LES BLOGUES
10/06/2015 08:41 EDT | Actualisé 10/06/2016 05:12 EDT

Soulagez vos douleurs et reprenez la forme grâce à votre piscine

En plus de nous rafraîchir pendant la canicule, la piscine peut aussi être un bon endroit pour traiter une douleur articulaire, apaiser le mal de dos, récupérer d'une blessure ou reprendre la forme.

La saison estivale annonce l'ouverture des quelque 500 000 piscines creusées et hors terre que compte le Québec, selon l'ACPQ. En plus de nous rafraîchir pendant la canicule, d'amuser les enfants ou d'attirer la visite, la piscine peut aussi être un bon endroit pour traiter une douleur articulaire, pour apaiser le mal de dos, récupérer après une blessure ou pour reprendre tout simplement la forme. Voyons d'abord en quoi l'eau peut vous être si utile.

800 fois

Dans l'eau, notre corps réagit différemment comme si nous bougions sur une autre planète. L'une des raisons: l'eau est approximativement 800 fois plus dense que l'air, ce qui a pour effet d'appliquer une plus grande force sur le corps et de modifier la façon de se mouvoir. Par exemple, le fait d'être immergé ralentirait la marche de 70% et les déplacements de côté se feraient à une vitesse moindre, soit à 57% de la vitesse qui prévaut hors de l'eau. Les sauts, les accélérations et les changements de direction sont aussi influencés par l'environnement aquatique.

Un outil incomparable

Les propriétés de l'eau offrent des possibilités que l'air (ou les haltères) n'offre pas. L'une d'entre elles consiste à pouvoir modifier facilement le niveau de difficulté d'un exercice. Celui-ci est d'abord diminué par la réduction relative du poids corporel. Par exemple, courir sur place dans une piscine permet de diminuer de moitié le poids sur les articulations si le corps est immergé jusqu'à la poitrine, et près du tiers s'il est immergé jusqu'aux hanches. Le niveau de difficulté d'un exercice peut aussi être modifié en fonction de la vitesse du mouvement ou de la surface à déplacer. Plus on bouge rapidement, plus l'effort est élevé, et c'est la même chose lorsque la surface à déplacer est grande: battre des bras est plus exigeant si vous tenez une planche que si vous avez les mains libres.

Voici deux façons d'utiliser les propriétés de l'eau:

• Exemple 1: marcher dans l'eau est plus exigeant que hors de l'eau et stimule les abdominaux et les muscles du dos.

• Exemple 2: accroître la vitesse de marche dans l'eau augmente encore davantage le niveau de difficulté et sollicite les capacités cardiovasculaires. Il est aussi possible de placer les bras en croix afin de profiter de la résistance qu'offre l'eau.

Pour connaître les avantages et les désavantages de la rééducation en piscine sur la guérison des blessures et le soulagement de la douleur, écoutez ma chronique du 6 juin au magazine Les éclaireurs, à ICI Radio-Canada Première.

L'eau pour rééduquer

Les exercices faits dans l'eau sont d'excellents moyens de retrouver la forme après une blessure comme une entorse ou une fracture. La première étape est d'abord d'obtenir le feu vert de son médecin puis, idéalement, de consulter un professionnel de la santé comme un physiothérapeute ou un kinésiologue.

Aussi, la rééducation dans l'eau peut être utilisée après une période d'alitement, une maladie ou une chirurgie ainsi que dans un contexte de reprise d'activité sportive suite à une interruption saisonnière. Peu importe les circonstances des exercices faits dans l'eau, il est recommandé d'adapter régulièrement le niveau de difficulté et de progresser lentement et constamment.

Voici quelques exemples d'objectifs à atteindre:

• adopter une meilleure posture;

• augmenter ses capacités cardiovasculaires;

• augmenter sa force musculaire;

• favoriser une meilleure mobilité;

• stimuler l'équilibre;

• mettre fin à une boiterie;

• augmenter son endurance à la marche;

• améliorer ses performances sportives.

L'eau pour soulager

Les exercices faits en piscine peuvent aussi être efficaces afin de diminuer la douleur, qu'elle soit au dos ou à des articulations périphériques comme les épaules ou les genoux. Les personnes atteintes d'arthrite et les femmes enceintes peuvent aussi bénéficier des effets antalgiques des exercices faits dans l'eau. Il est recommandé que ceux-ci soient minimalement réalisés durant une période d'un mois et trois fois par semaine.

Les propriétés mécaniques de l'eau peuvent être l'élément principal du soulagement, certes, mais la douleur peut aussi être diminuée par les changements secondaires comme une augmentation de force musculaire, une meilleure mobilité ou une diminution du poids corporel.

