Les blogues

Quand on choisit de se réinventer pour avancer

«Merci. Merci la vie de m'apprendre ce que je ne comprenais pas. Merci la vie de m'enseigner à avancer tout en me réinventant.»
Cette publication a été publiée sur la plateforme des contributeurs au HuffPost, maintenant retirée du Web. Les contributeurs avaient plein contrôle sur leurs publications et le faisaient librement sur notre site. Si vous voulez signaler cette publication comme étant abusive, envoyez-nous un courriel.

Certaines fois, on se questionne. On se demande pourquoi? Juste pourquoi l'opportunité à laquelle on rêve tant ne se pointe pas ou nous glisse tout simplement entre les doigts?

On pleure, aussi.

Car on berce dans l'incompréhension. La plus totale!

On se dit: «Pourtant... je suis talentueux. Je suis talentueuse... Mais un certain vide persiste...»

Et un jour, atterré, attristé, déboussolé, ou carrément bouillonnant de colère, on se lève et on se dit: «C'est fini! F.I-Fi-N.I.Ni, fini! Fini d'attendre les opportunités. Fini d'attendre l'approbation. Fini d'attendre que l'autre nous mette à SON agenda.»

On prend alors l'engagement irrévocable de se mettre à son propre agenda, de bâtir sa propre stratégie, de s'entourer de gens talentueux et de foncer.

Sans jamais regarder en arrière.

En riant même lorsque l'on repense aux moments pendant lesquels on a versé ces larmes salées pour une opportunité qui ne s'est jamais pointée ou qui s'est tout simplement esquivée.

Une opportunité qui force est de constater, n'avait jamais mérité ce ruissellement de perles puisées à même notre âme.

C'est là que l'on comprend...

C'est à ce moment précis que l'on réalise que tous ces refus, toutes ces déceptions furent, en fait, des bénédictions.

Des bénédictions à l'origine d'une quête insatiable de parfaire nos connaissances, de consolider nos acquis, d'apprendre des meilleurs que soi, de se remettre constamment en question...

La vie nous apprend durement que si ces opportunités s'étaient déployées auparavant sur un tapis rouge, on se serait assis sur ses lauriers. On aurait laissé autrui continuer de dicter ce que l'on vaut ou que l'on ne vaut pas...

Et, surtout, elle nous apprend sagement à dire: «Merci. Merci la vie de m'apprendre ce que je ne comprenais pas. Merci la vie de m'enseigner à avancer tout en me réinventant.»

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

5 gestes tout simples pour faire avancer votre carrière