Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.
Les blogues

Le baseball canadien connaît une semaine historique

Depuis lundi dernier, le talent de notre pays s'est illustré au niveau amateur et professionnel, mais aussi local et international; je vous offre une vue d'ensemble, mais ne vous promet pas une meilleure performance.

Je vous avais promis une chronique sur les Blue Jays de Toronto, mais je devrai partager le projecteur suite à une semaine mouvementée et je ne dois pas passer sous silence certaines facettes de ce sport si enivrant, car c'est le genre de série de 7 jours que les amateurs de baseball canadien aimeraient avoir beaucoup plus souvent si c'était possible.

Depuis lundi dernier, le talent de notre pays s'est illustré au niveau amateur et professionnel, mais aussi local et international; je vous offre une vue d'ensemble, mais ne vous promets pas une meilleure performance.

Lundi, débutait la 50e édition du repêchage amateur des ligues majeures, un évènement qui s'étire sur trois jours pour nous, mais le travail colossal de la part des dépisteurs et organisations professionnelles se déroule sur toute une année, de l'évaluation des joueurs partout en Amérique du Nord à la décision finale qui pourrait potentiellement faire de leur équipe un champion avec seulement quelques talents qui percent leur alignement quelques années plus tard.

Pour le Canada, 2014 avait été quelque peu décevant avec 17 joueurs sélectionnés pour démarrer leur carrière professionnelle, mais 2015 a été une autre histoire avec 30 jeunes du pays choisis dans les quarante rondes de l'évènement annuel, le deuxième meilleur total de l'histoire pour notre région du monde, suivant l'année 2002 de près.

Deux joueurs du Québec ont été repêchés, soit le lanceur droitier de Trois-Pistoles Marc-Antoine Bérubé par les Athletics d'Oakland et le voltigeur Ben Pelletier de Varennes par les Phillies de Philadelphie. Bien que les Reds de Cincinnati ont été les plus actifs avec cinq choix dans la cuvée canadienne, les Blue Jays se sont démarqués avec trois sélections, soit le troisième but Connor Panas de Toronto (9e ronde), le receveur Owen Spiwak de Mississauga en Ontario (10e ronde) et le joueur d'avant-champ Mattingly Romanin (39e ronde). Tous ces amateurs seront en négociation dans les prochaines semaines afin de déterminer s'ils veulent commencer leur carrière professionnelle dans le baseball affilié, continuer leur éducation avec des collèges américains qui pourraient les avoir approchés et/ou attendre l'année prochaine s'ils pensent qu'ils peuvent être choisis encore plus haut dans l'ordre du repêchage afin de décrocher un plus gros montant à la signature.

Josh Naylor, un joueur de premier but de l'équipe nationale junior, a établi un nouveau record pour un joueur de position avec sa sélection au 12e rang de la première ronde par les Marlins de Miami, suivi du lanceur droitier Michael Soroka qui a été appelé par les Braves d'Atlanta au 28e rang de la même ronde.

Tout ceci est rendu possible en par l'excellent programme de baseball mis en place au niveau national par, entre autres, Greg Hamilton de Baseball Canada et son équipe, mais ça serait une erreur de ne pas souligner le travail bénévole d'excellence que l'on retrouve au sein des régions canadiennes au niveau des entraîneurs. Je vous dis merci et encourage à continuer votre dévouement sans limites.

Tout ceci nous amène aux Blue Jays de Toronto, une équipe qui avait une saison en dents de scie jusqu'au début juin, pour ensuite prendre feu et en venir à une série de victoires qui s'étire maintenant à huit avant la rencontre de vendredi contre leurs rivaux de la Division Est de la ligue américaine, les Red Sox de Boston. Leur fiche est revenue au-dessus des .500 (31-30) et avec cette division médiocre en 2015, leur chance de faire du bruit et enfin prendre les devants est maintenant pour la formation de la Ville Reine, surtout considérant que quatre de leurs prochaines six séries seront contre des équipes de leur classement régional.

Leur série victorieuse est menée de front par une attaque hors pair qui se classe au premier rang du baseball majeur, mais aussi par une amélioration remarquée de leur corps de lanceur partant qui se rend (enfin) profondément dans les parties et enlève de la pression à l'enclos des releveurs qui se veut une faiblesse pour l'équipe.

