LES BLOGUES
16/09/2018 06:00 EDT | Actualisé 16/09/2018 06:00 EDT

Une technologie unique pour améliorer l’économie du GMC Sierra 2019

Ce n'est pas parce que l'on conduit un gros pickup qu'on ne veut pas économiser quelques dollars à la pompe.

GMC affirme que ses moteurs V8 rouleront près de 60% du temps avec moins de 8 cylindres, ce qui se traduit par une économie de carburant moyenne de 15% comparativement à un système de désactivation traditionnel.
GMC
GMC affirme que ses moteurs V8 rouleront près de 60% du temps avec moins de 8 cylindres, ce qui se traduit par une économie de carburant moyenne de 15% comparativement à un système de désactivation traditionnel.

Tous les constructeurs cherchent à améliorer l'économie de carburant de leurs véhicules, même les manufacturiers de camionnettes de pleine grandeur comme GMC.

En d'autres mots, ce n'est pas parce que l'on conduit un gros pickup qu'on ne veut pas économiser quelques dollars à la pompe. Pour une entreprise avec plusieurs camions dans sa flotte, ces petites économies s'accumulent au fil du temps.

GMC le sait et c'est pourquoi il introduit cette année sur son nouveau Sierra une technologie avancée de désactivation des cylindres. Aussi disponible sur le Chevrolet Silverado 2019, ce nouveau dispositif baptisé Active Fuel Management pousse le concept de la désactivation des cylindres à un tout autre niveau.

Le but est de désactiver une partie des cylindres d'un moteur lorsque ce dernier n'est pas utilisé au maximum de ses capacités, comme quand on roule sur l'autoroute.

La gestion des cylindres n'est pas une nouvelle technologie en soi. GMC, Chevrolet et plusieurs autres constructeurs l'offrent déjà sur une panoplie de modèles. Le but est de désactiver une partie des cylindres d'un moteur lorsque ce dernier n'est pas utilisé au maximum de ses capacités, comme quand on roule sur l'autoroute.

Par exemple, les moteurs V8 offerts dans les Sierra et Silverado précédent pouvaient passer de 8 cylindres à 4 cylindres quand les conditions le permettaient, réduisant de manière notable la consommation de carburant.

Pour ce faire, le moteur suivait une séquence précise de désactivation de ses cylindres et ce n'était que les cylindres 1,4,6 et 7 qui pouvaient se fermer. C'était déjà beaucoup, mais avec le nouveau GMC Sierra 2019 il est dorénavant possible de désactiver les cylindres de manière à améliorer encore plus l'efficacité du moteur.

Grâce à une programmation plus évoluée du moteur, tous les cylindres peuvent maintenant se désactiver avec 17 combinaisons de désactivation possibles.

Grâce à une programmation plus évoluée du moteur, tous les cylindres peuvent maintenant se désactiver avec 17 combinaisons de désactivation possibles. Les Sierra et Silverado peuvent même rouler sur un seul cylindre.

Normalement, une telle variation au niveau des cylindres pourrait mener à des vibrations ou des secousses de la part du moteur et un rendement globalement imprévisible. Les ingénieurs de GM ont fait leurs devoirs afin d'assurer que le conducteur ne ressente rien de ce qui se passe sous le capot sans non plus nuire aux performances qui sont toujours au rendez-vous quand on en a besoin.

J'ai eu l'occasion d'évaluer le système avec un outil qui montrait en temps réel l'état de chaque cylindre. Derrière le volant, on n'a pas l'impression d'avoir autre chose qu'un bon vieux V8 sous le capot de notre camionnette.

GMC affirme que ses moteurs V8 rouleront près de 60% du temps avec moins de 8 cylindres, ce qui se traduit par une économie de carburant moyenne de 15% comparativement à un système de désactivation traditionnel.

À LIRE AUSSI:

» ALENA: la ligne rouge de Justin Trudeau doit inclure la gestion de l'offre
» Comment préserver l'identité culturelle?
» Changements climatiques: nous sommes prêts à l'effort