LES BLOGUES
10/03/2017 09:01 EST | Actualisé 10/03/2017 09:13 EST

Essai Mercedes-Benz Classe E Coupé 2018 : jumeler style et polyvalence

Si nous optons pour un modèle coupé, c'est généralement parce que le style est plus important pour nous que la polyvalence. Un coupé sera nécessairement moins spacieux à l'arrière et offrira souvent moins d'espace de chargement. En contrepartie, il se démarque plus dans la circulation et sa conduite est souvent plus dynamique.

Tout cela est vrai si nous comparons le Mercedes-Benz Classe E Coupé 2018 à la Classe E berline, mais dans le cas du coupé, son constructeur s'est assuré d'exiger le moins de compromis possibles de ses propriétaires en ce qui concerne la polyvalence.

Lors de la présentation du nouveau Classe E Coupé 2018 dans la magnifique région de Barcelone en Espagne, les responsables de Mercedes-Benz ont discuté longuement de ses dimensions accrues et de ses places arrière, vantant leur confort et l'espace disponible aux passagers qui s'y retrouvent.

Après vérification, je peux affirmer qu'ils n'exagéraient pas. J'ai pu installer mes 6 pieds et 1 pouce à l'arrière sans trop de difficulté et j'étais toujours confortable une fois le siège avant remis à sa position initiale. Le fait que les vitres arrière peuvent être abaissées aide également à rendre l'espace plus accueillant. Le coffre est un peu plus petit (425 litres au lieu de 450 litres) que le modèle précédent, mais son espace demeure généreux pour un coupé, toutes catégories confondues.

Donc, le Mercedes-Benz Classe E Coupé 2018 se positionne déjà comme un modèle à privilégier si nous sommes à la recherche d'une voiture à deux portes de luxe qui demeure utile au quotidien.

Une seule version

Pour le moment, les consommateurs canadiens n'auront droit qu'à une seule version du Classe E Coupé, la E 400 4Matic. Mercedes-Benz adore proposer plusieurs versions de chacun de ses modèles, alors il ne serait pas surprenant de voir éventuellement une version E 43 AMG, mais rien n'est confirmé encore.

Le E 400 4Matic 2018 est propulsée par un moteur V8 biturbo de 3,0 litres développant 329 chevaux et 354 lb-pi de couple. Il s'agit du même moteur qui se retrouve dans la génération précédente du Classe E Coupé.

Le coupé peut accélérer jusqu'à 100 km/h en 5,3 secondes, mais le comportement général du nouveau Classe E Coupé s'apparente beaucoup plus à celui d'une voiture GT (grand tourisme) que d'un modèle de haute performance. On ne sent pas nécessairement une grande poussée lorsque l'on appuie sur la pédale droite, la puissance étant livrée de façon linéaire.

Activez le mode Sport ou Sport+, par contre, et la voiture se resserre. La boîte de transmission à neuf vitesses contrôlée par des palettes situées derrière le volant exécute les changements de rapport avec enthousiasme, et le moteur réagit plus vigoureusement tout en émettant une sonorité sportive qui a fait tourner plusieurs têtes sur son passage.

Le mode Sport+ confère une tout autre personnalité au Classe E Coupé, et j'ai même trouvé qu'il était trop intense pour les routes très sinueuses des montagnes de la Catalogne. Les nombreux virages exigeaient beaucoup de précision et il fallait bien doser l'accélérateur. Le mode Sport+ est si réactif qu'il compliquait un peu les choses à ce niveau. Le mode Sport devenait alors plus approprié.

Sur les autoroutes, le mode Comfort assure une balade paisible ou rien ne semble pouvoir déranger la quiétude des occupants. Le Mercedes-Benz Classe E Coupé 2018 offre en option une suspension pneumatique adaptative baptisée Air Body Control qui adapte son niveau de fermeté automatiquement en fonction des conditions de la route. L'évaluation du système n'était pas facile puisque les routes sur lesquelles nous roulions étaient en excellente condition, et il était donc difficile de percevoir d'avantages. Surtout que la suspension de base assure déjà un grand niveau de confort.

Habitacle haut de gamme

À l'intérieur, l'habitacle charme par son silence et par la qualité des matériaux autour des passagers. Le cuir est de série tandis que le cuir Nappa est en option. Il est également possible d'opter pour des sièges designo aussi en cuir Nappa qui ajoute une section matelassée qui est de toute beauté.

Comme dans la Classe E berline, un panneau d'instrumentation de 12,3 pouces entièrement numérique est offert en option. Ce dernier se poursuit jusqu'en haut de la console centrale où un second écran affiche les informations du système multimédia COMMAND. Le tout fait très moderne et très haut de gamme, et nous sommes à des années-lumière de l'habitacle un peu fade de l'ancien Classe E Coupé.

LIRE AUSSI » Essai routier Mercedes-Benz Classe E 2017 berline

En revanche, l'ensemble est imposant. Les piliers A sont massifs et nuisent parfois à la visibilité, et les vitres latérales ne sont pas très grandes. Même s'il y a amplement d'espace pour la tête et les coudes à l'avant, certains pourraient se sentir à l'étroit. Ce sont les inconvénients d'une silhouette très élancée qui affiche un coefficient de traînée de seulement 0,25. Dans l'ensemble, la carrosserie du Classe E Coupé affiche un style distinct qui permet de la reconnaitre facilement, contrairement au Classe C Coupé qui ressemble à s'y méprendre à un Classe S Coupé.

Au Canada, tous les Classe E Coupé 2018 auront droit à l'ensemble AMG qui comprend des jantes de 18 pouces à 5 branches, un ensemble aérodynamique et une grille distinctive. Les systèmes Apple CarPlay et Android Auto, le toit ouvrant panoramique, le démarrage sans clé et la radio satellite sont de série. Le Classe E Coupé 2018 offre aussi des essuie-glaces baptisés Magic Vision Control qui sont chauffants et qui intègrent les gicleurs de lave-glace, question de s'assurer que votre pare-brise soit toujours parfaitement propre. Dispendieux à remplacer? Fort probable.

Plusieurs groupes d'options qui incluent des fonctions comme les sièges ventilés, des sièges avec massage, les appuie-bras chauffants, l'entrée sans clé, un système audio Burmeister haut de gamme, les sièges chauffants à l'arrière et des jantes de 19 pouces sont au menu.

La sécurité prime

Comme la Classe E berline dévoilée l'an dernier, le Mercedes-Benz Classe E Coupé 2018 offre beaucoup, mais alors beaucoup de technologies de sécurité. La caméra de recul, la surveillance des angles morts, l'assistance aux vents latéraux, le freinage adaptatif avec fonction de maintien (un système qui maintient les freins même si l'on retire son pied de la pédale) et l'alerte de fatigue sont tous de série.

D'autres technologies offertes en option comme le système Drive Pilot, la technologie Distance Pilot Distronic avec direction assistée et la prévention des sorties de voie font en sorte que le Classe E Coupé peut se conduire par elle-même.

Il faut garder les mains sur le volant sans quoi un signal sonore nous rappelle que ce n'est pas une voiture autonome, mais son comportement est tout comme. La voiture suivra la route et ralentira si elle s'approche d'un autre véhicule, et elle peut même changer de voie lorsque l'on active le clignotant sans que vous ayez à tourner le volant. Le système n'est pas parfait par contre, et certaines courbes peuvent le déstabiliser et vous obligez à reprendre le contrôle.

Il est surprenant de constater qu'en ce moment, le Mercedes-Benz Classe E Coupé 2018 n'a pas vraiment de compétition. En effet, Audi n'offre pas d'A6 Coupe, pas plus que BMW n'offre de Série 5 à deux portes. Rien non plus du côté des marques américaines et nippones de luxe. La bonne nouvelle est que la nouvelle Classe E 2018 est une belle réussite, offrant un style sportif et moderne, une panoplie de gadgets technos, et un comportement routier confortable qui peut aussi être sportif si l'on change de mode de conduite. Le prix n'a pas encore été confirmé, mais il ne devrait pas être très loin des 69 400 $ exigés pour l'ancien Classe E Coupé.

Source: LuxuryCarMagazine.com