LES BLOGUES
24/03/2018 08:00 EDT | Actualisé 24/03/2018 08:00 EDT

Drôle d'époque...

Je ne suis pas un robot ni un être humain désincarné et dire Monsieur, Madame, est une formule de politesse, pas un jugement de valeur.  

Getty Images/iStockphoto

Dans un geste d'une stupidité sans nom, notre gouvernement canadien abolit les mots Monsieur et Madame. En fait, lors du premier entretient, le préposé vous abordera par votre nom, puis vous pourrez choisir comment vous voulez être appelé. Alors, on vous demandera le nom de votre premier parent? Qui est ce premier parent ? Adam ou Ève...

Saviez-vous qu'en 1917 lors de la révolution bolchevik, en Russie, ces mêmes mots avaient été remplacés par ''Tovarcih'' camarade. Il était devenu suspect de donner un sexe à la personne devant nous. En 2018, nos représentants du peuple décident qu'un titre de politesse «genré» pourrait devenir inapproprié.

Désolé pour les crêpes, je suis un HOMME. Bien oui, un mâle et fier de l'être. Avec la sonde Voyageur, nous avons envoyé dans l'espace deux représentations de nous, mâle et femelle. Dites-moi ce qu'il y a de mal à cela?

Dorénavant, nous sera-t-il interdit de dire à notre fils: fait un homme de toi ou il faut changer le poème de Kipling ( tu seras un homme ) ? J'aurais la même fierté d'être une femme, si j'en étais une. J'aimerais qu'on me dise Madame. Je ne suis pas un robot ni un être humain désincarné et dire Monsieur, Madame, est une formule de politesse, pas un jugement de valeur.

Plus nous avançons dans le temps, plus notre société tend à ressembler à: 1984 de Georges Orwell, où tout était devenu beige, asexué et à pensée unique.

Plus nous avançons dans le temps, plus notre société tend à ressembler à: 1984 de Georges Orwell, où tout était devenu beige, asexué et à pensée unique. Ce roman prend maintenant de plus en plus vie. Alors, camarades, sachez qu'il y aura là aussi, quelques irréductibles.

Autre truc débile. Ce même gouvernement décide de refaire un registre des armes à feu qui n'en est pas tout à fait un. Oui, les armes seront enregistrées, non, il ne sera plus accessible aux policiers sans mandat. L'affaire était trop facile. Maintenant, les commerçants devront garder des fiches sur les clients et un registre non registre... sera tenu. Les policiers qui avaient un accès rapide à un registre se retrouvent avec un nouveau rapport à remplir, un nouveau juge à rencontrer, une nouvelle perte de temps et probablement un manque d'efficacité.

Les experts devront faire un ménage entre les armes de guerre et les armes de chasse. Je ne le sais pas trop, mais il me semble que les AK47, M15, M16 et tout ce qui ressemble à ça ne seront jamais des armes de chasse. Alors le choix est assez simple, il existe une panoplie d'armes de chasse et les experts devraient le comprendre.

Et je ne suis pas sûr que ce système ne sera pas contesté. Le dernier registre fut un désastre, les coûts furent faramineux et les informations mal gérées. C'est aussi en partie, pourquoi un flic de Laval perdra la vie.

Alors à force de faire plaisir à tous, on ne fait plaisir à personne.

La politique restera la politique. Faire plaisir au plus grand nombre et espérer des votes. Alors à force de faire plaisir à tous, on ne fait plaisir à personne. Justin finira bien par déplaire à sa propre base. Les gens se fatiguent vite des étoiles filantes.

Les billets de blogue les plus lus sur le HuffPost