LES BLOGUES
07/05/2013 11:32 EDT | Actualisé 07/07/2013 05:12 EDT

Ma vie de 9 à 5 versus la vie d'entrepreneur de Chéri

Ça fait un bail que je n'ai pas écrit... Pourtant j'adore écrire. Mais c'est tellement moins long envoyer un tweet que, je peux tweeter 10x par jour mais de m'asseoir et de prendre le temps d'écrire un billet c'est une toute autre histoire. En plus, pour écrire, il faut avoir de l'inspiration, se sentir créatif. En revenant de l'agence ( je travaille maintenant pour une agence de Relations publiques et de Marketing - spécialisée dans le FOOD, je ne change pas de domaine! ) rarement avant 18 :30, j'ai le cerveau en compote et presque plus de fibre créative. Comme si j'avais tout donné à nos clients !

Pourtant, lorsque j'ai quitté mon dernier emploi, j'ai eu le temps de réfléchir à mon next step, à ce que je voulais. Je suis une vraie Y : je suis pleine de contradictions. Je veux me sentir accomplie au travail, mais je ne veux pas travailler 70h/semaine, je veux profiter de la vie et avoir un salaire intéressant, mais je ne veux pas être à mon compte, gérer mon temps et tenter de faire plus d'argent. La grosse mode, ces temps-ci, surtout pour ma génération je crois, c'est d'être à son compte. Je vois passer tellement d'articles et de témoignages sur le pourquoi je ne veux plus faire du 9 à 5 et pourquoi je veux être mon propre patron. Pourtant, je n'ai pas choisi cette voie. Il y a des pours et des contres aux 2 modes de vie, et je suis bien en mesure d'en faire la démonstration.

Je partage ma vie avec un entrepreneur. Il a des employés, il est son propre patron. Il prend les décisions. Lorsqu'il prend une mauvaise décision, il perd beaucoup d'argent. Quand il prend une bonne décision, il fait (pas beaucoup) d'argent. Les marges de profits sont très basses et il faut être extrêmement bien organisé et avoir les reins solides pour être à son compte. Il faut se faire confiance, parce que tout le monde dépend de TOI.

Parfois, je veux partir en vacances ou planifier quelque chose et il me dit : je ne sais pas si ça va être possible. Si je me fâche, il me dit : Facile pour toi! Toi, peu importe ce qui arrive, tu reçois le même chèque au même montant chaque deux semaines, peu importe la situation. Et c'est tellement vrai ! Moi je peux planifier ma vie. Les jours fériés comme la fête du Canada et la fête du Travail ? Je sais d'avance que je peux partir pour un long week-end et que je serai payée. Je sais exactement combien je fais par année, par mois, donc je peux me faire un budget. J'ai 3 semaines de vacances par année, donc je sais, que chaque année, bon an, mal an, je peux prendre des vacances sans souci. Pas mon chum! Une mauvaise année ? ... Isshhh on va laisser faire les vacances!

Le 9 à 5, non c'est pas hyper glamour. Des matins (souvent) ça te tente pas, et, non tu ne peux pas aller travailler sur une terrasse un jour d'été avec ton laptop, et tu ne peux pas prendre des journées de congé quand ça te tente et rester en pyjama toute la journée, mais, en passant un mois chez moi entre mes deux jobs je peux dire que j'étais pu capable d'être chez moi non plus !

Les avantages du 9 à 5

• La vie sociale, la communauté ( être seul chez soi ou se sentir seul peut être difficile )

• L'encadrement ( on ne sait pas tout et il y a des gens expérimentés qui peuvent toujours continuer de nous apprendre beaucoup de choses )

• Le point de vue, l'opinion des autres ( le poids des décisions ne tient pas seulement sur nos épaules )

• La reconnaissance, la valorisation des autres ( nos bons coups sont reconnus et soulignés )

• La structure du bureau la rémunération, les jours de maladie et les jours fériés, vacances..)

Ce sont des points non négligeables que je ne suis pas prête à laisser tomber. Surtout quand on a une belle job qu'on aime, avec une équipe stimulante. Peut-être je serai à mon compte un jour ... mais pas aujourd'hui. Je laisse ça à mon chum.

Le 9 à 5 c'est pas pour tout le monde, mais l'entreprenariat non plus.

Treize trucs pour organiser votre boîte de courriels