LES BLOGUES
13/02/2017 10:04 EST | Actualisé 13/02/2017 10:07 EST

Marche des femmes: pourquoi avoir adopté le voile pour représenter l'islam?

Aux organisatrices de la Marche des femmes,

Aux intervenants de Human Rights Watch!

Je suis une universitaire arabe qui considère l'islam comme sa religion. J'ai effectué des recherches approfondies sur la condition des femmes dans le Moyen-Orient arabe et en Afrique du Nord, ainsi qu'au Royaume-Uni et en Afrique du Sud. Je me suis par ailleurs impliquée dans plusieurs campagnes pour la justice pour les femmes, la liberté d'expression, de religion et d'association. Autrement dit, je n'ai pas besoin de montrer patte blanche en matière de défense des droits de la personne!

Dès son lancement, j'ai soutenu l'idée d'une Marche des femmes. J'ai pensé - je pense encore - qu'il était crucial d'envoyer un message clair au nouveau président des États-Unis. Avec sa campagne hargneuse, M. Trump méritait clairement qu'on lui rappelle que l'on ne négocie pas les droits universels de la personne (ou « droits humains »). Nous ne sommes pas entrés dans une ère post-droits de la personne! Ces droits sont là pour de bon, et la Marche des femmes était censée lui rappeler qu'il y a des foules de gens, aux États-Unis et dans le monde, prêts à lutter pacifiquement pour ces droits.

Ce fut vraiment une réussite. Félicitations !

Toutefois... j'ai été plutôt découragée de voir certaines des affiches utilisées dans votre campagne. Alarmée surtout par cette affiche représentant une femme portant le drapeau américain en hijab - une image censée représenter la minorité de confession musulmane et ses droits à une citoyenneté pleine et entière. Si l'idée initiale mérite d'être saluée, il n'en va pas de même pour le choix du symbole... un choix irréfléchi, c'est le moins qu'on puisse dire.

women walk washington islam

Le foulard (ou « voile ») est un symbole controversé. Si vous œuvrez à la défense des droits des femmes, vous devriez le savoir maintenant. Car, si pour certains, il est un symbole religieux, d'autres y voient un instrument de contrôle patriarcal et d'oppression. Et d'autres le considèrent même comme un symbole de l'essor de l'islam politique.

Pour ce qui est de porter le foulard, certaines femmes le font parce qu'elles sont vraiment convaincues qu'il fait partie de l'expression de leur foi. Mais d'autres sont forcées de le porter, et elles sont très nombreuses.

Celles qui refusent de le porter font face à des brimades physiques et psychologiques de la part de leur famille et de leur communauté. J'ai eu affaire à de tels cas dans mon travail de consultante auprès des autorités scolaires en Suisse. Au Royaume-Uni, dans certains quartiers, des militantes des droits des femmes doivent porter le foulard pour pouvoir se rapprocher des femmes piégées dans des communautés fermées.

En Égypte, où l'on assiste à un mouvement de jeunes femmes qui retirent leur voile, certaines d'entre elles font l'objet de dénigrement et de menaces. Et dans certains pays islamiques, on force les femmes à se voiler, qu'elles le veuillent ou non.

L'Iran en est un exemple : il n'est pas question de liberté de choix pour les femmes.

Qu'elles le veuillent ou non, elles doivent porter le foulard. Ce voile a été le symbole même par lequel la révolution islamique a montré son vrai visage au monde en décrétant que toutes les femmes devaient se couvrir! Celles qui désobéissent à ce décret sont passibles d'amendes et même d'être arrêtées.

Compte tenu de la complexité entourant le voile et ce qu'il représente, votre choix en tant que symbole de la religion musulmane et de sa minorité est loin d'être judicieux.

Pourquoi avoir choisi pour représenter une religion aussi riche et diversifiée que l'islam ce qui est considéré comme un outil d'oppression par nombre de femmes dans plusieurs parties du monde?

Pourquoi avoir choisi pour représenter une religion aussi riche et diversifiée que l'islam ce qui est considéré comme un outil d'oppression par nombre de femmes dans plusieurs parties du monde? Ce n'est pas seulement une erreur, c'est une insulte pour toutes ces femmes forcées de le porter, qui affichent également les cicatrices psychologiques de cette imposition.

Je continue d'exprimer mon appui aux revendications de votre marche, mais je vous exhorte à choisir vos affiches plus soigneusement.

Ce qui me préoccupe au plus haut point, c'est le message que vous envoyez.

Si vous manifestez pour l'égalité, alors je vous suggère d'arrêter cette condescendance à l'égard des femmes de culture et de confession musulmanes.

Ce ne sont pas toutes les musulmanes qui se couvrent d'un foulard, et elles ne sont pas TOUTES convaincues qu'il constitue LE symbole de l'islam par excellence. Choisissez donc un symbole qui reflète AUSSI cette pluralité, cette diversité.

Traduction: Evelyne Abitbol, directrice générale - cofondatrice Fondation Raif Badawi pour la liberté (FRBL); Charly Bouchara, traducteur et réviseur.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo
La Marche des femmes contre Trump dans le monde
Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter