LES BLOGUES
05/08/2018 06:00 EDT | Actualisé 06/08/2018 06:52 EDT

Attendez-vous à voir beaucoup de Mercedes-Benz Classe A l’an prochain

Nous disons donc au revoir à la Classe B et bonjour à la Classe A, une voiture beaucoup plus stylée et beaucoup plus amusante à conduire.

Mercedes-Benz

La Mercedes-Benz Classe A parcoure les rues de l'Europe depuis plus de 20 ans, mais ce n'est que cette année qu'elle fera son entrée en Amérique du Nord. Pour les Européens, il s'agit d'une toute nouvelle génération de Classe A tandis que chez nous, elle devient la nouvelle voiture d'entrée de gamme de Mercedes-Benz.

Nous disons donc au revoir à la Classe B et bonjour à la Classe A, une voiture beaucoup plus stylée et beaucoup plus amusante à conduire, à mon sens du moins. Bien que la Classe A n'arrive qu'en novembre, j'ai eu l'occasion de la conduire en Croatie en avril dernier et je peux affirmer sans avoir peur de me tromper qu'elle connaitra beaucoup de succès, surtout au Québec.

Des modèles populaires

Le Québec, plus que toute autre province, aime les voitures de luxe d'entrée de gamme. Près de 60% des Mercedes-Benz Classe B vendues l'an dernier ont trouvé preneur ici. Environ 25% des Mercedes-Benz GLA (le VUS le plus abordable de la marque allemande) sont vendus dans la Belle Province.

Or, si vous avez déjà pris place dans une Classe B ou encore derrière le volant du GLA, vous serez probablement d'accord que nous ne sommes pas dans un environnement particulièrement luxueux. On retrouve des plastiques durs partout et l'ambiance générale est plutôt fade. Les performances sont correctes, mais c'est tout. Idem pour le confort.

En d'autres mots, nous avons peut-être un emblème prestigieux sur notre volant, mais nous sommes loin de vivre la «vraie» expérience Mercedes-Benz, comme dans une Classe E ou une Classe S. Même une Classe C est à des années-lumière d'une Classe B en matière de raffinement.

Malgré tout, les acheteurs sont au rendez-vous. Avec la nouvelle Mercedes-Benz Classe A, par contre, ils n'auront plus à faire de compromis.

Pour commencer, la Classe A reprend un habitacle qui ressemble comme deux gouttes d'eau à ceux des Classe E et Classe S haut de gamme. On retrouve deux écrans massifs qui regroupent une foule de fonctions et de technologies, dont une qui est exclusive à la Classe A.

Mercedes-Benz
Mercedes-Benz A-Klasse Interieur: AMG Line nevagrau/schwarz, Exterieur: Digital white pearl // Mercedes-Benz A-Class Interior: AMG Line nevagrey/black, Exterior: Digital white pearl

Hey, Mercedes

Il s'agit du dispositif MBUX, ou Mercedes-Benz User Experience. Il permet de communiquer avec la voiture en utilisant la commande vocale «Hey, Mercedes». Vous l'aurez compris, il s'agit d'un dispositif similaire à SIRI ou encore Google Assistant avec des fonctions similaires, mais adaptées à l'automobile.

Par exemple, la commande «Hey, Mercedes, il fait chaud» active la climatisation. Mercedes-Benz a voulu développer une technologie qui permettrait d'interagir de manière naturelle avec la Classe A, un peu comme si vous parliez à un ami.

Le résultat final est mitigé. Oui, la voiture comprend la majorité de nos commandes, mais il faut trop souvent répéter à mon goût. Je pense que la plupart des propriétaires voudront contrôler par eux-mêmes les fonctions de la voiture au lieu de passer par les commandes vocales.

Le système comporte également une «intelligence artificielle» qui s'adapte au fil du temps aux préférences du conducteur. Les fonctions les plus souvent utilisées ou les contacts les plus souvent appelés seront plus facilement accessibles après un certain temps quand la voiture reconnait que nous y avons recours plus fréquemment.

L'élément le plus intéressant du dispositif MBUX n'est pas ces fonctionnalités, mais plutôt le fait qu'il se retrouve dans la voiture d'entrée de gamme de Mercedes-Benz.

L'élément le plus intéressant du dispositif MBUX n'est pas nécessairement ces fonctionnalités, mais plutôt le fait qu'il se retrouve dans la voiture d'entrée de gamme de Mercedes-Benz. Cela en dit long sur la Classe A.

Nous n'avons pas l'impression d'être dans une voiture Mercedes-Benz vendue à moins de 40 000$ quand nous sommes derrière le volant de la Classe A.

Les performances du moteur quatre cylindres turbo de 221 chevaux sont supérieurs à la Audi A3, la BMW Série 2 et la Volkswagen GLI, trois modèles qui rivalisent directement avec la nouvelle Benz. Cette dernière est plus polyvalente que sa compétition avec 370 litres d'espace de chargement.

Le rendement sur la route est solide comme le roc. On se sent en sécurité et on peine à trouver où Mercedes-Benz a dû couper pour réduire le prix de la Classe A.

Mercedes-Benz

Tout ce qui reste à savoir maintenant est le prix des différentes versions. On sait que la Classe A coûtera moins de 35 700$ (le prix de la CLA actuelle), mais c'est tout ce que Mercedes-Benz a confirmé. On sait aussi qu'elle sera offerte en traction à ce prix et nous ignorons pour le moment le prix des modèles équipés de la traction intégrale 4Matic.

Si la CLA, la Classe B et le GLA ont connu autant de succès avec le quart du raffinement de la Classe A, Mercedes-Benz devra réellement faire une gaffe côté prix pour compromettre le potentiel et la popularité de sa nouvelle voiture d'entrée de gamme.

À LIRE AUSSI:

» La Lexus ES 2019 est-elle la nouvelle identité de Lexus?
» L'idéal du bitcoin part en morceau
» Villes: le régime minceur de Doug Ford

À VOIR AUSSI: