Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.
Les blogues

Familles nombreuses, 5 astuces pour que la douche des enfants ne devienne pas un enfer

Des douches de vestiaire d'équipe sportive. Pour doucher les 4 enfants (entre 4 et 6 ans) sans y passer la soirée, il nous aurait fallu des bonnes douches collectives comme au hockey ou à la piscine. Seulement voilà, nous n'avons qu'une seule salle de bain et une douche plus ou moins fiable.

Des douches de vestiaire d'équipe sportive. Pour doucher les 4 enfants (entre 4 et 6 ans) sans y passer la soirée, il nous aurait fallu de bonnes douches collectives comme au hockey ou à la piscine. Seulement voilà, nous n'avons qu'une seule salle de bain et une douche plus ou moins fiable, il a donc fallu entraîner notre petite troupe pour que le moment de la douche ne soit pas une galère (ni pour eux, ni pour nous).

• Non négociable : à la maison, il y a des choses négociables (comme ça tout de suite, je n'ai pas d'exemple, mais il y en a...) et d'autres non négociables. Le passage à la douche commence vers 18 heures et n'est pas négociable, c'est tous les jours. Les enfants le savent et établissent entre eux un «ordre», et celui qui a fini va chercher le suivant. Pas de suspense, le soir, c'est douche pour tout le monde.

• Au-to-no-mie : chaque enfant se lave entièrement seul. Ils ont un savon/shampoing avec système de pompe pour éviter d'y passer une bouteille à chaque fois, et la douche ne peut pas dépasser les 38° (pour eux, moi c'est plutôt 41°). Les garçons se lavent les cheveux tous les jours et ma fille deux fois par semaine (je lui dis avant). On a passé un bon moment avec eux à on leur a montré comment se laver (de haut en bas, et on finit par les parties intimes), puis derrière le rideau à superviser. Maintenant, on ne va même plus dans la salle de bain.

• Chacun son coin : dans la salle de bain, c'est ambiance «Dirty Dancing» : je n'envahis pas ton espace, tu n'envahis pas mon espace... Marre des tas de pyjamas et autres habits par terre? Chaque enfant a maintenant un panier pour mettre son pyjama ou ses habits du lendemain. Ils interchangent les serviettes qui finissent trempées en boules devant la douche? Ils ont chacun une serviette de bain de couleur personnelle (pas plus mal pour éviter les échanges de bactéries).

• Gestion des habits : dans une famille nombreuse, le linge est ce qui prend le plus de temps et d'énergie. Les sous-vêtements sont changés tous les jours bien sûr, et les tenues (sauf tachées) mises deux jours de suite. Donc soit au sale, soit dans son panier pour remettre le lendemain. Un petit tour le soir pour compléter la tenue et tout est prêt pour le lendemain!

• Ne rien lâcher : c'est tentant de venir ramasser les chaussettes derrière eux, ou d'éponger l'eau qui a coulé. Mais il ne faut rien lâcher! Si un enfant a «oublié» ses habits par terre dans la salle de bain, ou ne vient pas à la douche au bon moment, il est rappelé à l'ordre et doit y remédier tout seul. Ça peut paraître un peu strict, mais une fois que c'est mis en place, ça roule tout seul! C'est prenant pendant quelques semaines, mais efficace, et, au final, c'est du temps de gagné pour eux et pour nous!

Et nous, on fait quoi pendant ce temps? À 18h, pour nous, c'est l'apéro!

VOIR AUSSI :

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.