Deux écoles de pensées semblent s'élever depuis quelques jours, soit l'ajout d'un releveur de qualité, tel que Jonathan Papelbon des Phillies de Philadelphie, par la voie d'un échange, mais aussi l'addition d'un bras de qualité à la rotation.

De mon côté, je me situe fermement dans le deuxième clan, pour les raisons suivantes :

- Avec le contrat de Mark Buehrle (20M$) qui sort des livres à la fin de la présente saison, les Blue Jays pourraient, avec aussi l'échange de joueurs d'espoir de leur système de développement dans les ligues mineures, ajouter un bras de qualité à une rotation qui se classe au dernier rang du baseball en efficacité. Il est plus facile ensuite de trouver un releveur sur la liste de ballotage ou dans les ligues mineures, considérant le penchant pour les enclos de fluctuer du côté efficacité, un des aspects d'une équipe les plus difficiles à évaluer et prévoir.

- Il serait imprudent pour Alex Anthopoulos, le directeur-gérant à Toronto, de mettre tout son budget restant (les analystes s'entendent pour une marge de manoeuvre de 5 à 8 M$) sur un bras qui ne sert qu'à l'occasion en 9e manche, considérant que le salaire de 13 M$ de Papelbon (il lui reste 8 M$ en paie cette année) sera aussi à payer l'année prochaine sous les termes présents de son contrat s'il n'est pas ensuite échangé. Ce salaire serait mieux investi sur un partant de qualité, selon moi, mais je ne peux dénigrer l'efficacité du releveur vedette et l'amélioration qu'il serait à l'enclos des Blus Jays.

- Avec Aaron Sanchez, le jeune lanceur talentueux de l'équipe, qui en est à son début de carrière et l'organisation qui veut limiter ses manches cette année, ne serait-il pas plus prudent de le remplacer dans la rotation et de le reléguer à l'enclos où il a prouvé en 2014 qu'il pouvait être très efficace? Marcus Stroman sera également de retour comme partant en 2016, un facteur important dans la discussion sur un potentiel ajout à leur équipe.

Ce genre de décision pourrait être fatidique pour Anthopoulos dans les prochaines semaines et les enchères seront importantes avec autant d'équipes qui se croient encore dans la course au championnat. Il ne sert à rien de perdre un jeune joueur prometteur que l'on développe pour une location de quelques mois d'un talent qui pourrait s'avérer une gaffe, car si le baseball nous a appris quelque chose au courant de ses 150 années d'existence, c'est qu'il ne faut jamais prendre pour acquis les performances d'un joueur établi... ou non...

Dernièrement, je serais en peine de ne pas mentionner rapidement la journée forte en émotion qui se déroulera samedi à St-Marys en Ontario, lieu de résidence du Temple de la Renommée du Baseball Canadien, où des noms tels que Felipe Alou, Carlos Delgado, Matt Stairs, Corey Koskie y seront intronisés. En plus, un membre de la fraternité médiatique canadienne sera à l'honneur, soit Bill Elliott, chroniqueur de baseball au Toronto Sun et dirigeant du Canadian Baseball Network, un réseau dont je pourrais joindre les rangs dans les prochaines semaines suite à une discussion avec ce dernier honoré.

Restez à l'écoute pour en savoir plus à ce sujet et d'ici là et, d'ici là, ne perdez pas la balle de vue!

