LES BLOGUES
07/04/2019 06:00 EDT | Actualisé 17/05/2019 13:35 EDT

La fascination exercée par Toutankhamon

Pourquoi Toutankhamon alias King Tut mourut-il en si bas âge? Comment a-t-on pu cumuler autant de richesses dans sa tombe alors que son règne fut si court?

Thierry PERRIN via Getty Images
Masque funéraire de Toutankhamon (musée du Caire), Égypte.

Au mois de novembre 1923, l'archéologue Howard Carter découvrit le tombeau du pharaon Toutankhamon. Depuis, le masque funéraire de Toutankhamon et les milliers d'artefacts raffinés découverts dans sa sépulture intriguent toujours les chercheurs et enchantent les amateurs d'art.

Howard Carter était un dessinateur qui prit goût à l'égyptologie dans la bibliothèque d'une famille aristocratique anglaise. Ses dessins et aquarelles lui permirent de continuer ses recherches en Égypte pendant trois décennies, compte non tenu de l'appui du mécène Lord Carnarvon qui finança la recherche de la tombe de Toutankhamon dans la vallée des Rois.

Une première marche d'escalier fut découverte par un pur hasard. On décida alors de déblayer l'escalier jusqu'à la douzième marche. On défonça une première porte sans rien trouver. Une deuxième porte fut forcée et on entra dans une antichambre.

Toutes les richesses et objets emblématiques qui devaient accompagner Toutankhamon dans l'au-delà y étaient entassés.

Ce qu'on y découvrit dépassait l'imagination: embarcations, chariots, mobiliers, amulettes, jarres décorées de taureaux, de lions, de gazelles, des arcs des carquois et des flèches en quantité, des coffres incrustés d'ébène et d'ivoire, des joyaux des objets en or en nombre. On découvrit également toute une gamme de modèles réduits d'objets utilisés dans l'agriculture, ainsi qu'un grenier rempli à ras bord de graines de fenugrec, de blé et d'orge et des statuettes (ouchebtis) censées se livrer aux travaux des champs dans l'au-delà.

Sur la droite, au sein d'une chambre elle-même contenue dans une autre, puis une troisième se trouvait le sarcophage en pierre contenant trois cercueils emboîtés dont le dernier en or pur contenait la momie de Toutankhamon.

Wikimedia Commons/Carsten Frenzl
Masque funéraire de Toutankhamon (Wikimedia Commons Carsten Frenzl - TUT-Ausstellung_FFM_2012_47 )

Qui était Toutankhamon?

Toutankhamon était le fils du pharaon réformateur Akhnaton qui institua l'adoration d'un dieu unique Aton dans l'Égypte polythéiste et déplaça la capitale de Thèbes à Tel Amarna, sise à 375 kilomètres plus au Nord. Pour autant, les prêtres de Thèbes n'acceptèrent guère que le culte du dieu Amon vînt se substituer à celui du dieu Aton.

Aussi, quand Akhnaton mourut, on s'empressa d'effacer le souvenir d'Aton et de ramener la capitale à Thèbes. On changea le nom de son successeur Toutankhaton (image vivante d'Aton) à Toutankhamon et celui de son épouse Ankhésenpaaton (sa vie est celle d'Aton) à Ankhésenamon.

Couronné à l'âge de neuf ans, Toutankhamon mourut à l'âge de 18 ou 19 ans dans des circonstances obscures: on suppose qu'il succomba à une fracture ouverte attribuable à une chute de chariot ou peut-être à une intrigue de palais, le trône de pharaon étant convoité par l'ambitieux Aye qui joua la carte des prêtres thébains.

Wikimedia commons/Jerzy Strzeleck
Toutankhmon et son épouse Ankhésenamon (Wikimedia commons/Jerzy Strzeleck)

La malédiction des Pharaons

La découverte de la tombe fut accompagnée de légendes associées à la calamité réservée à ceux qui s'aventuraient à troubler le sommeil éternel des anciens rois et reines et qui subiraient les formules de malédiction libellées par les prêtres de jadis, à l'intention des pilleurs de tombes.

On imagina que lorsque les archéologues entrèrent dans le caveau funéraire de Toutankhamon, ils furent glacés par l'accueil réprobateur et culpabilisant de la statue d'Anubis à tête de chien recouverte de lin. Cela aurait été un signe d'avertissement.

Lorsque Lord Carnarvon entra dans le caveau, on réalisa que son serin qu'il avait déposé à terre avait été dévoré par un serpent. La malédiction des pharaons se manifesterait-elle?

Lord Carnarvon fut piqué par un moustique et il en mourut peu après. Les journaux de la planète commentèrent à la Une la fatalité associée aux découvreurs de momies et plus précisément celle de Toutankhamon, réveillée 100 ans après que Champollion ait déchiffré les hiéroglyphes.

