profile image

Steve E. Fortin

Blogueur, journaliste pigiste et enseignant

Blogueur, rédacteur pigiste et enseignant, gosseux et patenteux de mots, gribouilleur et fouineur des internet, a été publié à l'occasion, enseigne comme chargé de cours (UQO) dans le domaine de la littérature et des communications, doit une fière chandelle à son mentor, le regretté Robert Yergeau, de lui avoir poussé dans le cul jusqu'à sa diplomation à l'Université d'Ottawa; sa thèse de maîtrise : Denis Vanier à l’aune de la contre-culture.

Souverainiste acharné mais pas borné, orphelin de parti mais pas mal pris, Steve s'intéresse à la politique, la sociologie, l'histoire d'ici et d'ailleurs. Mélomane et grand amateur de voyages d’aventure, de vélo de montagne…


On peut suivre Steve E. Fortin sur son blogue La vérité se passe un doigt, qui doit son titre à l’œuvre du poète Denis Vanier, dont l’implication auprès des jeunes de la rue est méconnue, surtout au niveau littéraire.
«Le silence assourdissant des salles de

«Le silence assourdissant des salles de rédaction»

Qui s'inquiète des mutations en cours chez Gesca du point de vue de l'information régionale, de la diversité d'information et de l'importance de ces quotidiens imprimés au sein de leur collectivité?
03/02/2015 10:01 EST
André Pratte, cessez de nous prendre pour des

André Pratte, cessez de nous prendre pour des imbéciles!

Mon café a passé de travers ce matin quand un contact sur Twitter m'a fait parvenir le dernier opus de communication libéral déguisé en éditorial signé André Pratte. Je ne lis plus ce responsable des coms du PLQ qui use de sa tribune chez Gesca pour appuyer les politiques des alliés de la maison. Mais là c'est l'boutte comme on dit...
06/01/2015 11:49 EST
«Les Québécois n'ont pas voté pour

«Les Québécois n'ont pas voté pour ça...»

Si Philippe Couillard est si convaincu que la population l'appuie dans sa déconstruction de plus de 40 ans de politiques sociales, qu'il retourne en élection ou... ironiquement, qu'il consulte la population par référendum. Car malgré tous les efforts consentis par certains pour démoniser ce mot, il n'y a rien de mal à consulter la population.
21/11/2014 12:45 EST
Chefferie du PQ: entre dynamisme et

Chefferie du PQ: entre dynamisme et éclatement

Il s'agit d'un moment charnière pour le mouvement indépendantiste. Reste à voir si on assistera à la dynamisation du mouvement par une refondation de ce parti qui a toujours le potentiel de redevenir le vecteur principal des aspirations indépendantistes ou si cette course se terminera en queue de poisson, dans la division par exemple, ce qui assurément sonnerait le glas du PQi.
15/11/2014 09:07 EST
Incurie libérale: plaidoyer pour un contrepouvoir

Incurie libérale: plaidoyer pour un contrepouvoir (1)

Les Anglais ont une expression fort jolie pour nomme le diable en boîte... «Jack in the box». Vous savez ces petits diables, ou lutins, que l'on cache dans la boîte à musique et qui nous pètent à la figure après quelques secondes d'une musique, disons-le, agaçante...
06/11/2014 09:18 EST
«Motion PKP»: la genèse d'un lynchage

«Motion PKP»: la genèse d'un lynchage politique...

Comment ne pas être cynique... L'Assemblée nationale de tous les Québécois détournée à des fins bassement partisanes. Trois partis unis par un intérêt commun; le désir d'éliminer un adversaire politique redoutable. Tout le reste n'est que poudre aux yeux.
09/10/2014 10:48 EDT
Le mythe de l'indépendantisme «inclusif» en

Le mythe de l'indépendantisme «inclusif» en Écosse

Bien des commentateurs et journalistes au Québec ont tenu à distinguer l'indépendantisme québécois de celui de l'Écosse par rapport à la question identitaire. Je m'attendais donc en arrivant sur place à voir des tonnes d'immigrants ou de membres des communautés culturelles s'afficher pour l'indépendance. Il n'en fut rien.
23/09/2014 11:46 EDT
Je n'ai pas perdu mon temps en

Je n'ai pas perdu mon temps en Écosse

Ai-je vécu un référendum par procuration? Suis-je un indépendantiste en mal de pouvoir reproduire l'événement chez moi? À ces deux questions, je réponds sans équivoque, oui. Tout à fait.
19/09/2014 02:30 EDT
Derrière ce flegme écossais, un moment déterminant de l'histoire se

Derrière ce flegme écossais, un moment déterminant de l'histoire se joue

Quand je suis entré dans le local de mobilisation du camp du « Yes », situé au second étage d'un joli triplex de la Bellevue Place du quartier <em>Broughton </em>d'Édimbourg, j'ai été surpris d'y voir tant de gens qui s'affairaient, qui allaient et venaient profitant de chaque mètre de ce local exigu.
17/09/2014 02:40 EDT
Pourquoi

Pourquoi l'Écosse

En fin de compte, la question n'est pas de savoir si ce référendum devrait intéresser les Québécois mais bien de comprendre que l'exercice, peu importe le résultat, sera le modèle sur lequel le Canada et le Québec devraient se baser quand nous auront à reconduire aux urnes les Québécois sur la question de l'indépendance.
13/09/2014 03:43 EDT
Vers un Bloc québécois

Vers un Bloc québécois moribond?

Il y a fort à parier que le Bloc ne comptera même plus trois députés quand la prochaine campagne électorale débutera . En grande partie, ce déchirement du Bloc sera dû à l'incapacité de marier défense décomplexée de l'indépendance et respect de l'héritage passé de cette formation politique.
12/08/2014 03:46 EDT
Cette chance que nous avons de défendre nos convictions, sans que la

Cette chance que nous avons de défendre nos convictions, sans que la haine...

Des images d'horreur, repoussantes, inhumaines. Voilà quelques heures déjà, quelques jours en fait, que tout mon réseau social, mon existence virtuelle, est traversé de ces images d'enfants morts, de femmes, et d'hommes qui tiennent dans leurs bras, leur progéniture. Ces images de désolation, indicibles, dans tout ce que l'être humain est capable pour rappeler son origine de bestialité...
11/07/2014 10:46 EDT
Un parti de trop? Les effets du vote monolithique PLQ au

Un parti de trop? Les effets du vote monolithique PLQ au Québec...

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt cet article de Mathieu Bock-Côté dans le site web du <em>Journal de Montréal</em>. Ce texte intéressera particulièrement les gens de la CAQ et du PQ qui s'inquiètent de l'effet néfaste de la division du vote francophone au Québec.
27/06/2014 12:15 EDT