LES BLOGUES
09/07/2015 11:33 EDT | Actualisé 09/07/2016 05:12 EDT

Festival Nuits d'Afrique: guide tout rythmique

Comme une invitation au voyage, Nuits d'Afrique publie sa compilation 2015, cartographie musicale des artistes d'ici et d'ailleurs qui font rayonner la diversité des rythmes afro.

Une image vaut mille mots. Comme une invitation au voyage, le Festival International Nuits d'Afrique publie sa compilation 2015, cartographie musicale des artistes d'ici et d'ailleurs qui font rayonner la diversité des rythmes afro.

Zebda (France) Les Petit pas

Positiviste dans l'âme, Zebda présente un funk simple et funky qui rappelle Je danse le Mia avec des textes légers qui nous ramènent vers la discothèque et sa fièvre du samedi. Comme quoi danser sur un groove rassemble plus facilement qu'un programme politique.

7 juillet - 20h30 - Métropolis

Maya Kamaty (La Réunion) Ansanm

Rappelant les suaves vibrations cap-verdiennes, mais chantées en français, Maya Kamaty illustre la singularité du métissage culturel de La Réunion, une musique folky bercée par la quiétude des vagues de l'océan Indien, des grands espaces et d'une poésie aérienne toute féminine.

16 juillet - 20h30 - Club Balattou

Ondatropica (Colombie) Tiene Sabor, Tiene sazon

Épaulé par l'éminent réalisateur Quantic, voici un extrait de l'excitante collision frontale entre afrobeat, l'héritage des rythmes cumbia latins qu'on retrouve sur l'album sorti sur le brillant label Soundway.

Ondatropica carbure avec breakbeat, cuivres retentissants et lignes mélodiques d'accordéon. Voilà un phénomène, un nouveau courant qui honore les traditions en les remettant au goût du jour. Un must.

12 juillet - 21h00 - Théâtre Fairmount

Sousou & Maher Cissoko (Suède- Sénégal ) On verra

Il n'y a pas qu'au Québec que la musique d'Afrique de l'Ouest trouve refuge sous les zones boréales. Soussou & Maher défendent les traditions Jaliya en reliant Stockholm et Dakar, propageant leur mixture originale de mbalax, reggae et kora. Hors des sentiers battus, ce projet musical sera l'objet d'un film documentaire. Un mélomane averti en vaut deux.

13 juillet - 20h30 - Théâtre Fairmount

Admiral T (Guadeloupe) Pa Lagé

Tiré de son dernier album I am Christy Campbell, revoici parmi nous le Don Dada original du ragga guadeloupéen, un vétéran qui a su placer ses rimes sur les palmarès reggae, zouk, pop et hip hop.

Si le dancehall créole reste marginal au Québec, il faut comprendre qu'Admiral T fait partie des grands et que son public n'aura aucune gêne à se grouiller sur la basse fréquence

12 juillet - 21h00 - Le National

Awa Sangho (Mali) Ala Ta Ye Tougnaye

D'origine ivoiro-malienne et ex-membre du célèbre groupe Les Go Koteba, Awa Sangho vient présenter Ala Ta, un album d'afro pop mélodique et percussif avec une voix à absorber sans demi-mesure. La danse et l'émotion seront au rendez-vous.

15 juillet - 20h30 - Club Balattou

Paulo Flores (Angola) Poema do semba

L'Angola a obtenu son indépendance en 1975. Depuis, c'est la guerre civile entre factions, et la liberté d'expression reste limitée, pendant que le peuple survit. Paulo Flores offre sa déclinaison de semba, saudade zouké en portugais avec des poésies sociales. On retrouvera un parallèle certain avec le répertoire entre soupirs et souffles d'espoir créole du troubadour haïtien Beethova Obas, ou encore de Cesaria Evora.

