LES BLOGUES
13/01/2018 01:00 EST | Actualisé 13/01/2018 01:00 EST

Si vous pensez que le télétravail c'est le rêve, lisez d'abord ce que je vis

Le télétravail est un mirage, il n'est pas du tout ce que l'on croit.

Getty Images/iStockphoto
Si vous pensez que le télétravail c'est le rêve, lisez d'abord ce que je vis.

On a tous repris le turbin. L'occasion pour moi de mettre le doigt sur un mythe. Il y a dix ans, j'ai signé mon contrat et j'ai cru avoir touché le paradis des doigts quand on m'a annoncé que je pouvais télétravailler. J'imaginais aménager mes horaires, éviter les embouteillages et les collègues pénibles. Je me voyais déjà travailler dans un espace aménagé selon mes goûts, épuré, bien pensé ; prendre un thé en regardant la pluie tomber et ne pas devoir faire semblant d'aimer le café à l'espace dédié, point de rassemblement des salariés épuisés. Et puis la réalité s'est confrontée à mon imagination et après autant d'années, après avoir testé la chose célibataire, en couple sans enfant comme avec, j'ai eu le temps de bien analyser la question. Le télétravail est un mirage, il n'est pas du tout ce que l'on croit. Du moins pas toujours.

Rêve

Tu vas pouvoir organiser tes journées de travail, commencer et finir quand tu veux et même prendre un café au milieu.

Réalité

Le télétravail est basé sur la confiance. Mais tu as à peine le temps de savourer ce sentiment de liberté: dès le premier collègue qui en abuse, ça ne manque jamais, on se met à te fliquer. Tu deviens pro dans l'art de la justification, tu as l'impression que ta productivité est épiée et tu peaufines ta paranoïa pourtant déjà bien installée. La messagerie interne qui rassemble les électrons libres travaillant à la maison et sur laquelle il est obligatoire de se connecter est une traîtresse: elle se met en veille après un certain nombre de minutes d'inactivité. Je suis donc vissée à mon bureau, de peur qu'à distance quelqu'un devine mon absence.

Rêve

Tu vas avoir du temps pour toi.

Réalité

Les gens pensent en tout cas que tu as du temps pour eux. La preuve? Ta copine qui "passait juste déposer un truc" est encore là une heure plus tard. Je lui dis comment poliment qu'en fait, j'ai un truc à finir avant 18 heures sous peine de devoir bosser ce soir et de ne pas pouvoir regarder "The Crown" en paix? Ben, je lui dis pas. Et je me plombe une soirée de plus.

Rêve

Tes matins sont réinventés. Toi qui jouais la montre à chaque réveil depuis l'université, tu prends le temps de te doucher, de petit-déjeuner, de t'installer avant de débuter ta journée. Qui commence du coup sous les meilleurs auspices.

Réalité

Avant, je n'avais pas d'enfant et j'enchaînais les virées nocturnes. Je ne rentrais pas forcément tard mais j'étais généralement crevée de la veille et je grappillais jusqu'à la dernière seconde de sommeil. Il m'est arrivé d'éteindre mon réveil pour allumer mon ordi sans même ouvrir le deuxième œil. Je bossais depuis mon lit, complètement dans le cake, avec une haleine douteuse et les cheveux en bataille. J'ai parfois annulé des rendez-vous professionnels en prétextant un empêchement alors que mon excuse était juste celle d'être encore en pyjama à 14 heures. Tant qu'on est dans la confession: j'ai déjà discuté business au téléphone à moitié habillée (ou à moitié nue, c'est selon). J'appelais depuis mon canapé mais non, je n'ai pas eu de promotion. Le télétravail peut très vite t'enlever toute dignité. Puis, j'ai eu un enfant. On s'est dit: "C'est pratique". C'est en fait plutôt l'arnaque.

Rêve

Tu auras du temps pour t'occuper de ton enfant.

