Les blogues

Ma chère fille, j'espère que tu auras une sœur comme la mienne

Parce que nous sommes comme le jour et la nuit, mais nous nous rejoignons sur l'essentiel. Les sourires et les pointes fourchues, par exemple.
Cette publication a été publiée sur la plateforme des contributeurs au HuffPost, maintenant retirée du Web. Les contributeurs avaient plein contrôle sur leurs publications et le faisaient librement sur notre site. Si vous voulez signaler cette publication comme étant abusive, envoyez-nous un courriel.

Il y a un an, ma fille, Mia, a connu la première Journée de la femme de sa vie. J'espérais de tout cœur qu'elle n'accepterait jamais de subir des violences au nom de l'amour. En gros, qu'elle ne suive pas mon exemple. Mais comme elle tape tous ceux qu'elle rencontre, je sais qu'elle ne fera pas la même erreur que moi. Je peux donc faire un autre vœu.

Alors, Mia, je te souhaite d'avoir une sœur. Une sœur comme la mienne.

Parce que nous sommes comme le jour et la nuit, mais nous nous rejoignons sur l'essentiel. Les sourires et les pointes fourchues, par exemple.

Parce qu'elle se couche à 22 h 30, alors que je ne m'endors jamais avant deux heures du matin. Et, le lendemain, j'ai des crises de narcolepsie.

Parce qu'elle n'est pas envieuse. Sauf pour cette veste en faux cuir de chez Topshop qu'elle m'a pratiquement arrachée des mains à la caisse.

Parce que je me sens merveilleusement bien quand elle me serre dans ses bras.

Parce que, comme beaucoup de petites sœurs, elle m'envoie balader depuis qu'elle a trois ans, l'âge où mes parents lui ont enlevé sa tétine. Depuis qu'elle n'a plus rien dans la bouche, elle m'envoie balader.

daria simeone

Parce qu'elle me fait les plus beaux cadeaux. Et à toi aussi, Mia.

Parce qu'elle me protègera toujours. Et toi aussi, Mia.

Parce qu'un jour ou l'autre, elle me filera sans doute un coup de main financier. Et à toi aussi, Mia.

Parce que j'ai l'impression d'avoir deux garde-robes.

Parce qu'elle dit qu'elle ne fait qu'un centimètre de plus que moi, pour ne pas me faire de la peine.

daria simeone

Parce qu'elle est Lilo, et moi, Stitch. Ou Elsa et Anna... Bon, allez, on arrête là!

Parce que son amour est éternel.

Et si tu n'as pas de «vraie» sœur, j'espère que l'une de tes copines - Lisa, Rita Elizabeth, Agata, Mira, Bianca, Olivia, Matilde - sera comme une sœur pour toi. Ou l'une de tes cousines, proches ou éloignées: Rosa, Djamila, Arianna, Alessandra, Martina, Giulia, Greta. Parce qu'une sœur t'accompagne tout au long de la vie, et que tu en auras besoin. Même pour l'accuser de tes propres défauts. D'ailleurs, chère Mia, sache que si tu as ce caractère de cochon, ce n'est pas un hasard!

daria simeone

Cet article, publié à l'origine sur le Huffington Post italien, a été traduit de l'anglais par Bamiyan Shiff pour Fast for Word.