie et chaude poésie.  

 

12. Robert Bourassa et nous: 45 regards sur l’homme et son héritage politique de Marie Grégoire et Pierre Gince

Les éditions de l'Homme

 Les amateurs de biographies et de politique trouveront leur compte dans ce recueil rempli d’histoires et de souvenirs reliés à Robert Bourassa. 45 regards sur l’homme qu’il était et ses plus grandes réalisations, livrés par des amis, des chefs politiques, des adversaires, des complices, des journalistes ainsi que divers collaborateurs. Un portrait qui a des airs de mosaïque souvenir.  

 

13. La brûlure de Violaine Charest-Sigouin

Leméac

En vacances dans un tout-inclus afin d’échapper à l’hiver, une mère et sa fille de 14 ans espèrent en profiter pour renouer et se rapprocher. C’est tout le contraire qui arrive pourtant, alors que la mère – qui ne s’est jamais remise de sa séparation d’avec le père de sa fille – sombre dans les excès afin de repousser douleur et solitude. Et puis, bien sûr, tout éclate, laissant à la fille le fardeau de prendre soin de sa mère. 

 

14. Tatouée sur le cœur de Francine Laplante 

Les éditions de l'Homme

La préface est de Guy Laliberté et l’histoire est aussi vraie que touchante. La mère de cinq enfants et femme d’affairesFrancine Laplante raconte comment une promesse (celle de consacrer sa vie à aider les enfants malades si son fils de cinq ans survivait à son cancer) l’a menée à mettre sur pied les fondations Les Gouverneurs de l’espoir et Néz pour vivre, à recevoir divers honneurs et à se faire graver des tatouages sur son corps et dans son âme, afin de ne jamais oublier. 

 

15. Des gens irréprochables de Zoe Whitthall 

Les éditions de l'Homme

Et si une personne que vous aimez était accusée d’un crime impardonnable? Voilà la délicate question sur laquelle est basé ce roman. À travers l’histoire de George Woodbury, un père, un époux et un enseignant respecté accusé d’inconduite sexuelle envers de jeunes élèves, ainsi que les réactions de sa famille – sa femme, choquée, sa fille devenue paria et son fils avocat qui viendra le défendre –, l’auteure traite des thèmes de la loyauté, de la confiance et de la vérité.