8 juillet - 20h30 - Théâtre Fairmount SPECTACLE ANNULÉ

Chico Trujillo (Chili) La Cura del Esperanto

En musique comme au foot, le Chili est trop souvent sous-estimé parmi ses voisins sud-américains et pourtant on peut célébrer la qualité de son jeu. Chico Trujillo défend sa fanfare déglinguée en malaxant cumbia, ska, reggae et rock.

Pour les nombreux fans de Manu Chao, voici le moment de se réveiller pour remonter aux sources de la fiesta assurée.

15 juillet - 21h30 - Scène Loto-Québec, parterre du Quartier des spectacles - GRATUIT

Bongeziwe Mabandla (Afrique du sud) Mangaliso

Guitare sèche et voix haut perchée, voilà une chansonnette simple qui pousse à vouloir découvrir cette nouvelle voix.

Pas besoin d'être zoulou pour ressentir la vitalité sincère des chants folk pop de son album Mlilo («feu» en zoulou). Sans comprendre ses textes habités de paroles sociales, pan africanistes, Mabandla carbure aux influences mélancoliques et séduisantes.

08 juillet - 21h00 - Club Balattou

Marema (Sénégal) My Friend

La scène musicale sénégalaise demeure un pilier et une pépinière généreuse de talents de haut niveau. Lauréat du prix RFI 2014, Marema s'est affranchie de son rôle de choriste pour se mettre en avant-scène et a dépassé la tradition mbalax pour carburer dans une afropop décomplexée, sans frontières. Sa voix limpide commence juste à se faire entendre et il est temps de découvrir d'où vient ce nouveau vent de fraîcheur.

10 juillet - 21h00 - Théâtre Fairmount SPECTACLE ANNULÉ

La Chiva Gantiva (Colombie-Belgique) Para Arriba

Formée en Belgique par trois Colombiens et des frères du funk, La Chiva Gantiva est signée chez Crammed. La troupe de frères du funk latin vient présenter son album Pelao, un kaléidoscope de grooves chantés en espagnol et en français.

Grâce à cet éclectisme évident, La Chiva bouillonne un psychédélisme funk latin avec l'atmosphère disjonctée d'un cirque.

16 juillet - 20h05 - Scène Loto-Québec, parterre du Quartier des spectacles - GRATUIT

La rue Kétanou (France) Le Capitaine de la Barrique

Hymne à la buvette sur une quadrille traditionnelle, la rue Kétanou peut ressembler à une anomalie dans la programmation du festival. Il faut croire que leurs chansons reggae aux positions altermondialistes expliquent pourquoi chaque fois qu'ils débarquent, ils rallient toutes les générations, des hippies aux carrés rouges, pour entonner leurs chants rebelles.

15 juillet - 20h05 - Scène Loto-Québec, parterre du Quartier des spectacles - GRATUIT

Famalé (Brésil-Sénégal-Québec) Famalé

«Famalé» signifie rêve en mandingue et rassemble les Brésiliens Marcus Viana et Sergio Pererê, et le Sénégalais d'adoption québécoise Zal Sissokho.

Famalé se produira pour la première fois à Montréal, une fusion orchestrale chantée en portugais, français, wolof et mandingue. On appelle ça une primeur!

13 juillet - 21h00 - Théâtre Fairmount

Patrice (Sierra Leone) Cry Cry Cry

Patrice Babatunde Bart-Williams vise le haut des palmarès avec son album aux accents pop The Rising of the Son. Un produit bien propre qui trouvera sans doute un large public, mais dont l'africanité reste marginale, si ce n'est la trajectoire de son auteur, désormais bien ancré en Allemagne.

11 juillet - 21h00 - Le National

Black Umfolosi (Zimbabwe) Shosholoza

Des légendes qui ne méritent plus de présentation depuis 1982. Les chœurs zoulous n'étaient pas passés par Montréal depuis 2009. Voici donc le retour du classicisme de Black Umfolosi, ambassadeurs des chants de revendication des mineurs, le tout chorégraphié dans la tradition gumboot.

9 juillet - 20h00 - Gesù

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST