LES BLOGUES
18/12/2013 02:51 EST | Actualisé 17/02/2014 05:12 EST

Les malaises de Noël

Le temps des fêtes est à nos portes: ce qui signifie (enfin!) une pause, un peu de repos pour tous (bien mérité!), du temps en famille, entre amis... et surtout, surtout, beaucoup de partys/soupers de Noël. Et qui dit beaucoup de partys dit... beaucoup de cadeaux! Le malaise autour de l'achat de cadeaux dans le temps de Noël m'est apparu comme une évidence, alors que mon amie m'a balancée l'autre jour: « J'ai annulé un party de Noël la semaine prochaine parce que... ben parce que je n'ai pas le budget! Je ne peux pas me permettre un autre souper bien arrosé et des cadeaux à tout le monde... » Sur le coup, ça m'a choqué, mais après mure réflexion, j'ai dû admettre que c'était, très probablement, un malaise qui en habitait plusieurs. Party après party, on va au restaurant, on boit, on mange, on amène un cadeau d'hôtesse, on participe à un échange de cadeaux... et on arrive au jour de Noël épuisés, et surtout ruinés.

La réalité est qu'on se sent souvent obligé de dépenser et d'acheter des cadeaux dans le temps des fêtes, tout simplement parce qu'on est invité dans plusieurs soupers et dans plusieurs partys.

J'ai osé suggérer l'an dernier à ma « gang de filles » de laisser tomber l'échange de cadeaux entre nous. Chaque année, ça devenait de plus en plus compliqué : on devait toutes se consulter pour savoir qui achète quoi à qui et s'assurer qu'on n'achète rien en double. Bref, beaucoup de gestion et une bonne dose de stress. Mon raisonnement : nous sommes des amies depuis des années et nous célébrons souvent des occasions spéciales ensemble. On part un week-end en Floride en hiver, on va passer la journée au spa de temps en temps, on organise des soirées bien arrosées au restaurant. Bref, on se gâte à l'année! Et dans le temps des fêtes, on se fait toujours un « souper de Noël ». Ça devrait suffire, non? Juste le plaisir d'être ensemble... et bien, justement, j'ai la mauvaise impression que, oui, ça pourrait suffire, mais que ça mettrait tout le monde mal à l'aise. Parce qu'effectivement, de plus en plus, je réalise qu'on est mal à l'aise de ne pas donner de cadeau à l'autre ou d'arriver les mains vides à un partè de Noël. Quelqu'un propose un échange de cadeaux au bureau et tout le monde embarque sans grand enthousiasme.

Personne ne veut être « celui qui a refusé de prendre part à l'échange de cadeaux ». Donc on embarque, parce que tout le monde embarque et on n'a surtout aucune idée de quoi acheter... Acheter un cadeau, c'est tellement délicat, c'est tellement intime. Peu nombreuses sont les personnes qu'on connait assez pour bien choisir leur cadeau. C'est bien beau d'acheter des cadeaux, mais on sait rarement quoi acheter.

Chaque année, dans ma famille élargie, on fait une pige. C'est une bonne idée, la pige, ça évite justement que chaque membre de la famille achète un cadeau à l'autre, et donc que chacun se retrouve à acheter une dizaine de cadeaux. Par contre, je réalise que chaque année, ça va de mal en pis et que ça semble déranger tout le monde plus qu'autre chose, cette fameuse pige! Cette année, c'est mon oncle qui m'a pigé. N'étant pas du tout à l'aise de choisir quoi que ce soit pour moi, il a demandé à mon père de s'en occuper, qui lui m'a finalement demandé de... choisir mon propre cadeau! Un coup parti, pourquoi est-ce que je ne l'achèterais pas moi-même, mon cadeau? Ça rendrait le tout moins compliqué!

De mon côté, j'ai pigé ma tante, dont je connais peu les goûts. Elle a en fait des goûts très particuliers. Ma mère m'a suggéré de lui acheter un chèque cadeau ou simplement de lui demander directement ce qu'elle voulait. Bref, tout ça me laisse vraiment perplexe...C'était quoi, déjà, le but de la chose?!

Je ne veux pas passer pour la grincheuse de Noël, parce que j'adore Noël et que j'adore passer du temps en famille et avec ceux que j'aime. Mais par contre, je ne peux m'empêcher de croire qu'au fond de nous, on se sent parfois mal à l'aise devant une pige de cadeaux, un échange de cadeaux, une invitation de trop qu'on ne sait pas comment gérer... bref, Noël, c'est merveilleux, mais ça vient inévitablement avec son lot de malaises. Parce que, le but de la chose et bien... c'est de passer du bon temps avec les gens qu'on aime. Et oui, ça devrait être aussi simple que ça!

À VOIR AUSSI:

Guide cadeaux techno pour elle

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.