LES BLOGUES
24/12/2015 08:13 EST | Actualisé 24/12/2016 05:12 EST

Comment calmer l'excitation des petits la veille de Noël?

Comme chaque année, le mois de décembre est marqué par la magie du Père Noël et des cadeaux qu'il voudra bien apporter aux petits enfants sages. Ils sont prêts, ou presque. Alors pour les accompagner et leur donner l'impression que le temps passe plus vite, faites travailler leur créativité!

Comme chaque année, le mois de décembre est marqué par la magie du père Noël et des cadeaux qu'il voudra bien apporter aux petits enfants sages. Ils sont prêts, ou presque.

Certains ont découpé depuis plusieurs semaines déjà dans les catalogues ceux qu'ils souhaitent recevoir. Ils ont écrit leur lettre et l'ont envoyée. Pour d'autres ce sera la grande surprise. Depuis le 1er décembre, tous les jours et toutes les nuits sont décomptés grâce au calendrier de l'avent.

L'excitation à l'approche du jour J monte, et c'est bientôt les vacances. Les questions n'arrêtent pas : «Combien de dodos il reste avant que le père Noël arrive?», «Mais comment il va faire pour déposer les cadeaux?», «Il va sonner à la porte?», «Et si on n'a pas de cheminée, il ne va pas venir?», «Et tu penses qu'il aura assez de cadeaux pour tous les enfants?»

Plus les jours se rapprochent et moins vous parvenez à les tenir en place. Alors, pour les accompagner et leur donner l'impression que le temps passe plus vite, qu'ils soient bien occupés pendant cette période, une petite suggestion : faites travailler leur créativité!

Non, vous n'allez pas les coller devant la télé, la console de jeux vidéo ou la tablette. Ce serait trop facile.

Cette période est une bonne occasion pour créer des liens avec eux, faire différentes activités, se réjouir, laisser exploser leur imaginaire, afin qu'ils se créent de magnifiques souvenirs d'enfance. Si vous n'en pouvez plus la veille du 24 décembre et même avant, voici quelques idées à piocher, selon vos envies, qui pourront certainement les apaiser, les calmer, et les faire patienter.

- Il existe de nombreux sites sur lesquels vous trouverez des trésors d'activités, du bricolage, des dessins autour de ce thème. Selon leur âge, vous pouvez les faire avec eux. S'ils sont un peu plus grands (à partir de 5-6 ans) laissez-les faire tous seuls; ils peuvent s'occuper de la décoration de la table, bricoler encore quelques boules pour le sapin, se créer un déguisement. Si vous avez plusieurs enfants, proposez-leur de préparer un petit spectacle qu'ils pourront jouer devant toute la famille. Une opportunité de développer leur imaginaire, leur autonomie, et si en plus vous les félicitez de leur beau travail, ce sera toujours un bon petit plus pour renforcer leur confiance en eux.

- Faites de la pâtisserie, transformez-les en petits chefs, et aidez-les à confectionner de supers recettes créatives. Une pizza de noël, un risotto du petit renne au nez rouge, un sapin de noël jambon/fromage, des bonhommes de neige en oeufs, un renne de Noël à la vache qui rit. Bref, il y a vraiment de quoi s'amuser tout un après-midi.

- Lisez-leur des contes de Noël. Les contes sont très importants à lire aux enfants. À travers les images et les situations symboliques, ils délivrent des messages universels qui aident l'enfant à grandir. Ainsi, le psychiatre Bruno Bettelheim fut le premier à affirmer dans son livre majeur Psychanalyse des contes de fées, paru en 1978 : «Tout en divertissant l'enfant, le conte l'éclaire sur lui-même et favorise le développement de sa personnalité.»

- Faites-leur écouter de beaux chants de Noël. Grâce à ces chansons, vous amènerez de la gaieté dans la maison, de la joie et du bonheur dont nous avons tous besoin en ce moment.

- Regardez des films ensemble sur ce thème : «L'étrange Noël de Monsieur Jack», «Le drôle de Noël de Scrooge», «Noël chez les Muppets», etc.

- Proposez-leur de faire le tri de quelques jeux ou jouets dont ils ne se servent plus afin de les apporter à des enfants malades, ou à d'autres qui auraient moins de chance qu'eux. Les sensibiliser dès le plus jeune âge, pour qu'ils aient très tôt cette notion d'aide et de partage.

- Et pourquoi ne pas leur poser des questions, afin qu'ils imaginent leur propre histoire autour de l'arrivée du père Noël, qu'ils puissent rêver des cadeaux qu'il amènera? «Dis-moi un peu comment tu penses que le père Noël va arriver?», «À quoi il ressemble, est-il vieux, jeune?», «D'où penses-tu qu'il vienne?», «Arrive-t-il de son pays ou aura-t-il été chez d'autres petits enfants avant d'arriver chez nous?», «Et si tu m'inventais une histoire!»

- Enfin, pour les calmer et les aider à s'endormir, des petits massages accompagnés d'une musique bien apaisante sont toujours les bienvenus.

Il est normal qu'ils se réjouissent et qu'ils l'expriment. Évitez de leur casser leur rêve en leur disant : «Si tu n'es pas sage, le père Noël ne viendra pas!» Cette période doit rester un moment joyeux, festif. Plus vous leur trouverez des activités à faire, leur lirez des histoires, des contes, ferez de la pâtisserie avec eux, les laisserez jouer dehors, faire des bonhommes de neige ou des balades dans la nature, rentrerez avec eux dans leur imaginaire, plus cela se passera bien et le 25 décembre, vous serez émerveillé de les voir si radieux devant les cadeaux qu'ils auront tant attendus.

VOIR AUSSI :