Notez que l'eau a aussi un effet bénéfique sur le gonflement articulaire (œdème) grâce à la pression hydrostatique qu'elle génère, un peu comme un bandage élastique le ferait.

Un traitement miracle?

Si l'eau bénite et la fontaine de jouvence ne sont pas encore parvenues à régler tous les maux, c'est la même chose pour les exercices faits en piscine, ceux-ci étant loin d'être une panacée, aussi valables soient-ils. Par exemple, la natation peut être associée à une plus grande asymétrie posturale et à une augmentation des douleurs au bas du dos chez des jeunes filles pratiquant la nage de compétition, selon une étude réalisée auprès de 112 adolescentes âgées d'environ 12 ans.

De plus, les bienfaits à long terme des exercices faits dans l'eau n'ont pas été suffisamment documentés en terme de diminution de la douleur même si elle s'avère à court terme, notamment pour la spondylarthrite ankylosante, la fibromyalgie ainsi que les maladies rhumatismales et arthritiques.

10 choses à connaître avant de commencer une séance d'exercices en piscine

• Doser le déroulement de votre programme d'exercices en terme de durée, d'intensité, de fréquence et des périodes de repos.

• Si vous utilisez la piscine pour diminuer une douleur, allez-y graduellement. Par exemple, faites un test de quelques minutes, puis sortez de l'eau, car il arrive que la douleur soit augmentée. Si c'est votre cas, arrêtez les exercices ou modifiez votre programme en fonction de l'item précédent.

• Aucun exercice ne doit augmenter les douleurs ou les symptômes.

• En présence de douleur, l'amplitude et la vitesse des mouvements devraient être réduites et, si la douleur persiste, il est suggéré de cesser l'exercice.

• Le niveau d'immersion est un élément clé, particulièrement dans un contexte de rééducation aux membres inférieurs.

• La température de l'eau doit être confortable; la plupart des études ayant documenté les bienfaits des exercices en piscine ont été réalisées à des températures relativement élevées.

• L'utilisation d'accessoires peut être fort judicieuse, comme des flotteurs, une planche de flottaison, des palmes, une ceinture de jogging ou d'aquaforme, un pull buoy, etc.

• L'eau diminue les stress verticaux sur les articulations, comme si vous étiez plus léger. Or, elle a peu ou pas d'effets sur les stress horizontaux (avant-arrière). La rééducation dans l'eau devrait donc être réalisée prudemment dans certains contextes de blessure, comme une atteinte au ligament croisé antérieur du genou.

• La balnéothérapie est parfois utilisée dans le traitement de la douleur, soit par le simple fait d'être dans l'eau (qui est souvent à plus de 30 degrés). Les résultats des études portant sur la balnéothérapie n'ont pas permis de confirmer son efficacité sur la douleur même s'il arrive toutefois que des personnes y perçoivent un certain soulagement.

• Un programme d'exercices faits dans l'eau vous permettra d'utiliser les propriétés d'un environnement aquatique. Il est aussi possible d'en bénéficier en pratiquant des activités physiques comme l'aqua jogging (avec ou sans contact avec le sol), le yoga aquatique et l'aquaforme pour tous ou pour les femmes enceintes. Ces activités sont offertes par de nombreux centres de réadaptation, certains centres sportifs privés ainsi que plusieurs municipalités.

La physiothérapie et la piscine

Les physiothérapeutes sont formés afin de recommander un programme d'exercices thérapeutiques faits en piscine. L'intervention sera d'abord axée sur une évaluation approfondie des antécédents médicaux de la personne, des particularités de son système musculo-squelettique et de ses capacités physiques et fonctionnelles. Cette démarche permet notamment une meilleure efficacité des exercices et un niveau de difficulté approprié; le risque de blessures étant alors minimisé. Pour trouver un physiothérapeute près de chez vous, consultez le site de l'Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec ou le site de la Fédération des cliniques privées de physiothérapie. Notez que plusieurs physiothérapeutes offrent des services à domicile, une option intéressante en matière d'exercices en piscine.

Denis Fortier est physiothérapeute et auteur du livre Conseils d'un physio, publié aux Éditions Trécarré et maintenant en librairie. Vous y trouverez une multitude de conseils, 10 autoévaluations et plus de 50 exercices thérapeutiques qui vous permettront d'évaluer et d'améliorer votre santé articulaire. N'hésitez pas à vous abonner gratuitement à l'infolettre et à visiter la page Facebook ainsi que le compte Twitter.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo 7 exercices pour tonifier vos bras Voyez les images