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Kansas City Royals - Wild Card Celebration
ASSOCIATED PRESS
Kansas City Royals - Wild Card Celebration
ASSOCIATED PRESS
Kansas City Royals - Wild Card Celebration
ASSOCIATED PRESS
Kansas City Royals - Wild Card Celebration
Kansas City Star via Getty Images
Kansas City Royals - Wild Card Celebration
Dilip Vishwanat via Getty Images
San Francisco Giants - Wild Card Celebration
ASSOCIATED PRESS
San Francisco Giants - Wild Card Celebration
ASSOCIATED PRESS
San Francisco Giants - Wild Card Celebration
ASSOCIATED PRESS
San Francisco Giants - Wild Card Celebration
ASSOCIATED PRESS
Baltimore Orioles - ALDS Celebration
ASSOCIATED PRESS
Baltimore Orioles - ALDS Celebration
Gregory Shamus via Getty Images
Baltimore Orioles - ALDS Celebration
Gregory Shamus via Getty Images
Baltimore Orioles - ALDS Celebration
Gregory Shamus via Getty Images
Baltimore Orioles - ALDS Celebration
Gregory Shamus via Getty Images
Baltimore Orioles - ALDS Celebration
Gregory Shamus via Getty Images
St. Louis Cardinals - NLDS Celebration
ASSOCIATED PRESS
St. Louis Cardinals - NLDS Celebration
ASSOCIATED PRESS
St. Louis Cardinals - NLDS Celebration
Dilip Vishwanat via Getty Images
ST LOUIS, MO - OCTOBER 07: Matt Adams #32 of the St. Louis Cardinals celebrates in the locker room with teammates after defeating the Los Angeles Dodgers 3-2 in Game Four of the National League Divison Series at Busch Stadium on October 7, 2014 in St Louis, Missouri. (Photo by Dilip Vishwanat/Getty Images)
St. Louis Cardinals - NLDS Celebration
ASSOCIATED PRESS
St. Louis Cardinals - NLDS Celebration
Dilip Vishwanat via Getty Images
San Francisco Giants - NLDS Celebration
ASSOCIATED PRESS
San Francisco Giants - NLDS Celebration
ASSOCIATED PRESS
San Francisco Giants - NLDS Celebration
ASSOCIATED PRESS
San Francisco Giants - NLDS Celebration
ASSOCIATED PRESS
San Francisco Giants - NLDS Celebration
Ezra Shaw via Getty Images
Kansas City Royals - ALDS Celebration
ASSOCIATED PRESS
Kansas City Royals - ALDS Celebration
ASSOCIATED PRESS
Kansas City Royals - ALDS Celebration
ASSOCIATED PRESS
Kansas City Royals - ALDS Celebration
Ed Zurga via Getty Images
Kansas City Royals - ALDS Celebration
Ed Zurga via Getty Images
Kansas City Royals - ALCS Celebration
ASSOCIATED PRESS
Kansas City Royals designated hitter Billy Butler celebrates in the locker room after the Royals defeated the Baltimore Orioles 2-1 in Game 4 of the American League baseball championship series Wednesday, Oct. 15, 2014, in Kansas City, Mo. The Royals advance to the World Series. (AP Photo/Charlie Riedel)
Kansas City Royals - ALCS Celebration
ASSOCIATED PRESS
Kansas City Royals\' Norichika Aoki, center, is doused in the locker room after the Royals defeated the Baltimore Orioles to win the American League baseball championship series Wednesday, Oct. 15, 2014, in Kansas City, Mo. The Royals advance to the World Series. (AP Photo/Charlie Riedel)
Kansas City Royals - ALCS Celebration
ASSOCIATED PRESS
The Kansas City Royals players celebrate after the Royals defeated the Baltimore Orioles 2-1 in Game 4 of the American League baseball championship series Wednesday, Oct. 15, 2014, in Kansas City, Mo. The Royals advance to the World Series. (AP Photo/Charlie Riedel)
Kansas City Royals - ALCS Celebration
ASSOCIATED PRESS
The Kansas City Royals players celebrate in the locker room after the Royals defeated the Baltimore Orioles 2-1 in Game 4 of the American League baseball championship series Wednesday, Oct. 15, 2014, in Kansas City, Mo. The Royals advance to the World Series. (AP Photo/Matt Slocum ) (AP Photo/Charlie Riedel)
Kansas City Royals - ALCS Celebration
ASSOCIATED PRESS
Kansas City Royals\' Salvador Perez, right, celebrates celebrate in the locker room after the Royals defeated the Baltimore Orioles 2-1 in Game 4 of the American League baseball championship series Wednesday, Oct. 15, 2014, in Kansas City, Mo. The Royals advance to the World Series. (AP Photo/Charlie Riedel)

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.