LES BLOGUES
28/12/2015 12:40 EST | Actualisé 28/12/2016 05:12 EST

72 heures à Chicago: quoi faire, où dormir et manger?

Les grandes villes américaines accessibles à 6 heures et moins de route sont les premières destinations auxquelles on pense lorsqu'on veut quitter Montréal pendant quelques jours.

En partance de Montréal, les options pour s'évader le temps d'un long week-end sont connues des fervents de voyage. En voiture, on peut se rendre à Boston, dans le Maine, au Vermont, à New York... bref, on les connait, ces destinations, et on y est allés souvent, pour la plupart. Les grandes villes américaines accessibles à 6 heures de route et moins sont les premières destinations auxquelles on pense lorsqu'on veut quitter Montréal pendant quelques jours. Par contre, si l'on veut faire différent et qu'on a un peu plus de budget et de temps, il est possible de s'évader, pour 2 ou 3 nuits, en prenant l'avion à Montréal.

Quels critères définissent une destination de «long week-end» en partance de Montréal?

Des vols d'une durée de moins de 5 heures et en deçà de 500 $ sont offerts à partir de YUL.

Une belle idée à laquelle on ne pense peut-être pas d'emblée pour un 72 heures à l'extérieur? Allez hop, destination : Chicago pour le week-end!

Ville magnifique située au bord du lac Michigan, capitale mondiale de l'architecture moderne, Chicago semble finalement s'être débarrassée de la mauvaise réputation qui l'a suivie pendant des décennies. C'est une ville très agréable et vivante, qui se laisse découvrir à pied. Ses nombreux parcs, dont le plus récent, le Millenium Park, inauguré dans les années 2000, est une galerie d'art en soi. On s'y promène en admirant chaque installation, chaque sculpture.

La ville que l'on surnomme «Windy City» a également su se tailler une place de choix dans le monde de la gastronomie. Son avant-gardisme culinaire, ses restaurants et ses bars révolutionnaires en font une ville qui mérite que l'on s'y attarde pour son offre culinaire. On se rend également à Chicago pour sa beauté architecturale, la rivière Michigan qui traverse la ville, sa plage en plein cœur du centre-ville, ses nombreux parcs, sa culture du jazz et la facilité de s'y déplacer une fois sur place, entre autres.

Comment s'y rendre

Chicago est située à moins de deux heures de vol de Montréal, on peut donc partir en fin d'après-midi le jeudi, par exemple, et revenir le dimanche en soirée. Porter Airlines offre des vols quotidiens en partance de Montréal à bas prix jusqu'à Chicago Midway, l'un des deux aéroports qui dessert la ville. Petit conseil ici : en s'inscrivant à l'infolettre de Porter, on reçoit de nombreuses promotions éclaires qui permettent d'économiser parfois jusqu'à 40 % sur les vols. De Midway, on peut facilement se rendre en ville en prenant le CTA (Chicago Transportation Authority, le service public de train surélevé de la ville) pour quelques dollars seulement. Un tunnel nous mène directement du terminal à la station de train et on est en ville en une vingtaine de minutes, top chrono! Notez que l'aéroport O'hare est également desservi par le service CTA.

Où dormir

L'hôtel qui pique notre curiosité est le tout premier hôtel de la chaîne Virgin Hotels qui a ouvert l'an dernier. Effectivement, la marque Virgin a choisi la ville des vents pour inaugurer son premier établissement. Situé à quelques pas de la station de train State/Lake, on se rend directement à l'hôtel de l'aéroport en transport collectif. La clientèle du Virgin est jeune et branchée, les chambres sont bien divisées avec des portes coulissantes pour séparer l'espace salle de bain de la chambre. On aime les petits plus «Virgin» : le service de voiturier qui permet aux clients de se rendre gratuitement là où ils le souhaitent dans un rayon de 5 km de l'hôtel, le Wi-Fi gratuit partout dans l'hôtel, les prix raisonnables du minibar (la bouteille d'eau est vendue au même prix qu'au dépanneur du coin!), et la localisation, en plein cœur du centre-ville de Chicago.

L'hôtel Virgin est situé à quelques pas d'une station de train CTA

Où manger?

On pourrait passer une semaine à Chicago sans jamais être à court d'idées d'où aller manger. Les excellents restaurants abondent et l'offre gastronomique est plus que diversifiée. Des incontournables à essayer absolument : la très réputée chef Stephanie Izard, native de Chicago, a su implanter un concept de restaurant qui fait jaser les foules. Son restaurant «casual», Little Goat, est un «dinner» de luxe où l'on va pour le brunch, le lunch ou pour des cocktails sur la magnifique terrasse sur le toit d'où l'on peut contempler la chèvre géante (elle tourne!). Son restaurant «fancy», Girl and the Goat, est l'un des plus courus en ville. On y mange excessivement bien et on aime le contraste entre le décor hyper sombre, léché et la musique rock qui joue à tue-tête. C'est d'ailleurs ce qui caractérise la magnifique ville de Chicago : une ville de contrastes qui sait se démarquer. On note aussi les excellents Purple Pig, où l'on peut manger dehors sur l'immense terrasse au bord de l'eau, directement installée sur la passante Michigan Avenue et Publican, pour ses charcuteries autant que ses tables communales qui contrastent avec les banquettes «clôturées».

La terrasse sur le toit du Little Goat Dinner et la chèvre géante (elle tourne!)

Quoi faire?

Si l'on n'a que 72 heures à Chicago, on prend le temps de faire le Chicago Architecture Foundation River Cruise sur la rivière Michigan. En voguant sur l'eau, avec un guide certifié de la CAF (Chicago Architecture Foundation), on obtient les meilleurs points de vue pour admirer les édifices qui définissent Chicago et on se fait raconter la ville à travers son architecture. Le tour permet également de visiter les principaux points d'intérêts de la ville.

Vue de la rivière Michigan et ses tours guidés en bateau

Mais encore, on ne peut visiter Chicago sans prendre le temps de marcher dans ses nombreux et magnifiques parcs. Le parc Lincoln abrite le zoo de Chicago, qui est gratuit et ouvert à tous. On en profite pour visiter le secret le mieux gardé du Lincoln Park : la Alfred Caldwell Lily Pool, un petit jardin secret où l'on retrouve une majestueuse piscine de nénuphars imaginés par M. Caldwell. Le Millenium Park constitue également un arrêt obligatoire, ne serait-ce que pour admirer, entre autres, ses fontaines animées et la fameuse «bean» (Cloud Gate).

La fameuse «bean» dans Millenium Park

Pour plus d'informations sur Chicago, visitez le www.choosechicago.com

*Merci à Choose Chicago & Porter Airlines pour leur invitation à découvrir la magnifique ville de Chicago.

VOIR AUSSI :