LES BLOGUES
11/03/2013 05:11 EDT | Actualisé 11/05/2013 05:12 EDT

Montréal et le Québec très actifs dans le <i>crowdfunding</i>

Shutterstock
canadian twenty dollar bills

Qu'on se le dise, le crowdfunding, ou financement participatif, est bien plus qu'un phénomène. Il s'avère, au contraire, être une tendance de long terme qui n'en est qu'à ses balbutiements. Subrepticement, le crowdfunding s'invite dans bon nombre de discussions et éveille un intérêt certain parmi les acteurs d'univers divers tels que la création artistique, l'entrepreneuriat ou encore l'investissement privé.

Au sein de ce mouvement bouillonnant, il est intéressant de constater que Montréal, et la région de Québec plus largement, font preuve de beaucoup de dynamisme et multiplient les initiatives. En voici cinq illustrations.

La Maison Notman financée par la communauté

En fin d'année dernière, ce haut lieu de l'entrepreneuriat et du web à Montréal lance une campagne de crowdfunding pour boucler son projet de rachat et rénovation. En trois semaines, 120 000 $ ont été levés grâce à la générosité de plus de 500 contributeurs, incluant individus et entreprises. Un exemple unique qui témoigne que le crowdfunding est un puissant outil.

L'émergence de plateformes québécoises

Le financement collaboratif est un mouvement mondial qui se décline sous des formes locales. Alors que la présence de projets québécois est considérable sur les plateformes internationales (plus de 370 campagnes sur Indiegogo, plus de 35 sur Kickstarter), nous participons à l'émergence de plateformes locales, proposant un service de proximité et une offre adaptée au contexte québécois. Citons notamment Fundo.ca, MakeAChamp.com, LaPlèbe.ca, Haricot.ca ou encore Yoyomolo.com.

Un film socio-financé nominé aux Oscars 2013

Lorsque Ariel Nasr a foulé le tapis rouge lors de la dernière cérémonie des Oscars, il a du penser aux 153 personnes qui ont contribué à financer son film, Buzkashi Boys, il y a un an. Ce court métrage dont l'action se déroule en Afghanistan a en effet vu le jour grâce à une campagne de socio-financement sur la plateforme Kickstarter. Le producteur montréalais avait alors réussi à regrouper 27 410 $ qui auront permis d'accrocher une nomination dans la catégorie Meilleur court métrage de fiction aux Oscars de cette année. Une bien belle histoire.

D'autres succès peu médiatisés, mais pourtant bien réels

Le premier cas est un jeu vidéo, Castle Story, développé par le jeune studio Montréalais Sauropod, qui en août dernier a mené une campagne de financement populaire lui permettant de rassembler plus de 700 000 $ en un mois.

Le deuxième exemple est celui d'un homme, Ryan Sohmer. Cet artiste de BD, Montréalais lui aussi, est un véritable serial crowdfunder. Il a initié pas moins de trois campagnes depuis deux ans (Least I Could Do, The Bear, This is War), chacune ayant réuni plus de 100 000 $.

Des évènements faisant la part belle au crowdfunding

Enfin on voit aussi l'émergence d'évènements dédiés au crowdfunding au Québec et à Montréal. Ainsi une série d'évènements unique, Crowdfund Night, est née à Montréal l'an passé.

La deuxième édition, qui accueillera des experts canadiens et américains à Montréal le 21 mars prochain, sera une occasion unique pour les entrepreneurs, artistes, investisseurs ou chefs de petites entreprises de découvrir et apprendre les concepts clés du socio-financement. Vous pouvez vous inscrire à l'événement ici.