LES BLOGUES
04/08/2016 11:33 EDT | Actualisé 12/08/2016 03:42 EDT

L'allergie au saumon qui me met en furie

Avez-vous entendu parler du cas de l'homme qui porte plainte contre un serveur et veut le poursuivre, car il lui a servi un tartare de saumon au lieu d'un tartare de bœuf? Cette histoire me met en tabarnak et me donne la nausée. J'ai entendu Simon-Pierre Canuel s'expliquer à la radio ce matin, au 98.5FM. Je bouillais.

Cet homme, SUPER allergique, qui n'avait pas son Épipen avec lui (parce que c'est fatigant dans une poche de jeans alors il l'avait laissé dans le char) et dont le chum (médecin) a pris le temps d'aviser le serveur au lieu de courir comme un débile pour aller chercher l'Épipen, accuse au criminel le serveur. Fait intéressant, il y avait un autre médecin dans le resto pour s'occuper de lui pendant que son chum aurait pu courir à la voiture.

Il a failli mourir et fait un arrêt cardio-respiratoire le lendemain. Pas à cause du serveur là, à cause de son allergie et de son propre manque de vigilance.

Mon opinion: si tu es allergique au saumon à en mourir, ou à n'importe quoi d'autre, quand tu commandes un plat, double vérifie ton assiette. Triple vérifie encore plus quand le plat porte le même nom que celui auquel tu es allergique. «J'étais fatigué c'était une grosse journée pour moi, il était tard. L'ambiance était tamisée» a expliqué Simon-Pierre Canuel.

À ÉCOUTER: L'entrevue de Bianca Longpré au 98.5FM

Chère «victime», peut-être que le serveur aussi était fatigué ou juste distrait, il n'est pas médecin lui, il est serveur. L'erreur est humaine. C'est la vie. Mais ton chum médecin et toi étiez deux pour penser à l'Épipen...

À la radio, je l'ai entendu dire: «Le serveur a même pris un shooter avec la table voisine.» Ha ben calvaire, quelle faute!!! Quel manquement à sa profession de serveur. Faut-il être un serveur dégueulasse pour prendre des shooters avec ses clients.

Sérieusement, je comprends les répercussions sur la vie de l'homme allergique, mais accuser les autres pour son propre manque de jugement (oublier l'Épipen, ne pas vérifier le tartare, ne pas courir au char chercher l'Épipen), ça, je ne comprends juste pas.

Cette mentalité de tenir les autres responsables de tes propres oublis et malheurs m'écœure.

À tous les allergiques du monde, votre allergie c'est votre responsabilité. Oui oui, c'est rough de dire ça, mais c'est votre affaire. Votre responsabilité d'avoir votre Épipen, de double vérifier avec le serveur, de regarder votre plat. Je sais que c'est vraiment plate, mais c'est ça.

Ensuite, l'erreur est humaine. Même si tu as mentionné ton allergie, il peut y avoir erreur. Même si tu as vérifié visuellement ton plat, il peut y avoir erreur. Puis ton Épipen, tellement fatiguant dans des poches de jeans, est là au cas où.

On ne parle pas d'une garderie où un enfant (pas un adulte) se ferait servir un aliment allergène. Encore là, ça pourrait arriver, mais il y aurait l'Épipen. On ne parle pas non plus d'une erreur de traitement, de diagnostic par un médecin. On ne parle pas d'une infirmière qui a mal fait son calcul de dose d'héparine. Encore là, on ne la poursuivrait même pas au criminel.

On parle d'un serveur, sans ordre professionnel, sans formation sur les allergènes, qui a servi un mauvais tartare que, peut-être, un cuisinier avait malencontreusement préparé. (Le jeu du téléphone, ça donne ça).

L'homme qui a porté plainte m'écœure. Cette mentalité de tenir les autres responsables de tes propres oublis et malheurs m'écœure.

Il fallait que je le dise. Et que je dise au serveur que je suis désolé de voir que des humains et des policiers croient que le manque de vigilance d'un homme allergique oubliant son Épipen fasse d'un serveur un gars potentiellement criminel.

Tu n'es pas un criminel, t'es juste humain.

Et question aux allergiques aux piqûres d'abeilles: avez-vous déjà pensé en traîner une en Cour? Non? Ce sera peut-être bientôt possible...

Suivez aussi Bianca Longpré sur sa page Facebook

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photoCe qui peut empirer les allergies Voyez les images

Abonnez-vous à notre page sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter