LES BLOGUES
10/09/2018 06:00 EDT | Actualisé 10/09/2018 11:22 EDT

Politique et santé mentale

En cette Journée mondiale de prévention du suicide, l'Association des psychologues rend publics les engagements des partis politiques en matière de santé mentale.

À l'Association des psychologues, cela fait déjà plusieurs années que nous répétons «Un psy n'est pas un luxe!».
Getty Images
À l'Association des psychologues, cela fait déjà plusieurs années que nous répétons «Un psy n'est pas un luxe!».

Le but n'est pas ici de faire un profil psychologique du politicien moyen ni de tenter de voir si la politique peut avoir un effet sur la santé mentale de ses artisans. Bien qu'une telle entreprise eût été bien divertissante, le sujet du présent texte vise à parler de santé mentale alors que nous sommes en campagne électorale.

Rappelons-nous qu'au début de l'été, l'Association des psychologues du Québec avait interpellé les quatre partis politiques représentés à l'Assemblée nationale pour connaître leurs engagements en santé mentale. (Vous pouvez lire la mise en contexte de cette interpellation dans ce texte de blogue)

Concrètement, nous leur avions fait parvenir un questionnaire qui abordait les quatre sujets suivants: la santé mentale, l'accès à la psychothérapie, les services psychologiques du secteur de la santé et les psychologues scolaires.

Journée mondiale de prévention du suicide

Aujourd'hui, le 10 septembre 2018, Journée mondiale de prévention du suicide, l'Association des psychologues du Québec (APQ) rend publics les engagements des partis politiques en matière de santé mentale.

Et si une seule journée de cette longue campagne électorale abordait un enjeu aussi important que celui de cette santé qui est encore trop négligée dans nos services publics? Si, pour une journée seulement, les politiciens nous parlaient de ce qu'ils entendent faire pour l'accès aux services psychologiques? Ces derniers ne seraient pas à contre-courant, car la santé mentale est déjà un enjeu important dans nos familles, nos milieux de travail et nos milieux de vie. Nous considérons qu'il est temps que cet enjeu devienne tout aussi important en période électorale.

Je remercie personnellement les partis politiques de s'être prêtés au jeu et j'invite la population à juger des engagements des uns et des autres.

Pour notre part, à l'Association des psychologues, cela fait déjà plusieurs années que nous répétons «Un psy n'est pas un luxe!». Nous multiplions les actions et communications pour toujours parler et agir davantage en santé mentale, et nous dénonçons les coupes et le manque de ressources affectées à cette réalité grandissante.

Nous répétons qu'un tel investissement est incontournable pour soulager la détresse humaine et qu'il est également très rentable pour la société.

Nous répétons qu'un tel investissement est incontournable pour soulager la détresse humaine et qu'il est également très rentable pour la société. Aujourd'hui, c'est à vous d'évaluer ce que les décideurs et futurs décideurs ont à dire. C'est à vous de faire comprendre que cet enjeu est incontournable et qu'il constitue un élément important dans votre vote du 1er octobre prochain.

Ce sont ne sont pas que des promesses politiques, ce sont aussi des engagements concrets en faveur d'une problématique elle aussi bien réelle et une vision de nos services publics. Nous abordons cette question de plus en plus naturellement et sans tabou, nous sommes de plus en plus nombreux à causer pour la cause et aujourd'hui, nous voulons nous faire une tête sur la qualité des services que nous voulons en santé mentale.

Les réponses des partis politiques sur quatre grands enjeux de santé mentale se retrouvent sur le site internet de l'APQ.

Bonne lecture!

À LIRE AUSSI:

» Élections 2018: candidats, réduisez le nombre de suicides
» Je veux des impôts! Je veux de la chicane!
» Et les services de garde dans tout ça?
» Commission scolaire de Montréal: problème d'affichage ou manque de courage?

Êtes-vous dans une situation de crise? Vous avez besoin d'aide? Si vous êtes au Canada, trouvez des références web et des lignes téléphoniques ouvertes 24h par jour, dans votre province en cliquant sur ce lien.