LES BLOGUES
08/05/2015 12:34 EDT | Actualisé 07/05/2016 05:12 EDT

Démystifier la santé mentale

la santé mentale fluctue tout au long de la vie. Tout comme la santé physique, il est essentiel d'être à l'écoute et d'en prendre soin.

La santé mentale occupe une place importante autant dans les médias que parmi divers exemples qui peuvent nous toucher de plus près. Stress, dépression, anxiété, automutilation: voilà des termes qui peuvent venir à l'esprit, pour n'en nommer que quelques-uns. Toutefois, la santé mentale est bien plus complexe, plus vaste, et surtout plus commune que ces diagnostics. La santé mentale, c'est également le fou rire autour d'une table, entre amis, tout comme la colère d'avoir oublié les clefs dans sa voiture avant de refermer la portière ! Malgré la popularité grandissante du sujet et les efforts de sensibilisation démontrés au sein de divers milieux, il subsiste un malaise et une stigmatisation face à un état de santé mentale plus fragile.

Les croyances personnelles ou culturelles peuvent grandement influencer la capacité d'une personne diagnostiquée d'un trouble mental à accepter, gérer et comprendre sa situation. En tant qu'intervenants chez Jeunesse, J'écoute, il nous arrive fréquemment de recevoir la solitude que peut ressentir un jeune lorsque son parent nie ou dénigre sa condition. Parallèlement, il peut arriver de laisser trop d'espace au diagnostic, au point de définir la personne uniquement par cette étiquette. La question se pose alors: comment devrait-on réagir face au diagnostic ou devant un état de santé mentale plus précaire ?

Idéalement, le diagnostic devrait d'abord servir à identifier l'existence d'une situation problématique. Les symptômes éprouvés, tels que des crises ou un comportement autodestructeur, peuvent indiquer que des éléments néfastes, blessants, gravitent autour de la personne. Le diagnostic permettrait également de se diriger vers la recherche d'une solution. Similairement, le diagnostic d'une fracture permet d'avoir recours à l'attelle pour se guérir; sans ce diagnostic, la douleur ne pourrait être traitée et les dommages risqueraient d'amplifier.

Malheureusement, en réalité, il semble bien plus difficile d'accepter un diagnostic de santé mentale. Autant chez la personne souffrante que la famille ou les amis, on questionne souvent la cause, on en ressent une certaine culpabilité, de la colère ou de l'incrédulité. Plusieurs jeunes ayant développé un trouble alimentaire ou un trouble de comportement se trouvent confrontés à la culpabilité de leurs parents par des exclamations telles que: « Mais qu'est-ce qu'on t'a fait pour que tu sois de même » ou encore « On t'a élevé mieux que ça! » Ces phrases cachent, généralement, l'inquiétude ou l'impuissance du parent. Lorsqu'on demande au jeune qui vit cette situation ce qui l'aiderait le plus, sa réponse est généralement qu'il aimerait simplement que son parent lui témoigne sa présence, son affection. Il serait, en effet, bien plus efficace de trouver des solutions en unisson, plutôt qu'en discorde !

Il est important de se rappeler que la santé mentale consiste en un tout: une interaction entre notre réaction aux divers éléments de l'environnement et les interprétations que l'on en tire. Or, la santé mentale fluctue tout au long de la vie. Tout comme la santé physique, il est essentiel d'être à l'écoute et d'en prendre soin. Une phrase marquante écrite par une jeune fille qui avait réussi à combattre la dépression majeure qui l'affligeait depuis plusieurs années illustre bien ce propos : « Je capotais en montant sur la scène, j'avais jamais chanté devant des inconnus ! Mais quand les gens se sont mis à applaudir et à siffler, plus rien n'avait d'importance. C'était la première fois que j'étais quelqu'un d'autre que la fille déprimée et incapable. J'étais moi. »

Jeunesse, J'écoute est disponible 24/7 pour tous les jeunes de cinq à 20 ans, quel que soit le problème. Par téléphone : 1-800-668-6868 ou en ligne : jeunessejecoute.ca

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost Voyez les images