Réalité

Le matin, ce n'est pas vraiment moins la course qu'ailleurs. Partant du principe que celui qui télétravaille "a du temps", c'est évidemment toi qui vas conduire l'enfant à la crèche ou à l'école et évidemment toi qui vas l'y rechercher. C'est encore toi qu'on appelle quand il a un frisson ou qu'il éternue de travers et toi qui t'en occupes quand il est malade en faisant semblant d'être efficace. Quand la fin de journée arrive, tu éteindrais bien ton ordi mais "tu bosses de chez toi, tu ne vas pas en plus te permettre de ne pas réagir en cas d'urgence". Le télétravail est présenté comme l'avantage du siècle mais on te met une pression d'enfer pour le mériter. Du coup, tu t'occupes de ton enfant en gardant un œil sur l'écran et tu vires schizophrène en trois jours, trois mois, trois ans, selon ton degré de résistance. Mais les jours où tout glisse sur toi, où la culpabilité ne t'étrangle pas, c'est vrai que les matins en famille sont plus doux pour peu que la crèche ou l'école soit à quelques pas. Quand la majorité des enfants galopent dès 7 heures, le mien peut dormir deux heures de plus et même avoir le temps de jouer un peu avant de démarrer pour sa petite journée. Ces quelques heures de gagnées dans la frénésie quotidienne sont un vrai bonheur. De ceux qui vous tricotent de jolis souvenirs d'enfance. Je vois mon fils grandir un peu plus que la moyenne des mamans et quand j'arrive à m'en rendre compte et à en profiter (j'essaie que ça soit le plus souvent possible), c'est très agréable.

Rêve

Fini les collègues boulet.

Réalité

Fini les collègues tout court en fait. Dix ans de télétravail m'ont probablement rendue totalement inapte à la vie en société. Je ne sais plus comment on s'adresse aux gens avant dix heures du matin. Je ne sais plus dire tout haut ce que j'ai sur le cœur, je perds mes moyens pendant les réunions "in the real life" mais je maîtrise tout à fait mes effets par mail. Comment progresser dans la société et être au courant des derniers ragots, des départs et des changements à venir quand on n'y est plus jamais?

Rêve

Fini les coquillettes de la cantine et le jambon-beurre un peu triste. Tu vas désormais manger coloré, sain, inventif.

Réalité

Le supermarché, la boulangerie, le boucher, c'est comme la salle de sport: vu que tu ne sors plus de chez toi, aucun n'est sur ta route. Il faut donc convoquer une énergie folle pour atteindre l'un des endroits qui te permettrait de te nourrir. Souvent, d'ailleurs, je ne la trouve pas. Je mange les restes, les pâtes de la veille, le dernier morceau de fromage, le tout arrosé d'un fond de Coca plat. La cantine, finalement, c'était presque un peu le Club Med.

Rêve

Tu auras un espace de travail impeccable. Ton ordi sera posé au centre de la table, il y aura quelques affiches aux mantras stimulants au mur, une plante verte, un pot en bambou pour accueillir des crayons et un carnet dans lequel tu ne feras aucune rature.

Réalité

Je vous liste les choses qui traînent sur mon bureau au moment d'écrire ces lignes: le flacon de parfum de mon homme, un guide de voyage, le T-shirt chiffonné de mon fils, des câbles dans tous les sens, deux petites voitures, autant de téléphones, un sifflet, un carnet aux pages déchirées et vilainement noircies, un pot de plasticine, les factures du mois à payer, une bouteille d'eau vide couchée sur son flanc. No comment.

Rêve

Tu vas éviter le trafic matinal infernal.

Réalité

Je confirme. Pendant que ça bouchonne, que ça klaxonne, que ça peste, que ça a du retard et des ulcères, je dors encore ou à peu près. Je bougerai quand la ville aura fini de s'agiter.

Rêve

Quand il pleut, tu peux rester chez toi.

Réalité

La pluie est un état permanent en Belgique. Oui, je peux regarder les gouttes s'écraser sur la vitre du salon toute la journée, enroulée dans un plaid, je ne suis pas forcément obligée de sortir. Ça vaut aussi quand il y a un rayon de soleil... Je peux me poser sur le balcon ou dans le jardin quelques minutes ou plusieurs heures. Et là, quand je suis au diapason avec la météo, que le silence prend toute la place, je me dis que le télétravail a probablement plus de bon côtés que de mauvais.

Et vous, vous bossez de chez vous ou ailleurs?

Ce billet est également publié sur le blog Sea You Son.

Déborah Laurent

Vous avez envie de raconter votre histoire? Un événement de votre vie vous a fait voir les choses différemment? Vous voulez briser un tabou? Vous pouvez envoyer votre témoignage à temoignage@huffingtonpost.fr

Lire aussi :

"Sept choses qu'on ne m'a jamais dites sur le travail à domicile"

Pourquoi le gouvernement veut encourager le télétravail

5 règles d'or pour obtenir un télétravail de son employeur

Pour suivre les dernières actualités sur Le HuffPost C'est La Vie, cliquez ici

Deux fois par semaine, recevez la newsletter du HuffPost C'est La Vie

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost: