NOUVELLES
22/07/2019 09:59 EDT

Equifax doit payer une amende allant jusqu'à 700 M$ US pour un vol de données

Une brèche de sécurité en 2017 a révélé les informations personnelles de près de 150 millions d'Américains.

ASSOCIATED PRESS
L’agence de renseignements sur les consommateurs, basée à Atlanta, n’a pas détecté la brèche pendant plus de six semaines.

WASHINGTON — Equifax paiera jusqu’à 700 millions $ pour régler avec les États-Unis et les États américains à la suite d’une brèche de données de 2017 qui a révélé des numéros de sécurité sociale et d’autres informations privées concernant près de 150 millions de personnes.

Le règlement conclu avec le Consumer Financial Protection Bureau des États-Unis et la Federal Trade Commission, ainsi que 48 États américains, le district fédéral de Columbia et Porto Rico, inclut un allègement financier allant jusqu’à 425 millions $ pour les consommateurs et une amende de 100 millions $, entre autres.

L’agence de renseignements sur les consommateurs, basée à Atlanta, n’a pas détecté la brèche pendant plus de six semaines. Les données compromises comprenaient des numéros de sécurité sociale, des dates de naissance, des adresses, des numéros de permis de conduire, des numéros de cartes de crédit et, dans certains cas, des données de passeports.

La société avait déclaré plus tôt cette année qu’elle avait mis de côté environ 700 millions $ pour couvrir les règlements prévus et les amendes.

Le règlement doit encore être approuvé par le tribunal fédéral du district nord de la Géorgie.

Les actions d’Equifax ont légèrement fléchi avant la cloche d’ouverture des marchés.