Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.
Les blogues

Le salaire de nos élus

À ce salaire-là, je veux devenir député! Pas vous?

Tiens ! On va jaser ! J'entends déjà vos commentaires...

À chaque fois qu'il est question du salaire de nos élus, c'est toujours la même chose. On trouve dont qu'ils gagnent trop cher... On s'indigne. Y a un peu de quoi...

Quand j'y pense... On est loin des salaires de jadis !

En 1920, la base salariale annuelle du premier ministre libéral canadien Arthur Meighen était de 15 000 $.

Et puis, 25 000 $ pour Louis Saint-Laurent et Pierre-Elliott Trudeau en 1954 et 1969 ; 33 300 $ pour Trudeau, en 1974 et en 1978 ; 35 400 $ et 37 800 $ pour Joe Clark en 1979 et 1980. Pierre Trudeau augmentera son salaire à 45 900 $ à son retour à la direction du pays en 1980 ; 62 300 $ pour Brian Mulronney en 1985 ; et, 69 920 $ pour Kim Campbell en 1993.

De 2000 à 2001, sous Jean Chrétien, le salaire annuel du premier ministre passera de 74 100 $ à 131 450 $. C'est durant ces années que le ministre des Finances, Paul Martin, a travaillé fort pour nous faire avaler l'idée de la lutte aux déficits budgétaires.

Par la suite, devenu premier ministre à son tour, en 2005, Paul Martin gagnait 144 300 $.

Enfin, le rigoriste conservateur Stephen Harper est passé d'une paie de 147 700 $ par année, en 2006, à 167 400 $ en 2015.

***

Le 1er avril 2015, les salaires des 338 députés de la Chambre des Communes ont été indexés. Les parlementaires ont reçu une hausse salariale de base de 2,3 %.

Le salaire de base d'un député qui siège à Ottawa est passé de 163 700 $ à 167 400 $. Sur ce point, tous sont égaux.

Selon la fonction occupée, des montants supplémentaires s'additionnent.

Ainsi, le premier ministre, Justin Trudeau, ajoute 167 400 $ pour sa fonction et 2 000 $ en allocation pour automobile. Paie annuelle : 336 800 $.

Le président de la Chambre, le leader du gouvernement, la chef de l'opposition officiel et chaque ministre d'État additionnent 80 100 $ à leur base pour un salaire de 247 500 $ par année.

Pour plusieurs de ceux-ci s'ajoute l'allocation pour la voiture : 2 000 $ pour le leader du gouvernement et le chef de l'opposition officiel ; et 1 000 $ pour le président de la Chambre.

Les chefs du NPD, du Parti vert et du Bloc québécois reçoivent 56 800 $, en plus de leur salaire de base, pour une rémunération annuelle de 224 200 $.

Le leader de l'opposition reçoit un surplus de 41 500 $, pour un total de 208 900 $, et ceux des autres partis 16 600 $ pour une rétribution de 184 000 $.

On donne 30 000 $ de plus au whip du gouvernement. Total : 197 400 $. De son côté, celui de l'opposition ajoute 11 700 $, pour une somme de 179 400 $.

Enfin, chaque secrétaire parlementaire additionne 16 600 $ pour un salaire annuel de 184 000 $.

On n'est quand même pas dans la rue !

***

Du côté de Québec, les salaires ont été indexés le 31 mars 2015.

Ainsi, le premier ministre Philippe Couillard gagne 186 243 $.

Les ministres libéraux, le président de l'Assemblée nationale et le chef de l'opposition officielle ont un salaire annuel de 158 988 $.

Le vice-président de l'Assemblée nationale, le chef du deuxième groupe d'opposition, le leader parlementaire de l'opposition officielle et le whip en chef du gouvernement, 122 648 $.

C'est 113 563 $ par année pour le leader du deuxième groupe d'opposition et le leader parlementaire adjoint du gouvernement.

Un simple député gagne 90 850 $.

Il est donc plus payant de siéger à Ottawa.

Il semble que ce soit des salaires moyens pour un job équivalent.

Et là, à Québec, on procède à une révision des conditions de travail des élus. En vertu de la législation proposée, le salaire de base passerait à 140 000 $.

À ce salaire-là, je veux devenir député ! Pas vous ?

Qu'est-ce que vous pensez de tout ça ?

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Quel est le salaire des députés à Ottawa? (2016)

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.