LES BLOGUES
21/02/2015 08:42 EST | Actualisé 23/04/2015 05:12 EDT

Violon, peinture et technologie pour une garderie pas comme les autres

Par une belle journée ensoleillée, j'ai eu le plaisir de visiter la garderie de l'École de musique Wilfrid Pelletier à Montréal. Un endroit où il fait bon être un enfant !

« L'art ne reproduit pas le visible, il rend visible. » - Paul Klee, extrait de Théorie de l'art moderne

Par une belle journée ensoleillée, j'ai eu le plaisir de visiter la garderie de l'École de musique Wilfrid Pelletier à Montréal et de rencontrer éducateurs, enfants et cuisinière. L'atmosphère était paisible et enjouée, bien que très vivante, et les enfants m'ont accueillie avec curiosité et gentillesse. La lumière rentrait à flots et les couleurs chatoyantes vibraient. Un endroit où il fait bon être un enfant !

Cette garderie un peu spéciale pourrait être, en quelque sorte, la petite sœur de l'École de musique Wilfrid Pelletier. Ce lieu d'apprentissage musical a un riche passé et a accompagné les débuts de figures imposantes du monde de la musique d'ici, comme Louis Lortie, grand pianiste s'il en est, Grégory Charles dans un tout autre style ou encore Luc Beauséjour, claveciniste et organiste de renommée. Le ton est donné, l'âme musicale règne ici.

Au-delà d'un programme pédagogique classique pour un Centre de la petite enfance, la garderie offre un environnement privilégié par un éveil musical, des cours de violon et des cours d'art. Sous la nouvelle direction en 2011 de Sven Meier (professeur de violon) et Caroline Phaneuf (peinture), les enfants qui fréquentent la garderie de l'École de musique Wilfrid Pelletier vivent une expérience très enthousiasmante et peu ordinaire.

La musique et la peinture au centre de l'apprentissage

Cette garderie propose aux enfants de 9 mois à 5 ans une expérience unique en musique et peinture, le tout dans une atmosphère chaleureuse et stimulante. Loin de la frénésie et de la compétition, on privilégie l'équilibre tête-cœur.

Ici on travaille sur l'exploration de l'instrument et on laisse le corps vivre la musique. Au-delà des activités à la garderie, des spectacles, brunchs musicaux permettent à tout un chacun de participer à la mesure de son envie et de son âge. Rien n'est brusqué, on offre un espace, un lieu vivant et les enfants ont l'opportunité de partager leur talent sans stress et ni obligation. Les enfants de la garderie sont intégrés à part entière, ce qui dans une société policée n'est pas courant. Ici l'enfant a une vraie place de choix.

Tout converge vers les arts, même le nom des groupes d'enfants : Riopelle, Klee, Paganini, Schubert, Mozart...

L'apprentissage par la musique et le violon, instrument de prédilection comme catalyseur

Le travail global fait à partir du violon permet aux jeunes enfants d'appréhender la musique avec leur corps, de bouger, de danser, d'être assis ou debout. L'aspect ludique et la connexion de tous les sens sont primordiaux. L'enfant peut demeurer dans le flot musical, dans le mouvement et vivre son apprentissage dans le plaisir. Il n'est pas un acteur passif, il vit la musique avec son corps et sa tête.

Ici nous parlons de toutes les thématiques importantes pour le développement de l'enfant : discipline, coordination, motricité, mémoire, interaction, l'apprentissage des chiffres... La clef de la pédagogie est d'apprendre à réfléchir. S'approprier des outils pour mieux appréhender le monde et grandir harmonieusement. Les enfants ont deux cours de musique par semaine en groupe et il y a aussi des cours privés.

Un projet pilote où la technologie est au service de l'apprentissage musical des enfants

La garderie participe à un projet des plus créatifs. En effet, les enfants sont amenés à participer à un projet pilote avec le Fonofone, un instrument permettant l'initiation à la création musicale.

Grâce à l'application FonoFone du compositeur Yves Daoust, l'enfant explore, « sculpte » les sons qu'on lui propose ou qu'il enregistre lui-même à travers les nombreux outils de traitements qui lui sont offerts. Il raffine son oreille et développe sa curiosité et son imagination, s'ouvre aux musiques de création de notre époque, apprend (ou réapprend) à écouter le monde sonore qui l'entoure.

Le Fonofone est une application iPad offrant une «approche pédagogique pour développer la créativité des enfants à travers l'exploration sonore, tout aussi simplement et spontanément qu'on le fait en arts plastiques avec un crayon et une feuille de papier, explique le site web de la la Société québécoise de recherche en musique. Fort de sa longue pratique de la composition électroacoustique, Yves Daoust propose une approche fondée sur la notion de solfège généralisé, où le vocabulaire musical n'est plus limité aux systèmes de hauteurs et de rythmes issus du solfège instrumental mais s'ouvre à toutes les sonorités ambiantes.»

Cette visite m'a enthousiasmée, me faisant néanmoins regretter que mes enfants n'aient eu la chance de vivre cette expérience qui, à n'en pas douter, permet aux jeunes enfants une ouverture unique sur le monde musical... le leur !

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Les 5 vertus de la musique Voyez les images