LES BLOGUES
31/01/2016 09:12 EST | Actualisé 31/01/2017 05:12 EST

Le salaire de nos élus

À ce salaire-là, je veux devenir député! Pas vous?

Tiens ! On va jaser ! J'entends déjà vos commentaires...

À chaque fois qu'il est question du salaire de nos élus, c'est toujours la même chose. On trouve dont qu'ils gagnent trop cher... On s'indigne. Y a un peu de quoi...

Quand j'y pense... On est loin des salaires de jadis !

En 1920, la base salariale annuelle du premier ministre libéral canadien Arthur Meighen était de 15 000 $.

Et puis, 25 000 $ pour Louis Saint-Laurent et Pierre-Elliott Trudeau en 1954 et 1969 ; 33 300 $ pour Trudeau, en 1974 et en 1978 ; 35 400 $ et 37 800 $ pour Joe Clark en 1979 et 1980. Pierre Trudeau augmentera son salaire à 45 900 $ à son retour à la direction du pays en 1980 ; 62 300 $ pour Brian Mulronney en 1985 ; et, 69 920 $ pour Kim Campbell en 1993.

De 2000 à 2001, sous Jean Chrétien, le salaire annuel du premier ministre passera de 74 100 $ à 131 450 $. C'est durant ces années que le ministre des Finances, Paul Martin, a travaillé fort pour nous faire avaler l'idée de la lutte aux déficits budgétaires.

Par la suite, devenu premier ministre à son tour, en 2005, Paul Martin gagnait 144 300 $.

Enfin, le rigoriste conservateur Stephen Harper est passé d'une paie de 147 700 $ par année, en 2006, à 167 400 $ en 2015.

***

Le 1er avril 2015, les salaires des 338 députés de la Chambre des Communes ont été indexés. Les parlementaires ont reçu une hausse salariale de base de 2,3 %.

Le salaire de base d'un député qui siège à Ottawa est passé de 163 700 $ à 167 400 $. Sur ce point, tous sont égaux.

Selon la fonction occupée, des montants supplémentaires s'additionnent.

Ainsi, le premier ministre, Justin Trudeau, ajoute 167 400 $ pour sa fonction et 2 000 $ en allocation pour automobile. Paie annuelle : 336 800 $.

Le président de la Chambre, le leader du gouvernement, la chef de l'opposition officiel et chaque ministre d'État additionnent 80 100 $ à leur base pour un salaire de 247 500 $ par année.

Pour plusieurs de ceux-ci s'ajoute l'allocation pour la voiture : 2 000 $ pour le leader du gouvernement et le chef de l'opposition officiel ; et 1 000 $ pour le président de la Chambre.

Les chefs du NPD, du Parti vert et du Bloc québécois reçoivent 56 800 $, en plus de leur salaire de base, pour une rémunération annuelle de 224 200 $.

Le leader de l'opposition reçoit un surplus de 41 500 $, pour un total de 208 900 $, et ceux des autres partis 16 600 $ pour une rétribution de 184 000 $.

On donne 30 000 $ de plus au whip du gouvernement. Total : 197 400 $. De son côté, celui de l'opposition ajoute 11 700 $, pour une somme de 179 400 $.

Enfin, chaque secrétaire parlementaire additionne 16 600 $ pour un salaire annuel de 184 000 $.

On n'est quand même pas dans la rue !

***

Du côté de Québec, les salaires ont été indexés le 31 mars 2015.

Ainsi, le premier ministre Philippe Couillard gagne 186 243 $.

Les ministres libéraux, le président de l'Assemblée nationale et le chef de l'opposition officielle ont un salaire annuel de 158 988 $.

Le vice-président de l'Assemblée nationale, le chef du deuxième groupe d'opposition, le leader parlementaire de l'opposition officielle et le whip en chef du gouvernement, 122 648 $.

C'est 113 563 $ par année pour le leader du deuxième groupe d'opposition et le leader parlementaire adjoint du gouvernement.

Un simple député gagne 90 850 $.

Il est donc plus payant de siéger à Ottawa.

Il semble que ce soit des salaires moyens pour un job équivalent.

Et là, à Québec, on procède à une révision des conditions de travail des élus. En vertu de la législation proposée, le salaire de base passerait à 140 000 $.

À ce salaire-là, je veux devenir député ! Pas vous ?

Qu'est-ce que vous pensez de tout ça ?

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Quel est le salaire des députés à Ottawa? (2016) Voyez les images