Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.
Les blogues

Le Top 10 des manquements aux règles du golf en 2013

Il y a eu en 2013 un nombre impressionnant de pénalités qui ont été données à des joueurs de calibre international dans tous les circuits de golf dans le monde. Voici une liste chronologique des différents incidents.

Il y a eu en 2013 un nombre impressionnant de pénalités qui ont été données à des joueurs de calibre international dans tous les circuits de golf dans le monde. Voici une liste chronologique des différents incidents et je vous invite tous et toutes à donner votre opinion sur l'importance relative de ces différentes infractions.

  1. Le 18 janvier, au Championnat Abu Dhabi, Tiger Woods retrouve sa balle enfouie dans le sable sous un buisson. Pensant qu'il avait droit à un allègement sans pénalité, il consulte son co-compétiteur et décide de laisser tomber sa balle près de l'endroit où elle reposait et a joué son coup du nouvel endroit. Avant de signer sa carte, un officiel lui signale que la règle locale permet l'allègement sans pénalité d'une balle enfouie sauf si elle est enfouie dans du sable, par conséquent Tiger a joué du mauvais endroit et a rajouté 2 coups à son pointage pour ce trou.
  2. Le 16 mars, au LPGA Founders Cup, le cadet de Stacy Lewis a testé avec ses pieds la consistance du sable près de la balle de Stacy ce qui entraine une pénalité de 2 coups.
  3. Le 12 avril, aux Masters, Guan Tienlang est pénalisé de 1 coup pour jeu lent. Il avait été informé que son groupe était hors position à compter du trou #10 et averti de nouveau au #11, il a été averti qu'il était maintenant chronométré. Au trou # 16, le groupe n'avait pas encore retrouvé sa position et Guan a pris beaucoup plus que le 40 secondes alloué pour jouer un coup, il a alors reçu un autre avertissement. Au trou # 17, il prit quelques minutes pour jouer un coup et c'est à ce moment-là qu'il a été pénalisé de 1 coup. Les 2 autres joueurs de son groupe ont toujours joué sous les 40 secondes.
  4. Le 12 avril, aux Masters, Tiger Woods a envoyé sa balle dans un obstacle d'eau. Il choisit l'option de jouer son prochain coup de l'endroit original. Un téléspectateur informe les officiels que Tiger aurait laissé tomber sa balle à un endroit différent de son coup original. Suite au visionnement de la bande vidéo, le Comité considère que l'endroit choisi est assez près de l'endroit original, laisse Tiger terminer sa ronde sans lui parler et le laisse signer sa carte. Durant la soirée, Tiger mentionne à des journalistes qu'il a laissé tomber sa balle à 2 verges de l'endroit original. Le Comité a rencontré Tiger et ils ont convenu que Tiger avait effectivement joué du mauvais endroit et que la pénalité est de 2 coups. Habituellement lorsqu'un joueur signe une carte avec un pointage sur un trou inférieur à son pointage réel, c'est la disqualification automatique. Cependant parce que le Comité avait pris une décision durant la ronde, il a décidé de ne pas disqualifier Tiger.
  5. Le 20 avril, au Greater Gwinnett, Michael Allen enlève 2 cônes de pins sur sa ligne de jeu alors que ces cônes étaient incrustés dans le sol. Il n'est pas permis d'enlever des détritus qui sont incrustés. Personne n'a vu l'incident, mais le joueur s'est puni lui-même 2 coups.
  6. Le 9 août, au Championnat de la PGA, Woody Austin s'est rendu compte au trou #3 qu'il avait 15 bâtons dans son sac. Il s'est pénalisé de 4 coups.
  7. Le 17 août, au Championnat Wyndham, Charles Howell III, utilise un nouveau driver ajustable. Cependant il perd une des vis d'ajustement et continue de jouer avec le bâton. Étant donné qu'à la place de la vis il y a un trou, le bâton est considéré non-conforme, il est donc disqualifié.
  8. Le 14 septembre, au Championnat BMW, Justin Rose a effectué un élan de pratique qui a fait lever un divot. Ce divot a frappé et déplacé sa balle, ce qui constitue 1 coup de pénalité. Il a replacé sa balle et a joué son coup.
  9. Le 14 septembre, au Championnat BMW, Tiger Woods déplace une branche près de sa balle. Un spectateur informe le Comité que la balle de Tiger a bougé lors de l'enlèvement de la branche. Avant de signer sa carte, un officiel avertit Tiger qu'il a fait bouger sa balle. Tiger est convaincu du contraire. Lors de la reprise vidéo, l'officiel impose 2 coups de pénalité, Tiger n'est pas d'accord, mais la pénalité est quand même accordée.
  10. Le 26 octobre, au Masters BMW, Simon Dyson a réparé une marque de crampon sur sa ligne de coup roulé, ce qui est défendu, continue sa ronde et signe sa carte de pointage. Un spectateur mentionne l'infraction aux officiels. Ceux-ci visionnent la reprise vidéo et constatent l'infraction. Étant donné qu'il avait signé sa carte sans inclure les 2 coups de pénalité, il est alors disqualifié. Mais ce n'est pas tout. Il passe devant le comité de discipline qui lui impose une suspension de 2 mois, une amende de 37 000 £ et lui donne une période de probation de 18 mois!

Mention très spéciale

Les règles de golf ne sont pas appliquées de la même manière chez les amateurs dans les différents clubs de golf de la planète, mais voici l'exemple d'un club de golf qui n'a aucun pardon pour quelqu'un qui ne joue pas selon les règles.

Le 6 avril 2013, Richard Tacey, un golfeur de 73 ans du Club de Golf Sleaford à Lincolnshire Grand Bretagne a été suspendu pour 3 ans pour avoir déplacé sa balle durant une compétition du club. Un processus d'appel devant ses pairs était prévu et plus de 200 membres présents à l'appel ont approuvé la décision de le suspendre. Ils ont considéré que l'offense était très grave! Monsieur Tacey est un golfeur moyen qui n'a aucune chance de gagner un tournoi. Il avait même postulé pour être le prochain président de son club! Il était membre du club depuis 45 ans!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les plus beaux complexes de golf en Amérique du Nord
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.