profile image

Stéphane Van Gelder

Expert en gouvernance de l'Internet – président du comité de nomination de l'ICANN

Depuis plus de 10 ans, Stéphane Van Gelder est très investi dans la gouvernance de l'Internet. Il fut élu au Conseil d'administration de l'AFNIC, le gestionnaire du .FR, pour 2 mandats consécutifs de 2004 à 2010. En 2008, il est élu au bureau exécutif du collège des registrars de l'ICANN, le régulateur mondial du nommage sur Internet. Ce même collège le nomme représentant au GNSO, l'organe de gouvernance des extensions génériques comme le .COM. Stéphane est élu vice président du GNSO en 2009 et président en 2010. C'est la première fois qu'un français préside cette instance. Après 2 mandats, Stéphane est élu au Comité de Nomination de l'ICANN en 2013. En 2014, le Conseil d'administration de l'ICANN le nomme à la présidence de ce Comité. Bilingue et biculturel, Stéphane est titulaire d'une maîtrise de sciences informatiques obtenue à l'Ecole Polytechnique de Brighton. De 1990 à 1999, il est journaliste de presse écrite et télévisuelle, travaillant notamment pour l'Equipe et Eurosport.
Les États-Unis ont enfin lâché Alamy

Les États-Unis ont enfin lâché l'Internet!

Le 1er octobre 2016, un Tsunami s'est abattu sur Internet. Et pourtant, ni vous, ni moi... ni personne n'a rien senti! Ce jour-là, l'Internet était profondément différent de celui de la veille. Il était passé d'un état de subjugation au gouvernement américain à celui d'un contrôle pleinement mondial.
04/10/2016 08:40 EDT
L'avenir de l'Internet se décide au Shutterstock

L'avenir de l'Internet se décide au Brésil

Les 22 et 23 avril, le Brésil organise un sommet dont les enjeux sont tout simplement le contrôle mondial de l'Internet. Une réunion sur "l'avenir de la gouvernance de l'Internet" à l'initiative de la président brésilienne Dilma Rousseff. Le surnom de ce sommet: Netmundial.
22/04/2014 09:29 EDT