profile image

Virginie Larivière

Porte-parole pour un Québec sans pauvreté

Organisatrice politique et porte-parole du Collectif pour un Québec sans pauvreté, Mme Virginie Larivière est diplômée en science politique et en sciences de l’environnement.

En 1992, elle fait signer une pétition contre la violence télévisée et amasse un million et demi de signatures. Elle la présente au premier ministre du Canada, Brian Mulroney.

Depuis, son engagement social est au cœur de ses actions et prend sens au Collectif depuis près de trois ans dans la lutte contre la pauvreté et contre l’exclusion sociale.

Actif depuis 1998, le Collectif pour un Québec sans pauvreté regroupe 35 organisations nationales québécoises, populaires, communautaires, syndicales, religieuses, féministes, étudiantes, coopératives ainsi que des collectifs régionaux dans la plupart des régions du Québec. Depuis le début, le Collectif travaille en étroite association avec les personnes en situation de pauvreté.
Salaire minimum: quand le Québec joindra-t-il le

Salaire minimum: quand le Québec joindra-t-il le mouvement?

Il serait possible pour les travailleurs québécois d'obtenir leur horaire de travail 5 jours à l'avance, de disposer de 10 jours de congé payé par année pour maladie ou responsabilités familiales et de gagner un salaire minimum de 15 $ l'heure.
02/06/2017 05:50 EDT
Lutte contre la pauvreté: la magie de Noël, ce n'est pas

Lutte contre la pauvreté: la magie de Noël, ce n'est pas assez!

Nous ne demandons qu'à être convaincus que le gouvernement est sérieux dans sa soudaine intention de faire de la lutte à la pauvreté une priorité. Une question nous revient cependant toujours en tête : «Qu'est-ce que le gouvernement vient de comprendre qu'il n'avait pas compris pendant les deux premières années de son mandat?»
21/12/2016 08:24 EST
La pauvreté n'est pas une

La pauvreté n'est pas une piñata

Le ministre Blais, plutôt que de donner un coup de main aux personnes parmi les plus pauvres du Québec, préfère leur donner un coup de pied au derrière, renforçant au passage cet être fantasmé du «BS» assis sur son cul toute la journée.
09/06/2016 09:00 EDT