Quant à Carter, il eut la déception de sa vie: jusque-là, les archéologues prenaient possession de leurs découvertes. Or, on décida d'appliquer à la lettre la loi égyptienne sur la protection du patrimoine, ce qui lui causa une frustration sans nom.

Le mystère entourant Toutankhamon

Pourquoi Toutankhamon alias King Tut mourut-il en si bas âge? Comment a-t-on pu cumuler autant de richesses dans sa tombe alors que son règne fut si court? Sa mort a-t-elle été précipitée par Aye? Pourquoi n'a-t-on pas retrouvé le sarcophage de cette dernière? Le mystère de la disparition ou de la mort d'Ankhésepaaton n'est pas moins épais que celui de la mort de son époux Toutankhamon.

Ankhésepaaton disparut de la scène publique sitôt après son mariage — forcé pense-t-on — à Aye. En effet, elle avait auparavant tenté de demander la main du prince hittite Zannenza, qui fut assassiné au cours de son voyage en Égypte. La disparition ou la mort de leur fille Ankhésepaaton Tasherit (la petite Ankhésepaaton) fut tout aussi énigmatique.

L'engouement pour l'égyptologie

Depuis l'expédition en Égypte de Bonaparte en 1788, l'égyptologie a connu un grand essor. Au XIXe siècle, l'égyptomanie ou fascination de l'Égypte ancienne a inspiré poètes et romanciers. Elle connut un nouveau regain d'intérêt en 1960, lors du déplacement des statues géantes de Ramsès II (fils du dieu Ra) et de son épouse préférée Nefertari (belle compagne) des temples d'Abou Simbel pour faire place à la construction du barrage d'Assouan.

Keystone-France via Getty Images
Groupe de jeunes devant le masque funéraire du pharaon Toutankhamon lors de l'exposition «Toutankhamon et son temps» au musée du Petit Palais à Paris en France, le 23 mars 1967.

Une exposition de 50 artefacts du tombeau de Toutankhamon tenue au Petit Palais à Paris en 1967 attira une foule de plus d'un million de visiteurs. Une nouvelle exposition de 150 artéfacts de la tombe de Toutankhamon se tient actuellement à la Grande Halle de la Villette à Paris et fait salle comble. Un nouveau Grand musée égyptien en construction au plateau de Gizeh au Caire et dont la surface sera double de celle du Louvre va abriter des dizaines de milliers d'artefacts dont près de 5000 objets de la tombe de Toutankhamon.

Peut-on rester indifférent devant le regard serein de Toutankhamon tourné vers l'éternité et de son sarcophage enrobé de 110 kilos d'or pur serti de lazulite et de quartz?

Et que dire de la fascination des généalogistes qui s'intéressent à Toutankhamon qui épousa sa nièce qui fut aussi sa belle-sœur ou pour Ankhésenpaaton Tasherit troisième fille d'Akhenaton lequel fut son père, son grand-père et aussi son époux. Des biologistes qui se font compétition pour faire des tests d'ADN et découvrir qu'en vérité, Toutankhamon est le fils d'Akhnaton et de sa sœur, mais non pas d'Akhnaton et de Néfertiti (une belle dame est venue)!

Pour André Malraux, la fascination de l'Égypte est attribuable à la majesté de ses monuments, au mystère de l'éternité recherchée après la mort — la civilisation de l'Ancienne Égypte était obsédée par la mort — et à la dépendance de l'Occident à la Bible, car l'Égypte appartient comme la Chaldée à l'Orient de son histoire.

L'égyptophilie pourrait être attribuable en partie au mystère qui entoure la construction des monuments gigantesques de l'Égypte ancienne. Au XIXe siècle, le scientisme prétendait expliquer tout, faisant fi des révélations religieuses, des traditions, de la magie et des superstitions.

Notre civilisation s'est abreuvée de contes de fées, de légendes, de mythes et de croyances surnaturelles qui tentent à leur façon d'expliquer le monde. Leur remise en question étant encore plus marquée au XXe siècle, l'égyptomanie, tout comme les romans Harry Potter, s'efforce de s'agripper encore un peu plus à une dimension qui fuit.

À LIRE AUSSI:

» Vous en avez marre de vivre d'une paie à l'autre? Voici quelques trucs

» L'inaction du gouvernement de la CAQ pour protéger la culture québécoise

» Marketing vert: on vous fait bouffer du concept!

La section des blogues propose des textes personnels qui reflètent l'opinion de leurs auteurs et pas nécessairement celle du HuffPost Québec.

À VOIR AUSSI: