Yann Roshdy

Auteur et militant

Je suis un jeune homme de 30 ans qui a grandi dans la grande région maskoutaine. J'ai un diplôme collégial en sciences de la nature et un autre en soins prehospitaliers d'urgence. J'ai aussi fait un an en physique à l'université de Montréal et une année en sciences infirmières à l'université du Québec en Outaouais. C'est il y a dix ans que j'ai commencé à écrire sur tout et n'importe quoi; poésie, chronique d'humeur, analyses politiques, résumés de lecture et commentaires sur les réseaux sociaux. Avec le temps qui passe et le savoir qui s'accumule vient la force et la vigueur des analyses et de la prose. Dans ce cheminement plutôt éclectique qui se mêle à un état de pauvreté propre au milieu des régions, je propose des analyses qui remettent en question l'ordre établi des sociétés contemporaines. J'ai d'ailleurs entrepris en tant que dilettante un chantier sur un essai descriptif de notre société et de la folie qui y est omniprésente en me basant sur les écrits de philosophes comme Foucault, mes connaissances en science et mon expérience en tant que professionnel de la santé. Je milite depuis le second référendum sur la souveraineté, chez des partis politiques, mais aussi dans la rue en 2012. Mon engagement est principalement pour un système de santé et un système d'éducation universalisé, gratuit et décentralisé comme l'entendaient les pionniers de la révolution tranquille.
L'art oratoire à l'assaut du cynisme

L'art oratoire à l'assaut du cynisme ambiant

Si Mélenchon ne passe pas au deuxième tour (il fut fatal qu'Hamon et lui n'arrivent point à s'entendre), il demeure que son discours et son art oratoire auront apporté son lot de sueurs froides à certains et un vibrant espoir chez d'autres.
29/04/2017 10:43 EDT