profile image

Stéphane Bern

Journaliste, écrivain, animateur radio et télé, producteur et comédien

Journaliste, écrivain, présentateur télé, animateur radio, producteur et comédien.

Au printemps 2012, il célèbre le jubilé de diamant de la reine Elizabeth II par un livre-album chez Albin Michel, Le destin d'une reine.

Il commence sa carrière dans la presse, en 1985, avec Dynastie, "le magazine des grandes familles", dont il est le rédacteur en chef. En 1988, à l’hebdomadaire Jours de France, il devient grand reporter puis chef de service Évènements à Madame Figaro. À ce jour, il n’a jamais quitté le monde du Figaro. Depuis 1999, il est d’ailleurs rédacteur en chef adjoint des trois magazines du journal.

En 1999, France Inter fait appel à lui pour animer la tranche 11h-12h45.
Après 11 années à la tête de l'émission Le Fou du Roi, il retrouve à la rentrée 2011 la station RTL pour animer, toujours entouré de sa bande de chroniqueurs, A la bonne heure.

Sur TF1, dès 1998, il devient le concepteur et l’animateur de "Sagas". Auparavant, il avait collaboré aux premières émissions dites "people" à la télévision telles que "Famille je vous aime", "Les Grosses Têtes", "Echos de Stars", "Boulevard des célébrités" et "Célébrités".

L’année 2003 marquera un tournant pour Stéphane Bern. En septembre, il rejoint Canal+ pour prendre les commandes d’une quotidienne, 20h10 Pétantes. Avec Ariel Wizman à ses côtés, l’émission est un succès, et casse son image de commentateur mondain.

Depuis 2007, Stéphane Bern présente "Secrets d'Histoire", d'abord sous une forme dominicale hebdomadaire (saison 2007-2008) puis, depuis 2009, sous forme de prime-time estival qui sera encore diffusé tout l’été 2012 sur France 2. Les coffrets DVD Secrets d'Histoire Edition 2010 et l'Edition 2011 sont aujourd'hui disponibles.

En 2010 commence l'aventure "Comment ça va bien?". Ce magazine d’après-midi diffusé du lundi au vendredi à 15h10 sur France 2 traite de l’art de vivre au quotidien sous la forme de tests réalisés par Stéphane Bern et son équipe.
AFP

Que reste-t-il du mythe de Diana?

La princesse Diana reste le symbole de ces années 80-90. Une des premières princesses star. Une femme qui, après avoir médiatisé ses chagrins, se sert des micros et des caméras pour soutenir les causes qui lui sont chères : les malades du sida, les enfants cancéreux, les victimes des mines anti-personnelles... C'est dans le regard des autres et leurs souffrances qu'elle a fini par apprendre à s'aimer et à accepter ses démons intimes. Quinze ans après, la fièvre est quelque peu retombée, pas sa popularité.
31/08/2012 10:22 EDT