LES BLOGUES
10/08/2016 10:18 EDT | Actualisé 10/08/2016 10:18 EDT

La générosité des Canadiens a fait toute la différence à Fort McMurray

Chaque fois que je viens dans la région, je suis profondément touché par la résilience des résidants de Fort McMurray.

Comme bon nombre de Canadiens, j'ai été saisi par les images diffusées dans les médias et sur les réseaux sociaux lorsque de violents feux de forêt se sont propagés en Alberta, comme celle où l'on voyait des colonnes de feu dressées de part et d'autre de l'autoroute sur laquelle défilait un flot continu de voitures. Plusieurs personnes ont été forcées de fuir leur foyer avec, pour seules possessions, les vêtements qu'elles avaient sur le dos, sans savoir ce qu'elles retrouveraient à leur retour. Pour la plupart d'entre nous, une telle situation est inimaginable.

J'en suis maintenant à ma troisième visite à Fort McMurray depuis le début des feux. À ma première visite, j'ai été consterné par la dévastation qui régnait dans la ville : des rangées d'arbres calcinés, des commerces et des pâtés de maisons entiers réduits en cendres. Une odeur de fumée imprégnait l'air. À ma deuxième visite, j'ai constaté une nette amélioration. Les résidants commençaient à regagner leur foyer et à entreprendre les démarches pour rebâtir leur vie au sein de cette communauté qui leur est chère. Cette fois-ci, je vois des stationnements remplis de voitures. Je vois aussi des gens qui font la queue à l'épicerie et qui vaquent à leurs occupations, comme ils l'auraient fait avant la catastrophe. Chaque fois que je viens dans la région, je suis profondément touché par la résilience des résidants de Fort McMurray, par leur engagement envers leur collectivité et par leur solidarité.

Même si l'on peut avoir l'impression que les choses sont revenues à la normale, il ne faut pas se méprendre : le chemin de la guérison sera long, et c'est pourquoi la Croix-Rouge canadienne s'est engagée à demeurer sur le terrain dans les années à venir pour accompagner les résidents de Fort McMurray tout au long de ce processus. Notre organisme vient d'ailleurs d'annoncer qu'un total de 299 millions de dollars a été amassé grâce à l'incroyable générosité des Canadiens et des programmes de jumelage de dons des gouvernements du Canada et de l'Alberta.

Une fois de plus, les Canadiens ont démontré ce dont ils sont capables quand ils se mobilisent pour prêter main-forte à leurs concitoyens dans leur moment de détresse.

Cet élan de solidarité qui a emporté plus d'un million de Canadiens des quatre coins du pays a permis d'aider les résidants de Fort McMurray à traverser un moment extrêmement difficile. Grâce à vous, la Croix-Rouge a été en mesure d'intervenir au lendemain de la catastrophe et de fournir aux sinistrés des articles de première nécessité, comme des vivres et des vêtements ainsi que des solutions d'hébergement. Grâce à vous, dans les trois semaines suivant la catastrophe, nous avons pu distribuer 84,4 millions de dollars en aide directe aux personnes qui avaient dû fuir leur domicile à la hâte. Grâce à vous, des centaines de bénévoles ont été mobilisés pour apporter des secours et réconforter ceux et celles qui avaient tout perdu. Mon expérience à la Croix-Rouge m'a appris que les catastrophes n'affectent pas tout le monde de la même manière et que chaque situation est unique. Au cours de mes visites, j'ai eu l'occasion de rencontrer plusieurs évacués qui étaient de retour à la maison et d'en apprendre plus sur les épreuves qu'ils ont dû surmonter.

J'ai rencontré des enfants qui jouaient ensemble alors que leurs parents s'inscrivaient aux centres d'accueil. J'ai rencontré des nouveaux arrivants au Canada qui retournaient dans leur communauté d'accueil les yeux pleins d'espoir et le sourire aux lèvres malgré ce qu'ils venaient de vivre. J'ai aussi rencontré des entrepreneurs comme Maxine et Jeff, qui sont propriétaires du restaurant jamaïcain Chez Max. En savourant une délicieuse pizza au poulet à la jamaïcaine, ils m'ont raconté comment ils ont dû quitter la ville précipitamment avec leurs amis et leurs voisins. En partant, ils ont pris la peine de passer par le restaurant pour y récupérer toute la nourriture qui s'y trouvait afin de la distribuer aux premiers intervenants qu'ils croisaient en chemin. Maxine et Jeff ont été parmi les premiers à revenir à Fort McMurray. Ils tenaient à être là quand les résidants regagnant leur foyer auraient besoin d'un bon repas. Ils m'ont parlé du soulagement qu'ils ont ressenti quand ils ont découvert que leur logement et leur commerce avaient été épargnés par les flammes, du bonheur de rentrer chez soi et de leur reconnaissance envers le travail acharné de toutes les personnes qui ont participé de près ou de loin aux opérations d'évacuation et de réintégration. Je suis toujours ému par l'immense gratitude des résidants de Fort McMurray, ces personnes qui ont été chassées de leur domicile pendant un mois et se sont retrouvées sans travail après avoir tout perdu.

Les fonds recueillis au profit du fonds «Feux de forêt en Alberta» serviront à apporter un soutien continu aux personnes et aux familles sinistrées pendant les mois et les années à venir. La Croix-Rouge canadienne continuera de travailler en étroite collaboration avec tous les paliers de gouvernement, les dirigeants communautaires ainsi que divers organismes afin de s'assurer que les fonds soient utilisés efficacement et de faciliter autant que possible le processus de rétablissement pour cette ville qui déjà fait preuve de tant de résilience.

Une fois de plus, les Canadiens ont démontré ce dont ils sont capables quand ils se mobilisent pour prêter main-forte à leurs concitoyens dans leur moment de détresse. Nous les remercions du fond du cœur de leur profonde humanité et nous tenons à assurer les résidants de Fort McMurray que nous sommes là pour les aider.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Feux de forêt à Fort McMurray (mai 2016) Voyez les images