LES BLOGUES
12/11/2016 09:14 EST | Actualisé 12/11/2016 09:17 EST

Mes recommandations de lecture!

SAISON DE LA LECTURE - À six ans, je ne voulais pas apprendre à lire. Je n'avais qu'à regarder les images pour comprendre une histoire et ça me suffisait. Après cette petite période de « je ne veux rien savoir de la lecture », j'ai réalisé que si les images me servaient, les mots me faisaient voyager encore plus loin.

Durant la Saison de la lecture de Montréal, Le Huffington Post Québec publie chaque semaine les suggestions de lecture des employés des bibliothèques de Montréal. Retrouvez les toutes dans notre section spéciale.

La vie, Régis de Sà Moreira (Au Diable Vauvert, 2012)

Une narration singulière guidée par plusieurs voix. Des personnages qui se relaient et donnent le rythme en enchaînant plusieurs petits fragments de vie. Le lecteur en ressort émerveillé et légèrement essoufflé.

Extrait :Je suis sortie sur le parking, il faisait froid, c'était agréable, un homme m'a demandé mon numéro de téléphone, je ne sais pas ce qui m'a pris, je lui ai tout de suite donné... C'était la première fois que j'osais aborder une inconnue et il a fallu que ce soit la bonne. Nous nus sommes mariés deux mois après...

La nuit des temps, René Barjavel (Pocket, 2013)

Histoire d'amour sur fond de science-fiction, le roman publié pour la première fois en 1968 nous transporte dans un futur proche où la découverte de deux corps congelés nous dévoile l'existence d'une ancienne civilisation perdue. Barjavel fait voyager le lecteur dans un ailleurs fascinant et le comble avec une fin inattendue.

Quand les lumières s'éteignent, Erika Mann (Grasset, 2011)

Les camps de concentration servirent souvent de toile de fond dans la littérature pour raconter les horreurs de la Seconde Guerre mondiale. Erika Mann nous montre plutôt la réalité de plusieurs Allemands qui ont subi et combattu le régime nazi. Ayant quitté l'Allemagne au bon moment, Mann laisse un recueil de nouvelles qui rend hommage à ceux qui n'ont pu fuir et qui ont su tenir tête à plus fort qu'eux. Publié à l'origine en 1940, c'est un livre tragique et touchant.

Broderies, Marjane Satrapi (L'Association, 2003)

Avec un humour bien à elle, Marjane Satrapi dévoile les discussions qu'ont les femmes de sa famille lorsque les hommes sont absents. Le lecteur devient témoin de quelques jardins secrets et accède à plusieurs révélations sur les enjeux d'être une femme iranienne au 21eime siècle. La bande dessinée terminée, on souhaite y retourner pour ainsi retrouver ces femmes attachantes et rayonnantes.

La voleuse d'hommes, Margaret Atwood (Robert Laffont, 2005)

Margaret Atwood met en place un personnage féminin en puissance qui sait séduire et manipuler. Cette dernière laisse des traces indélébiles sur les gens qu'elle croise et surtout sur trois femmes, trois amies, qui vont un jour vouloir se venger. La force du roman paru en 1994 se trouve dans la psychologie des personnages, donnant ainsi au lecteur cette sensation de croire en cette histoire et, du même coup, de se faire berner par cette voleuse d'hommes.

Pourquoi lis-tu Cynthia ?

Mes recommandations de

À six ans, je ne voulais pas apprendre à lire. Je n'avais qu'à regarder les images pour comprendre une histoire et ça me suffisait. Après cette petite période de « je ne veux rien savoir de la lecture », j'ai réalisé que si les images me servaient, les mots me faisaient voyager encore plus loin. Depuis ce jour, je lis et j'écris.

Découvrez d'autres témoignages en suivant le mot-clic #PourquoiJeLis sur Facebook et sur Twitter.

Répondez vous aussi à la question «Pourquoi lis-tu?» et courez la chance de remporter un prix.

La Saison de la lecture de Montréal réunit de nombreux acteurs du domaine du livre désireux de promouvoir la lecture comme source de plaisir, mais aussi comme outil d'échange, de partage et de découverte.

Le Huffington Post Québec est partenaire média de la Saison de la lecture. Visitez notre section spéciale.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo 10 livres de tous horizons à lire sans hésiter Voyez les images