LES BLOGUES
16/06/2013 11:11 EDT | Actualisé 23/07/2013 03:28 EDT

Pierre Lavoie, l'homme qui déplace les montagnes

Pierre Lavoie est l'illustration parfaite du pouvoir d'un citoyen engagé dans une cause. À lui seul, il a mobilisé des milliers de citoyens, mis le focus sur l'importance des bonnes habitudes de vie, amassé des millions pour combattre les maladies orphelines qui fauchaient, chaque année, la vie de jeunes enfants du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Il n'a pas déplacé des montagnes, mais presque. Il a créé un mouvement irrésistible, au point où plus de 1200 écoles secondaires ont embarqué dans son sillage et fabriquent maintenant ses cubes d'énergie.

Tout ça, il l'a fait en dehors du système, avec la rage au coeur, après la mort, inévitable disait-on, de Laurie et Raphael, deux de ses enfants.

Lorsqu'il donne des conférences, le mécanicien explique son parcours et sa motivation. À l'école, un prof lui a dit qu'il n'était pas doué pour les sports et qu'il devrait y renoncer. Cet enseignant n'avait pas repéré la détermination et la résistance de celui qui s'est illustré dans la compétition la plus dure au monde, l'Ironman.

Il s'est mis au jogging pour rencontrer sa belle voisine, qu'il a épousée. Il a la piqûre et fait du marathon et remporte, notamment, celui de Montréal.

C'est après le décès de ses enfants qu'Il se sert du sport pour combattre l'acidose lactique qui tue dans son coin de pays. Il faut l'entendre parler de cette période de sa vie pour mesurer la douleur qui l'a frappé.

Le réseau de la santé lui avait dit qu'il n'a rien à faire pour sauver ses enfants et, qu'un jour prochain, ils mourraient subitement, sans appel. Pierre Lavoie doit même contourner le réseau et changer d'hôpital (avec la complicité d'un ami ambulancier) pour tenter de son sauver un de ses enfants.

Il décide alors de faire bouger les choses.

C'est le Défi Pierre Lavoie, 650 km en 24 heures, qui lui permet de recueillir des fonds et de financer un centre de recherche sur les maladies orphelines. C'est grâce à ces recherches qu'on identifiera le gène défectueux et mettra au point un test de dépistage des maladies orphelines.

Chaque année, une dizaine d'enfants décédaient sans que le réseau de la santé ne se mobilise pour remonter à la source du problème.

Le Grand Défi Pierre Lavoie est devenu un raz-de-marée et Pierre Lavoie se sert de sa renommée pour faire la promotion de l'activité physique dans les écoles, touchant, du même coup, les parents. Mieux qu'une série de campagnes de sensibilisation.

Il est convaincu qu'on peut, en une génération, imprimer une conscience de l'importance des bonnes habitudes de vie, comme cela s'est fait avec l'environnement. En corollaire, moins d'argent à investir dans les soins de santé.

Le mouvement lancé par Pierre Lavoie est si puissant qu'il force les gouvernements à faire de la mise en forme une priorité.

Pas étonnant que les politiciens se collent à sa roue.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

5e édition du Grand Défi Pierre Lavoie