LES BLOGUES
24/08/2016 08:14 EDT | Actualisé 24/08/2016 08:14 EDT

Doit-on ignorer la «santé» du terrain lors de la construction d'une maison écologique?

Des phénomènes peuvent être observés, telles que les lignes à haute tension, antennes cellulaires, ou mémoires de lieu dues à un tragique événement dans le passé (bataille, meurtre) qui donne un sentiment désagréable.

Depuis plusieurs années au Québec, les maisons écologiques, mini-maisons, etc., sont en croissance. On parle de matériaux sains, d'un écobilan positif sur l'environnement, etc. Les impacts sur l'environnement et l'habitant sont positifs et on ne peut que s'en réjouir. Mais un élément encore négligé à mon sens, c'est le terrain à bâtir, ignoré par les promoteurs (craignant de pas pouvoir vendre leurs lots) et architectes, ce qui peut-être nuisible à la santé des habitants.

Nous avons déjà des cas concrets avec le radon, où des zones au Québec sont considérées à risque, mais il existe d'autres phénomènes souterrains que les anciens connaissaient. Par exemple, les Romains faisaient brouter leurs animaux sur le terrain avant de construire, et vérifiaient ensuite si leurs organes étaient malades ou non.

La Terre est une entité vivante où des échanges énergétiques ont lieu entre le ciel (cosmos) et la Terre (tellurique). Dans les énergies telluriques, on connaît les phénomènes courants tels que les failles, courants d'eau, mais il existe aussi d'autres phénomènes tels que les réseaux énergétiques entourant la Terre.

Heureusement la nature nous parle, il suffit de savoir l'observer, au lieu de regarder nos cellulaires. Lors de l'achat d'un terrain, on peut par simple observation identifier les énergies telluriques qui circulent dans le sol, par exemple :

1) Les failles

Les failles géologiques sont des fentes ou fissures importantes, où deux matériaux différents mis en contact amènent des ondes de broyage en surface qui peuvent être négatives pour notre santé (fatigue, risque plus élevé de radon, etc.).

On retrouve deux types de failles :

• Humide si liée avec un courant d'eau ;

• Sèche.

Signes de la présence d'une faille dans la nature :

• Les arbres, quand ils sont penchés, fuient généralement les failles ;

• Les fleurs se fanent sur les failles, mais les plantes comme les orties aiment ce genre d'endroits ;

• Les animaux peuvent avoir des problèmes de sécrétions hormonales, des problèmes de fécondité ou un système immunitaire affaibli.

2) Les courants d'eau

L'écoulement de l'eau va amener par son frottement un champ électromagnétique mesurable et amener une distorsion au niveau du champ magnétique terrestre, et par le fait même nous affecter (nous avons de la magnétite dans notre corps) au niveau de la santé.

Il existe deux formes de courant :

• Libre de circuler : l'eau va suivre une pente et nettoyer la terre ;

• Lié à la structure moléculaire : elle va descendre dans la terre de plus en plus, puis se condenser et remonter. Cela donne des sources juvéniles (contiens des propriétés curatives).

Signes de la présence des courants d'eau dans la nature :

• Quand les arbres sont penchés, ils s'éloignent d'une zone mauvaise ;

• Quand l'arbre est en «V», il s'écarte de l'influence de l'eau ;

• Les arbres creux à tronc pourri sont sur des eaux stagnantes ;

• Généralement, l'arbre à foudre est un croisement de deux courants d'eau ;

• Les fougères sont sur des zones où des veines d'eau passent.

3) Les nœuds géopathogènes

La terre est constituée de réseaux tels des grilles énergétiques. Ces réseaux suivent ou non les points cardinaux. Les croisements de certains réseaux peuvent agir sur notre santé, car ces réseaux sont de vraies «éponges» et absorbent toutes les pollutions (plus particulièrement les pollutions électromagnétiques). On appelle ces croisements un nœud géopathogène. Si par malchance notre lit est positionné sur un nœud géopathogène, vous risquez de mal dormir (bouger souvent la nuit, douleur à un endroit bien précis, etc.)

Signes de la présence d'un nœud géopathogène dans la nature :

• Les chats et les fourmis adorent les nœuds, si vous avez un nid de fourmis, vous avez beaucoup de chance d'avoir un nœud géopathogène à cet endroit. Dans le cas d'un chat, vérifier où est sa place habituelle (hormis dans votre lit si vous êtes là).

• Si la ruche est sur un nœud, les abeilles sont plus agressives mais produisent plus de miel. Quand elles essaiment, elles vont se positionner sur un nœud géopathogène.

• Les lapins et les poules situés sur une zone géopathogène ont généralement des pertes de poils, des lésions des os, des mouvements ralentis.

• Problèmes de croissance des plantes.

• Les arbres ont des tumeurs quand ils sont sur un nœud.

D'autres phénomènes existent qui peuvent être observés qui sont plus liés aux activités humaines telles que les lignes à haute tension et les antennes cellulaires, ou ce que l'on appelle des mémoires de lieu dues à un tragique événement dans le passé (bataille, meurtre, etc.) qui nous donne un sentiment désagréable.

Et évidemment, il reste le lien avec le terrain qu'on peut ressentir par notre cœur afin de savoir si on pourra y vivre en harmonie et le cultiver avec amour...

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Galerie photo Maison victorienne à vendre à Montréal Voyez les images