LES BLOGUES
03/06/2015 11:00 EDT | Actualisé 03/06/2016 05:12 EDT

Une campagne océanographique majeure dans la région de Old Harry

Une importante campagne océanographique se déroulera dans le golfe du Saint-Laurent, dans la région de Old Harry, du 8 au 21 juin à bord du navire de recherche Coriolis II. Cette campagne implique une trentaine d'océanographes et étudiants de l'Institut des sciences de la mer de l'Université du Québec à Rimouski (ISMER/UQAR) et de l'Université Memorial (Terre-Neuve-et-Labrador).

L'objectif principal est de caractériser les conditions environnementales dans la grande région d'influence du prospect Old Harry. Pour ce faire, nous réaliserons diverses mesures et récolterons de nombreux échantillons le long d'un transect partant des Îles de la Madeleine et remontant au nord en longeant la côte ouest de Terre-Neuve. Ces nouvelles observations permettront d'étudier la nature des sédiments et la géomorphologie du fond marin, la faune benthique, le phytoplancton, le zooplancton, la chimie de l'eau (oxygène dissous, éléments nutritifs, polluants, etc.) et les courants marins.

La campagne sera divisée en deux parties d'une semaine chacune, avec un changement d'équipage scientifique qui s'effectuera à Cap-aux-Meules (Îles de la Madeleine) le 14 juin. La première semaine sera principalement dédiée à l'étude de la géologie des fonds marins, et la deuxième semaine à la physique et la biochimie de la colonne d'eau.

Cette initiative découle en partie de travaux préliminaires sur la dispersion de polluants autour d'Old Harry qui avaient fait l'objet d'une des 10 découvertes de l'année 2014 par le magazine Québec Science (Pétrole à haut risque). Cette nouvelle recherche s'insère de plus dans la cadre du tout nouveau réseau Notre Golfe pour l'étude de l'environnement socio-écologique du golfe du Saint-Laurent.

Une subvention de 350 000 $ a été octroyée à l'équipe par le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada pour l'utilisation du navire. Cette campagne bénéficie aussi du soutien financier du Fonds de recherche - Nature et technologies du gouvernement du Québec, du réseau Marine Environmental Observation Prediction and Response et du regroupement Québec-Océan.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photoLes billets de blogue les plus lus sur le HuffPost Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter