Les blogues

Fantasmer sur mon garagiste

J'ai commencé à penser au gars du garage après avoir eu deux réparationssur ma voiture. Disons que quand j'y pense, il ne fait pas juste de la mécanique.
Cette publication a été publiée sur la plateforme des contributeurs au HuffPost, maintenant retirée du Web. Les contributeurs avaient plein contrôle sur leurs publications et le faisaient librement sur notre site. Si vous voulez signaler cette publication comme étant abusive, envoyez-nous un courriel.

Certaines de mes amies en ont un. D'autres aimeraient mais ne savent pas comment en trouver un. D'autres sont complètement contre.

Mon topo: je suis mariée depuis longtemps. Longtemps pour 2016 disons. Je dépasse la durée moyenne du mariage au Québec. J'ai plus d'enfants que la moyenne du Québec. J'aime mon mari, mon mari m'aime. J'ai une belle famille.

Pis là, le gars du garage me fait de l'œil.

Le gars du garage est cute. Pas juste cute, il est charmant. Pas juste charmant, il est sexy. Et il semble me trouver attirante. À moins que ce soit dans ma tête. Comment savoir? D'un coup qu'il fait seulement du bon service à la clientèle.

Alors j'ai commencé à penser au gars du garage après avoir eu deux réparations back à back sur ma voiture. Disons que quand j'y pense, il ne fait pas juste de la mécanique. En tout cas, il ne travaille pas sur une voiture.

Alors la semaine d'après j'en parle au traditionnel souper de filles du jeudi.

«Ben voyons donc j'peux pas croire que tu fantasmes sur un autre homme», me dit Catherine, comme si je venais de transgresser une règle qui me mènerait directement en enfer où je pelletterai du charbon pour l'éternité.

Mélissa elle, en couple depuis longtemps, semble trouver qu'un garagiste peut être utile à bien autre chose qu'à faire de la mécanique.

«Ben lets'go! Fais le move. Dis-lui que ton numéro peut lui servir pour prendre un verre aussi! Y va comprendre.»

À ce moment-là, je pense que Catherine a recraché son tartare.

«Ben quoi, ça va te faire du bien baiser autre chose que ton mari! C'est comme manger tout le temps du beurre de peanuts pour déjeuner, parfois une toast au Nutella c'est bon en crisse. Invite-le en week-end à ton chalet.»

Ça, c'est Karl, notre ami gay. Si je suivais les conseils de Karl, je serais en voyage dix fois par année, j'aurais 6 amants et une nanny à plein temps pour mes enfants.

«Vous m'aidez pas ben ben gang. J'ai juste le goût de flirter un peu, pas d'aller à Bora Bora avec lui pour une semaine. T'sé, juste voir si je pogne encore. Pis peut-être juste frencher un peu.»

«Tu vas aller le cruiser en leggings le lundi matin en prétextant que ton break à bras marche mal?»

Ouan, je n'avais pas pensé à ça. Deux réparations en un mois c'est pas mal le maximum. À moins de dire que je trippe vraiment sur les peanuts du garage, je me vois mal y retourner pour flirter avec mon garagiste préféré.

Avoir un amant il paraît que c'est bon pour nous les femmes. Tu fais plus attention à toi. Ça met du piquant dans ta vie. T'es plus de bonne humeur. Ça libère les tensions sexuelles. C'est ce que mes amies qui en ont un disent.

Dis de même c'est tentant non?

C'est juste que quand t'as plein de kids et que ton kick c'est le garagiste, tu vas où pour te faire des beaux yeux? Compliqué.

Pis les remords? Pis si je me mets à avoir des extras, comment je vais cacher ça? Comment je vais expliquer à mon chum qui me voit en talons juste à Noël que je vais prendre une marche à -10 en talons hauts et en décolleté. Comment je vais lui expliquer qu'on a maintenant des rabais sur les pneus d'hiver?

Je le sais pu. J'ai le goût de cruiser mais j'ai pas envie de laisser mon chum. Pis si c'était plus le fun dans ma tête et dans mes fantasmes que pour de vrai avec le garagiste? D'un coup que je l'invite à prendre un verre pis qu'il dit non? D'un coup que mon chum l'apprend?

C'est dont ben compliqué.

J'y pense encore une semaine. Après, si j'ai encore le goût, je fais le move. Je me lance. Je l'invite à prendre un verre, pis je lui fais de beaux yeux, pis je vis avec le risque. Après tout c'est pas un peu ça la vie, prendre des risques? Mon amie Mélissa est bien d'accord avec ça.

Sept jours plus tard, encore le garagiste dans la tête, je décide de me lancer. J'enfile la brassière qui me fait un beau décolleté, je me maquille un peu, cheveux lousses, je feel comme une lionne qui va à la chasse. Y faut ce qui faut. J'ai une défaite pour lui jaser: j'ai perdu une carte importante qui était dans la voiture quand j'ai fait réparer mon char.

Arrivée dans le parking du garage, j'ai déjà de la sueur dans le dos. Je rentre, évidemment, ce n'est pas lui qui est au comptoir.

«Bonjour Madame Massicotte!»

Ha non esti, il me niaise, il ne va pas me rappeler que je suis mariée direct en rentrant.

«Pas encore des problèmes avec le char noir?

- Non non, j'ai perdu de quoi dans la voiture la dernière fois que je l'ai faite réparer. Peut-être que ton collègue qui l'a réparée l'aurait vu?

- Haaa C'est Fred je pense.

- [face d'innocente] Fred, ha, je ne sais pas, en tout cas c'est le gars aux cheveux un peu longs bruns.

- Désolé Madame Massicotte, Fred n'est pas là, sa femme vient d'accoucher, il revient pas avant deux semaines.

- Pas grave, c'était pas si important que ça finalement.

Voilà, fin de l'histoire avec le garagiste.

Mes amies ont été ben déçues le jeudi d'après.

Pas moi, finalement j'ai décidé de juste continuer à fantasmer sur Fred. Moins de trouble.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Les célibataires les plus hot du Québec