LES BLOGUES
23/02/2017 06:03 EST | Actualisé 23/02/2017 09:19 EST

Une petite tasse pour l'environnement

Les assiettes et les tasses sont des symboles, mais imaginez, si nous ne sommes pas capables de changer ces petites habitudes, comment réussir les grands plans dévoilés à Paris lors de la COP21?

Il y a de ces petits gestes que nous posons dans notre quotidien qui nous font du bien au cœur et à l'âme. C'est ce qui fait d'ailleurs que j'adore mon travail d'élue. Même si c'est aride certains jours, j'ai le privilège d'influencer des dossiers majeurs, mais aussi, de faire des petits gains qui changent doucement le quotidien.

C'est pourquoi, si ça peut sembler anodin au regard de tous les dossiers sur lesquels je travaille, j'ai eu un réel sentiment de joie cette semaine quand les tasses de porcelaine sont, enfin, arrivées à l'Hôtel de Ville de Montréal !

En 2004, quand j'ai été élue comme députée à l'Assemblée nationale du Québec, j'étais sidérée de constater qu'au Parlement, en réunions de travail, on utilisait encore des assiettes de styromousse, des verres et ustensiles en plastique et des gobelets de carton plutôt que de la vaisselle lavable qui ne génère aucun nouveau déchet.

J'étais outrée que cette pratique soit encore de mise dans la plus grande institution démocratique du Québec, notre Parlement ! Nous étions dans l'ère moderne déjà, pas en 1962, mais bien en 2004, on combattait le Suroît et la protection du mont Orford... Le protocole de Kyoto était adopté depuis longtemps... Comment était-ce possible que cette pratique barbare soit encore permise alors que les administrations publiques doivent être exemplaires et servir de modèle? Comment le législateur pouvait-il être crédible en prônant des plans d'action en environnement visant le «zéro déchet» sans avoir une approche cohérente dans ses propres petits gestes simples du quotidien ?

J'ai donc rapidement entamé des démarches pour mettre fin au gaspillage. Je croyais que cela se réglerait en une semaine tellement ça m'apparaissait évident! Mais non... Je me suis fait dire que c'était trop compliqué, trop dispendieux, logistiquement impossible.

J'ai gagné mon combat pour la colline Parlementaire, mais, réélue à Montréal en 2013, j'ai dû reprendre mon bâton de la pèlerine. Après trois ans, je suis fière aujourd'hui, que la ville ait mis en place un projet visant à fournir aux citoyens et élus de la vaisselle réutilisable.

Les assiettes et les tasses sont des symboles, mais imaginez, si nous ne sommes pas capables de changer ces petites habitudes, comment réussir les grands plans dévoilés à Paris lors de la COP21?

Les assiettes et les tasses sont des symboles, mais imaginez, si nous ne sommes pas capables de changer ces petites habitudes, comment réussir les grands plans dévoilés à Paris lors de la COP21? Il convient par ailleurs de rappeler que pas moins de 13 millions de tonnes de matières résiduelles sont produites par année au Québec et plus de la moitié finit dans les dépotoirs. On prévoit que d'ici 2050, il y a aura plus de détritus de plastique dans les océans que de poissons. La belle annonce de la Ville de Montréal de bannir les sacs de plastique sous l'impulsion des recommandations unanimes de la commission que je préside est à cet égard une bonne nouvelle.

L'importance de recycler, de composter, mais surtout, de prioriser en amont, des solutions ne produisant pas de déchets est désormais un lieu commun. Bravo à l'Hôtel de Ville de Montréal, mais aussi à toutes ces belles initiatives comme les verres réutilisables dans les festivals ou événements de quartier, le bannissement des bouteilles d'eau de plastique dans certaines universités montréalaises ou la vaisselle qui fait sont apparition dans les ères de restauration de centres d'achats pour ne nommer que ces exemples.

Bref, cette belle victoire me dit de continuer ces combats et je vous envoie de l'énergie pour poursuivre les vôtres, qu'ils soient grands ou petits. La somme de ces petits gestes génère de grands changements. J'y crois. Maintenant, attaquons-nous au suremballage et aux bouteilles de plastique!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo 15 ruelles vertes de Montréal Voyez les images