LES BLOGUES
14/04/2019 06:00 EDT | Actualisé 14/04/2019 06:00 EDT

Peut-on apprendre à aimer le café?

Ça prend un minimum de volonté, et se mettre dans des conditions favorables améliorera aussi vos chances de boire un jour un café et d’en apprécier le goût!

Pixabay
Ça pourrait être vous!

Développer le goût du café? Une question à laquelle il paraît simple de répondre — «NON!» j'entends déjà dire ceux qui ne l'aime pas —, mais qui demande cependant qu'on s'y penche un peu plus (eh oui!).

On a souvent entendu dire que les goûts, ça se discute/ça se développe. La bière et le vin sont de très bons exemples! Lorsqu'on est jeune, on n'aime généralement pas ces boissons. Une seule gorgée et notre visage se crispait. Avec les années, j'ai pour ma part pourtant fini par apprécier ce goût amer qu'a par exemple la bière. C'est donc là un petit indice que les goûts peuvent changer!

Pour ce qui est du café, il ne fait certes pas l'unanimité, mais on peut finir par l'aimer, ou du moins «se donner la chance de».

Qui n'a pas goûté l'amertume ne sait pas apprécier les douceurs.Proverbe italien

Parce que oui c'est possible d'apprécier l'amertume, donc le café! L'évolution, l'environnement et le conditionnement peuvent faire qu'on peut, avec le temps, finir par apprécier une bonne gorgée de café!

L'évolution

On goûte et on ressent les choses différemment. On sait cependant que, naturellement, «l'homme ne devrait pas apprécier ce qui est amer», mais il a fini par s'adapter et il consomme aujourd'hui plusieurs aliments: cacao, endives, agrumes, etc.

Des recherches ont aussi démontré que les personnes les plus sensibles à l'amertume sont celles qui boivent le plus de café! Comme quoi la présence de l'amertume ne peut pas être un argument invoqué de la part d'un réfractaire au café! Même si on n'aime pas l'amertume, cela ne veut pas dire pour autant que l'on n'aimera pas ce type de boisson. On peut s'y adapter.

Le conditionnement

On peut, lentement mais sûrement, se donner aussi envie de boire du café. À petite dose et mélanger avec du lait ou fait moins corsé, il peut être plus facile de commencer! Plusieurs d'entre nous ont fait leur entrée dans le monde du café de cette façon: avec beaucoup de lait ou de sucre. Ce n'est pas mal, comme on vous l'avait dit ici.

Boire un bon café, préparé avec une extraction adéquate fait vraiment aussi toute la différence! Selon la méthode d'infusion choisie, le café dégage des arômes variés; le goût peut également être plus ou moins prononcé en fonction du système d'infusion. Il est donc judicieux de s'initier au monde du café par la découverte d'une infusion pouvant donner le meilleur café possible selon le goût que vous aimez (doux, corsé, relevé, etc.).

Pixabay

Afin d'avoir un bon café, faites-vous conseiller par quelqu'un qui s'y connaît. Vous pourriez faire de magnifiques découvertes et être franchement surpris par tous les arômes et les goûts que peut avoir un café.

L'environnement

Le dernier élément et non le moindre! Fait intéressant, on sait que le goût est associé (ou va de pair) avec un autre sens: l'ouïe! Selon l'endroit où vous êtes et la musique ambiante, vous pourriez avoir une envie de boire du café! Disons aussi que la fatigue, après une courte nuit, peut aussi aider.

Blague à part, cela a bel et bien a été prouvé: les sons et les bruits autour de nous influencent ce que l'on a envie de boire. Dans le cas de la caféine, un peu de jazz (ou musique avec des cuivres) et hop! une gorgée de café sera plus appréciée.

Hill Street Studios via Getty Images

Comme c'est scientifique, il vous faudra l'essayer pour voir si les résultats de cette étude sont concluants pour vous aussi.

Il y a donc de l'espoir pour ceux et celles qui ne sont pas de grands amateurs de café! Ça prend cependant un minimum de volonté et se mettre dans des conditions favorables améliorera aussi vos chances de boire un jour un café et d'en apprécier le goût!

À LIRE AUSSI:

» Deux cafés printaniers pour célébrer l'arrivée de beau temps

» À quel point votre café quotidien est-il important?

» Café... avec ou sans sucre?

La section des blogues propose des textes personnels qui reflètent l'opinion de leurs auteurs et pas nécessairement celle du HuffPost Québec.